Maroc : nouvelle hausse des prix des cigarettes dès janvier 2023

29 novembre 2022 - 07h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Mauvaise nouvelle pour les fumeurs au Maroc. À compter de janvier 2023, les prix des cigarettes connaitront une nouvelle augmentation.

Les fumeurs devront débourser de 2 à 3 dirhams de plus dès le mois de janvier. Cette fois-ci, il s’agit pour l’État de « collecter quelque 12,5 milliards de dirhams en taxe intérieure de consommation (TIC) sur les tabacs manufacturés, au lieu des 11,8 MMDH qui auront été engrangés en 2022 », rapporte Le360.

À lire :Combien de cigarettes ont fumé les Marocains en 2016 ?

Selon des spécialistes, toutes les marques de cigarettes distribuées sur le territoire marocain sont concernées par cette hausse de la TIC. Mais ils attendent 2023 pour constater l’effectivité de cette mesure. Toutefois, la commission d’homologation du prix des produits de tabacs manufacturés devrait se réunir dans quelques jours, et prendra une décision définitive sur la hausse ou non du prix des cigarettes.

Sujets associés : Drogues - Prix - Consommation

Aller plus loin

Toulouse : un Marocain prétexte un désenvoûtement après un vol de cartouches de cigarettes

Un chauffeur livreur d’origine marocaine a été condamné par le tribunal de Toulouse à six mois de prison ferme pour avoir volé des cartouches de cigarettes sur son lieu de...

Maroc : la vente de tabac a augmenté de 4,5 % en 2020

Malgré la crise sanitaire, la consommation de tabac au Maroc n’a pas diminué pour autant. En 2020, 759 millions de paquets de cigarettes ont été vendus, soit une hausse relative...

Maroc : les prix des cigarettes augmentent, voici le détail (liste complète)

À compter de ce samedi 1ᵉʳ janvier 2022, les prix des tabacs manufacturés au Maroc connaîtront une augmentation, selon l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII).

Maroc : nouvelle réglementation pour les cigarettes

Les cigarettes marocaines se conformeront désormais aux normes internationales. Réuni en conseil, le gouvernement a adopté le projet de décret n°2.21.235 fixant les taux...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc manque de lait

Annoncée depuis plusieurs mois par les professionnels du secteur, la pénurie de lait a été confirmée par le gouvernement lors du point de presse hebdomadaire. Selon le porte-parole du gouvernement, la situation et due à plusieurs facteurs.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.

Voici le profil des Marocains qui s’endettent le plus

Bank Al-Maghrib a analysé le profil des Marocains qui recourent le plus aux crédits à la consommation et à l’habitat, sur la base des critères de l’âge, du revenu, de la catégorie socio-professionnelle et du lieu de résidence.

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

Les prix à la consommation ont affiché une légère baisse de 0,3%, selon les derniers chiffres dévoilés par le Haut Commissariat au Plan (HCP).

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

Maroc : vers la suppression de la TVA sur certains produits ?

Des députés de l’opposition parlementaire continuent d’appeler à l’exemption de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur tous les produits de base à forte consommation afin de soutenir le pouvoir d’achat des Marocains en cette période d’inflation.