Alerte ! L’apiculture marocaine menacée

21 janvier 2022 - 08h00 - Economie - Ecrit par : A.T

Les apiculteurs marocains font face depuis quelques semaines à la disparition progressive des colonies d’abeilles dans différents régions du pays. Ils ont alerté sur une situation qui met en difficulté leur filière.

Inquiets, ces acteurs, à travers la Fédération interprofessionnelle marocaine de l’apiculture (FIMAP), ont interpellé les services vétérinaires de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), afin de déterminer les causes et trouver les solutions adéquates au phénomène, rapporte Hespress.

Cette situation pourrait être liée notamment à l’insuffisance de la pluviométrie, à la mauvaise nutrition des abeilles résultant du manque de pâturages, à l’état sanitaire des ruches et de pratiques de l’élevage des abeilles, indique un communiqué de la fédération, qui entend approfondir les recherches pour en connaître les véritables causes et les facteurs qui en sont responsables.

A lire  : Maroc : l’apiculture menacée par la maladie du Varroa

En attendant, l’instance entend poursuivre ses efforts pour réduire les effets négatifs de ce phénomène dans le cadre d’une coopération avec toutes les parties prenantes, en raison de l’importance des ruchers et des abeilles dans l’équilibre écologique et agricole et le développement économique, ainsi que de l’importance du secteur en termes d’emplois.

Une commission de suivi a été constituée, comportant toutes les parties concernées, souligne la même source, afin de connaître les causes de ce phénomène, déterminer les moyens à même d’en réduire les effets, et de réfléchir au soutien dont devrait bénéficier les apiculteurs affectés.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime - Office national de sécurité sanitaire et des produits alimentaires (ONSSA)

Aller plus loin

Maroc : l’apiculture menacée par la maladie du Varroa

La présence du parasite de Varroa qui s’attaque aux ruches, met le secteur apicole marocain en danger. Les professionnels s’en prennent à l’ONSSA qui a cessé de leur fournir...

Maroc : 7500 tonnes de miel produites en 2021

La production marocaine de miel a augmenté l’année dernière, atteignant 7 500 tonnes mais, loin des 16 000 tonnes attendues par le plan Maroc Vert.

Disparition des abeilles : un phénomène inédit au Maroc

Le directeur régional de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) de Béni-Mellal-Khénifra, Mohamed Nemmaoui, a assuré, sur la base des analyses...

La maladie ne serait pas la cause de la disparition des abeilles au Maroc

Le phénomène de la disparition des abeilles, qui sévit dans certaines régions marocaines n’est pas provoqué par une maladie, a rassuré l’Office national de sécurité sanitaire...

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, les cafetiers accusés d’empoisonner leurs clients

Alors que les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) persistent, les propriétaires des cafés et restaurants pointent du doigt l’Office national de sécurité sanitaire des produits...

Maroc : Coup de frein à la voiture électrique, voici pourquoi

Le ministère marocain de l’Agriculture a décidé de surseoir à son projet d’acquisition de véhicules électriques en raison de l’insuffisance de bornes de recharge dans le royaume.

Maroc : des stations de dessalement pour sauver l’agriculture

Le ministère marocain de l’Agriculture a adopté le dessalement de l’eau de mer à des fins d’irrigation. Dans cette dynamique, le département de Mohamed Saddiki a prévu la construction de nouvelles stations de dessalement dans certaines zones agricoles.

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

Interdiction d’abattage des vaches laitières : le gouvernement s’explique

Face à une polémique qui enfle, le gouvernement a apporté des clarifications concernant la décision d’interdiction d’abattre les vaches laitières.

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

Le Maroc déterminé à renouveler l’accord de pêche avec l’UE

Réagissant au sujet de l’accord de pêche avec l’Union européenne qui expire le 17 juillet, le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche, Mohamed Sadiki, a assuré mercredi que le Maroc « est prêt à tout scénario » et utilisera « une autre règle...

Aïd Al-Adha : le Maroc a encore importé des bovins de l’étranger

En prévision de l’Aïd Al-Adha, prévu au Maroc vers le 29 juin prochain, le nombre d’importations d’ovins s’intensifie. Ainsi, quelque 19 500 ovins importés du Portugal sont arrivés au port de Jorf Lasfar, dans la région d’El Jadida.

Maroc : la question des dattes algériennes arrive au parlement

Le groupe Haraki à la Chambre des Représentants a interpellé le ministre de l’Agriculture, Mohamed Sidiki, sur les dattes notamment d’origine algérienne qui ont inondé le marché marocain avant le début du mois de ramadan.

Le Maroc en guerre contre la cochenille

Au Maroc, le ministère de l’Agriculture a mis en place des mesures pour limiter la propagation de la cochenille, un insecte ravageur des cultures de cactus.