Les cigarettes vendues au Maroc plus toxiques

21 octobre 2020 - 21h30 - Maroc - Ecrit par : J.K

La toxicité des cigarettes vendues au Maroc est insoupçonnable. Une analyse conduite par Public Watch a prouvé que les cigarettiers vendent dans certains pays émergents, dont le Royaume, des cigarettes plus toxiques.

Plus de 7 millions de personnes décèdent chaque année à travers le monde à cause du tabagisme. Une enquête initiée en 2019, par Marie Maurisse, journaliste d’investigation indépendante pour Public Eye, une association de lutte "pour un monde plus juste par l’amélioration des relations politiques et économiques entre la Suisse et les pays en développement ", a prouvé que les amateurs de cigarettes ne fument pas pour autant la même chose.

Tout est parti d’un constat fait par la journaliste, lors d’un voyage à Casablanca où elle avait constaté que certains fumeurs optaient pour des marques "Gage de qualité". La journaliste décide de réaliser des tests sur les cigarettes suisses vendues dans le pays, dans l’objectif de détecter le taux de nicotine, de goudron et de monoxyde de carbone contenu dans chacun des bâtonnets de tabac.

Ainsi, près de 30 paquets de cigarettes provenant de France, de Suisse et du Maroc ont été analysés. Les résultats attestent qu’un échantillon de Winston acheté en Suisse comporte 10,5 mg de particules totales par cigarette et celui acheté au Maroc comporte 16,31 mg. De même, les Camel Suisses contiennent 0,7mg de nicotine contre 1,28 mg pour celles vendues au Maroc. Sans oublier que les mesures sont supérieures à celles affichées sur les paquets, a indiqué vapingpost.com.

Les cigarettiers s’adonnent à cette pratique pour vendre plus de cigarettes dans les pays émergents, puisque, plus la dose de nicotine est haute, plus la dépendance à la substance est forte, ont signalé plusieurs spécialistes. C’est le double jeu de l’industrie du tabac, qui lutte pour la défume tout en encourageant sa consommation dans d’autres pays. Pour exemple, Philip Morris International en Europe appelle à la défume, pendant qu’il dépense près de 24 millions de dollars lors d’un procès contre l’Urugay, afin de s’opposer à l’utilisation de mises en garde sanitaires sur les paquets, a souligné la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Drogues - Suisse - Santé - Uruguay - Contrefaçon - Enquête - Alerte - Fraude

Aller plus loin

Aéroport Dole-Jura : chasse au tabac illégal en provenance du Maroc

À l’aéroport Dole-Jura de Tavaux, les douaniers mènent une chasse au tabac illégal en provenance du Maroc. Déjà 34 cartouches (surtout des Marlboro rouge) saisies.

Maroc : la vente de tabac a augmenté de 4,5 % en 2020

Malgré la crise sanitaire, la consommation de tabac au Maroc n’a pas diminué pour autant. En 2020, 759 millions de paquets de cigarettes ont été vendus, soit une hausse relative...

Au Maroc, le prix des cigarettes grimpe

Le Maroc a adopté une nouvelle grille tarifaire pour les cigarettes, afin de réguler l’accessibilité du produit et générer quelques rentrées fiscales.

Maroc : nouvelle réglementation pour les cigarettes

Les cigarettes marocaines se conformeront désormais aux normes internationales. Réuni en conseil, le gouvernement a adopté le projet de décret n°2.21.235 fixant les taux...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : comment des consultants échappent à l’impôt

Au Maroc, des ingénieurs et autres consultants en informatique ont trouvé la formule pour échapper au fisc. Ils proposent de manière informelle leurs services aux grandes entreprises qui les paient via des intermédiaires.

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

West Ham : Nayef Aguerd encore blessé

Alors qu’il venait de faire son retour sur le terrain après plusieurs semaines d’absence pour blessure, Nayef Aguerd s’est à nouveau blessé samedi lors du match qui opposait West Ham à Chelsea.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Plus de 70% des femmes marocaines recourent aux méthodes contraceptives

Au Maroc, plus de 70 des femmes ont recours aux méthodes contraceptives. C’est ce qui ressort d’un récent rapport du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

Au Maroc, l’été rime avec piqûres de scorpion

La recrudescence des piqûres de scorpion dans certaines régions du Maroc, en cette période de canicule et de saison estivale, inquiète. Les spécialistes appellent les citoyens à prendre les précautions pour prévenir ces piqûres mortelles.

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.