Maroc : les prix des cigarettes augmentent, voici le détail (liste complète)

1er janvier 2022 - 09h20 - Economie - Ecrit par : G.A

À compter de ce samedi 1ᵉʳ janvier 2022, les prix des tabacs manufacturés au Maroc connaîtront une augmentation, selon l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII).

Fumer va coûter plus cher aux Marocains cette nouvelle année. Selon la note rendue publique par l’ADII, il s’agit des marques fabriquées au Maroc. Certaines verront leur prix augmenter jusqu’à 4 dirhams, ce qui ne sera pas le cas pour les marques internationales.

À lire : Maroc : le prix des cigarettes va encore augmenter

Dans sa note, l’ADII a expliqué que cette révision à la hausse des prix des cigarettes au Maroc a été décidée par les membres de la commission d’homologation du prix des produits de tabac manufacturé, lors d’une réunion qui s’est tenue les 14 et 15 décembre derniers.

À lire : Cigarettes vendues au Maroc : 2 ans pour se conformer à la loi

Le prix du tabac est appelé à augmenter dans les prochaines années, puisque la loi de finances 2022 a prévu une progression de la taxation sur le tabac de 2022 à 2026.

Sujets associés : Politique économique - Consommation - Douane marocaine - Loi de finances (PLF 2024 Maroc)

Aller plus loin

Au Maroc, le prix des cigarettes grimpe

Le Maroc a adopté une nouvelle grille tarifaire pour les cigarettes, afin de réguler l’accessibilité du produit et générer quelques rentrées fiscales.

Maroc : nouvelle réglementation pour les cigarettes

Les cigarettes marocaines se conformeront désormais aux normes internationales. Réuni en conseil, le gouvernement a adopté le projet de décret n°2.21.235 fixant les taux...

Cigarettes vendues au Maroc : 2 ans pour se conformer à la loi

Les cigarettes vendues au Maroc devront se conformer aux normes internationales à compter du 1ᵉʳ janvier 2024. Ainsi en a décidé l’Administration des Douanes et Impôts Indirects...

Maroc : voici les prix des cigarettes (liste détaillée)

Les nouveaux prix de vente au public des cigarettes et autres tabacs ont été publiés dans une circulaire de l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII), datée du 31...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’informel met à genoux les magasins de sport

Dans le secteur du sport en plein essor au Maroc, l’informel gagne du terrain. Les professionnels, mécontents, tirent la sonnette d’alarme.

Nabyl Lakhdar n’est plus directeur de l’administration de la douane

Le gouvernement a annoncé la nomination de Nabyl Lakhdar, ancien directeur général de l’administration de la Douane, au poste de Secrétariat général du ministère de l’Économie et des Finances.

Loi de finances 2023 : Akhannouch demande aux ministres de réduire les dépenses

Le chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, a demandé aux ministres de réduire les dépenses de fonctionnement de leurs départements et de faire des économies sur leurs déplacements (en avion et voitures de fonction).

Subventions maintenues au Maroc : un répit pour le pouvoir d’achat des ménages

Le gouvernement marocain a décidé de maintenir les subventions du gaz butane, du sucre et de la farine au titre de l’exercice 2024 dont le budget est estimé à 16,36 milliards de dirhams dans le Projet de loi de finances (PLF) 2024.

Budget record pour l’armée marocaine

Le Maroc va allouer près de 12,1 milliards de dollars au ministère de la Défense en 2024. Ce montant servira entre autres à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires.

Maroc : une flambée inquiétante du prix de la volaille et des oeufs

Au Maroc, les prix de la volaille et des œufs s’envolent au grand dam des consommateurs. Quelles en sont les causes ?

Maroc : fin des frais « injustifiés » pour les factures en ligne

Le Conseil de la concurrence a lancé un avertissement : des frais de service ajoutés sur les paiements en ligne dans plusieurs secteurs économiques n’ont pas de justification. Ces coûts supplémentaires, selon le Conseil, freinent la digitalisation de...

Maroc : une aide directe pour les plus pauvres

Le gouvernement envisage d’accorder en 2023 une aide financière mensuelle directe à l’ensemble des familles démunies. Plus précisément, sept millions d’enfants et 3 millions de familles seront concernés.

Maroc : investissements publics records en 2024

L’investissement public au Maroc devrait s’élever à 335 milliards de dirhams (MMDH) l’année prochaine, d’après la note de présentation du Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un effort qui contribuera à améliorer les conditions de vie des populations.

Retour définitif des MRE au Maroc : ce que dit la douane

Selon les dernières régulations édictées par la douane marocaine, les Marocains résidant à l’étranger qui prévoient de rentrer définitivement au Maroc doivent se conformer à certaines règles concernant l’importation de biens.