Recherche

La position du Maroc sur le multilatéralisme

© Copyright : DR

28 juin 2020 - 16h00 - Maroc

Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita a déclaré, vendredi 26 juin, que le Maroc épouse l’idée d’un multilatéralisme "solidaire, pragmatique, décomplexé, flexible et fondé sur la connaissance des faits".

"Le Maroc s’est pleinement inscrit dans toutes les initiatives visant à adapter le système multilatéral à la complexité des défis du monde contemporain, défendant l’idée d’un multilatéralisme solidaire, pragmatique, décomplexé, flexible et fondé sur la connaissance des faits", a indiqué Nasser Bourita lors d’une réunion ministérielle virtuelle de l’Alliance pour le multilatéralisme axé sur le thème "Renforcer l’architecture multilatérale de santé".

Conformément à la vision du roi Mohammed VI, le Maroc a toujours défendu un multilatéralisme "avant tout solidaire" et appelé à une attention particulière aux défis particuliers de l’Afrique, a précisé le ministre, rappelant que le souverain a lancé une initiative au niveau des chefs d’État destinée à établir un cadre opérationnel pour accompagner les États africains dans les différentes phases de la gestion de la pandémie.

Ayant à cœur l’implémentation d’un nouveau système de sécurité sanitaire internationale reposant sur la cohérence des décisions et la mutualisation des ressources, le Maroc organisera à Marrakech avec le Rwanda, l’Organisation mondiale de la Santé et la banque mondiale, la première réunion de haut niveau sur la diplomatie pour la sécurité sanitaire et la préparation aux urgences, placée sous le haut patronage conjoint de SM le roi et de son excellence M. Paul Kagamé, président du Rwanda, a-t-il fait savoir.

Le Maroc appuie pleinement l’initiative lancée par S.E. Dr. Teodoro Ribera Neumann (ministre chilien des Relations extérieures) visant à mettre sur pied un nouvel instrument juridique souple pour assurer la sécurité sanitaire de tous, et se tient prêt à y contribuer par le partage de son expérience nationale dans la gestion de la pandémie, a ajouté le chef de la diplomatie marocaine.

"La pandémie est le ferment d’un nouveau système multilatéral. Les principes qui animent l’Alliance pour le Multilatéralisme en font le cadre idoine pour penser les voies de la réforme du multilatéralisme et de l’ONU", a conclu Nasser Bourita.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact