Maroc : de la prison ferme pour un activiste proche du Hirak

12 janvier 2020 - 22h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Abdelali Bamad, 35 ans, a écopé de deux ans de prison ferme pour "outrage au drapeau national et au symbole de l’État". Tel est le verdict rendu par le tribunal de première instance de Khénifra.

Cette condamnation fait suite à un message qu’Abdelali Bamad alias Bouda Ghassan avait publié sur sa page Facebook fin octobre 2019.
Dans ce message, il avait pris la défense des personnes qui avaient brûlé le drapeau marocain lors d’une manifestation organisée à Paris trois ans après la mort de Mohcine Fikri, un poissonnier dans la région du Hirak. 

Selon l’acte d’accusation, l’activiste avait écrit qu’il " n’avait pas les moyens d’acheter des allumettes pour brûler le drapeau marocain alors qu’il a faim ". Il sera présenté au procureur le 23 décembre dernier. Au tribunal de première instance de Khenifra, jeudi 9 janvier, le juge a condamné Abdelali Bamad à deux ans de prison ferme pour "outrage au drapeau national et au symbole de l’État " au terme d’une audience marathon d’environ dix heures.

Cette condamnation " sévère s’inscrit dans un contexte de musellement de la liberté d’opinion ", a dénoncé Hassan El Tas, l’avocat de l’activiste.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Liberté d’expression - Khénifra - Prison - Hirak - Manifestations à Al hoceima

Aller plus loin

Les confidences d’une ancienne figure du Hirak rifain graciée

L’ancienne figure du Hirak rifain, El Mortada Iamrachen a fait des confidences après sa sortie de prison. Il fait partie des détenus graciés par le roi Mohammed VI à l’occasion...

Accusée d’outrage au drapeau marocain, la chanteuse Oum réagit

En concert samedi dernier à Abidjan dans le cadre de la 2ème édition du "Village du Maroc", la chanteuse Oum El Ghaït Benessahraoui dite Oum, a eu un geste qui d’après elle, a...

Maroc : un youtubeur condamné pour offense au roi Mohammed VI

Mohamed Sekkaki, plus connu sous le surnom de Moul Kaskita, a écopé, jeudi 26 décembre, de quatre ans de prison ferme pour "offense au roi Mohammed VI" et pour "diffamation" et...

Maroc : un jeune poursuivi pour outrage au drapeau

Pour outrage au drapeau et atteinte à l’intégrité territoriale, Abdelali Bahmad, un ancien membre de l’Union nationale des étudiants du Maroc (UNEM), a été arrêté le 20...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Magazine Marianne censuré au Maroc

L’hebdomadaire français Marianne (numéro 1407) a été interdit de distribution au Maroc, en raison d’un dessin caricatural jugé offensant pour le prophète Mohammad.

Appel à la libération « immédiate » de Nasser Zezafi

À l’occasion de la Journée internationale des populations autochtones le 9 août, cinq organisations internationales de défense des droits humains ont appelé à la libération « immédiate et inconditionnelle » de Nasser Zefzafi, leader du mouvement de...

Nasser Zefzafi sort exceptionnellement de prison

Nasser Zefzafi, leader du mouvement de contestation du « Hirak », a bénéficié d’une permission pour rendre visite à un proche malade.

Maroc : Ahmed Assid dénonce la répression des voix d’opposition par l’astuce des mœurs

Dans un podcast, l’universitaire et activiste amazigh Ahmed Assid s’est prononcé sur plusieurs sujets dont la répression des voix contestataires au Maroc, la liberté d’expression ou encore la laïcité.