Maroc : la vente de tabac a augmenté de 4,5 % en 2020

19 février 2021 - 06h20 - Economie - Ecrit par : A.P

Malgré la crise sanitaire, la consommation de tabac au Maroc n’a pas diminué pour autant. En 2020, 759 millions de paquets de cigarettes ont été vendus, soit une hausse relative de 4,5 % par rapport à l’année précédente.

Selon une source autorisée, le marché a connu une tendance baissière ces 10 dernières années. Il ne s’agirait donc pas d’une hausse des ventes, mais « plutôt d’une récupération du manque à gagner qui était accaparé par le secteur informel évalué à 20 % en 2012 ». Ainsi, en 2020, la tendance est restée la même pour le secteur pour plusieurs raisons liées à la crise sanitaire. Entre autres, on peut noter les différentes mesures de restrictions de déplacement entre les villes, la fermeture des frontières empêchant l’arrivée des touristes, la cessation des activités des hôtels, restaurants, bars et cafés…

En tout, environ 15,2 milliards de tiges de cigarettes ont été vendues au cours de l’année. Les marques les plus prisées sont Marlboro de la Société marocaine du tabac (SMT), Marquise de Philip Morris International et Winston de Japanese Tobacco International (JTI).

La taxe intérieure de la consommation (TIC) liée au tabac a aussi baissé de 2,7 % à 11 milliards de DH. Il en est de même de la valeur ajoutée du secteur qui a chuté de 2,4 % au 3ᵉ trimestre, après une baisse de 1,5 % au 2ᵉ trimestre et une hausse de 6,1 % au premier trimestre de 2020.

Malgré ces chiffres, la TIC contribue pour 10,8 % aux recettes douanières et fait l’objet, presque chaque année, de renchérissement. En procédant ainsi, l’État entend réduire la consommation de tabac et renflouer ses caisses. En réalité, « la consommation reste la même… Les fumeurs, soit ils supportent le prix final qui subit la répercussion de la taxe, soit ils se dirigent vers une marque inférieure, à prix moins élevé », explique un expert du secteur. Par ailleurs, il faut noter que bien de fumeurs ont délaissé la tige pour la cigarette électronique.

Sujets associés : Drogues - Consommation - Impôts - Crise économique - Contrebande

Aller plus loin

Au Maroc, le prix des cigarettes grimpe

Le Maroc a adopté une nouvelle grille tarifaire pour les cigarettes, afin de réguler l’accessibilité du produit et générer quelques rentrées fiscales.

Les cigarettes vendues au Maroc plus toxiques

La toxicité des cigarettes vendues au Maroc est insoupçonnable. Une analyse conduite par Public Watch a prouvé que les cigarettiers vendent dans certains pays émergents, dont...

Baisse du taux de pénétration des cigarettes de contrebande au Maroc en 2020

Le taux de pénétration de cigarettes de contrebande sur le sol marocain en 2020 est de 1,37%. Ce taux est largement en dessous de ceux enregistrés en 2018 et en 2019.

Maroc : nouvelle hausse des prix des cigarettes dès janvier 2023

Mauvaise nouvelle pour les fumeurs au Maroc. À compter de janvier 2023, les prix des cigarettes connaitront une nouvelle augmentation.

Ces articles devraient vous intéresser :

Les contrebandiers profitent de l’opération Marhaba (MRE)

L’opération Marhaba dédiée aux Marocains résidant à l’étranger est une opportunité pour certains commerçants qui n’hésitent pas à passer en contrebande des marchandises à caractère commercial ou prohibé.

Maroc : la chute des ventes de voitures neuves continue

Les ventes de voitures neuves au Maroc sont toujours dans le rouge. À fin septembre, 120 905 unités ont été vendues, soit une baisse de 8,15 %, comparativement à la même période de l’année dernière.

Maroc : allègement des mesures fiscales pour 2023

Le gouvernement marocain a décidé d’alléger une série de mesures fiscales consignées dans le projet de loi de finances 2023 qui fera l’objet d’examen et de vote à la Chambre des conseillers dès ce lundi 5 décembre 2022.

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.

Bonne nouvelle pour les automobilistes marocains

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de faire une fleur aux automobilistes marocains en ce qui concerne la Taxe Spéciale Annuelle sur les Véhicules (TSAV).

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.

Maroc : l’informel met à genoux les magasins de sport

Dans le secteur du sport en plein essor au Maroc, l’informel gagne du terrain. Les professionnels, mécontents, tirent la sonnette d’alarme.

Maroc : les influenceurs vont payer les impôts

La direction générale des impôts (DGI) a adressé des notifications aux influenceurs et créateurs de contenu digital qui ne sont pas à jour vis-à-vis du fisc pour les enjoindre de régulariser leur situation.

Maroc : malgré la conjoncture, les recettes fiscales en hausse

Malgré un contexte international difficile, les recettes fiscales ont enregistré une nette augmentation en 2021, atteignant près de 153,46 milliards de dirhams (MMDH), soit une hausse de 6 % par rapport à 2020, selon le ministère de l’Économie et des...

Maroc : vers une hausse des taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques

Le Maroc entend augmenter les taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques. Une décision motivée, dit-on, par le souci de préserver la santé des consommateurs, notamment les jeunes Marocains.