Recherche

Apiculture : une année blanche pour le miel marocain ?

© Copyright : DR

25 janvier 2022 - 06h40 - Economie - Par: A.T

Le phénomène de disparition des colonies d’abeilles que connait le Maroc compromet la production du miel cette année. Préoccupés, les apiculteurs sont divisés sur l’origine de cette tragédie.

Comment en est-on arrivé là ? Dans la tourmente et face à la gravité de la situation, la fédération interprofessionnelle et le syndicat des apiculteurs sont divisés sur les causes de ce phénomène qui frappe de plein fouet leur secteur, rapporte La Vie Eco.

La semaine dernière, la Fédération interprofessionnelle marocaine de l’apiculture (FIMAP) a fait savoir que l’effondrement des colonies d’abeilles n’est pas causé par une maladie, se basant sur les résultats des analyses des vétérinaires. « Nous sommes toujours en train de mesurer les dégâts et les pertes subies par la filière », a indiqué son président, M’hamed Aboulal.

A lire : La maladie ne serait pas la cause de la disparition des abeilles au Maroc

Pour sa part, le président du syndicat des apiculteurs professionnels du Maroc, El Hassan Benbel a affirmé que ce phénomène est imputable à une maladie contagieuse de l’abeille mellifère due à un virus portant le nom de SBV, abréviation de son appellation anglaise « Sacbrood Bee Virus ». Grâce à sa collaboration avec le laboratoire de recherche de l’Université Moulay Ismail de Meknès et d’une autre Université en France, le syndicat est parvenu à la découverte de cette maladie qui touche généralement le couvain operculé.

Cette maladie entraîne des mortalités de pré-nymphes plus ou moins importantes, pouvant aboutir à l’affaiblissement de la colonie. Elle n’est pas dangereuse mais plutôt contagieuse dans la mesure où elle se transmet essentiellement à travers les outils utilisés par l’apiculteur. « Elle s’est d’abord déclarée à Béni Mellal en juillet, avant de toucher le sud et le centre et, maintenant, toutes les autres régions », a-t-il détaillé.

Une seule certitude selon les deux parties, la production de miel, cette année, est compromise et celle de l’année prochaine le sera encore plus.

Mots clés: Ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact