Maroc : net ralentissement de l’activité économique au début de l’année

11 avril 2022 - 14h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Au premier trimestre de cette année, l’activité économique marocaine a connu un coup de frein par rapport aux prévisions de Bank Al-Maghrib (BAM).

Ce ralentissement serait attribué aux incertitudes liées à la crise russo-ukrainienne et surtout à la sévère sécheresse qui sévit dans le pays et qui affecte la campagne agricole, rapporte Aujourd’hui le Maroc, citant la récente note de conjoncture de BAM.

Dans le détail, le BTP voit sa valeur ajoutée ralentir au premier trimestre de l’année 2022 avec des ventes de ciments augmentant d’à peine 1 % contre une contraction de 10,1 % l’année précédente. Pendant ce temps, l’« électricité et eau », affiche une hausse de 4,5 % de la production d’électricité à fin février contre une diminution de 2,2 %. Le phosphate enregistre également un repli de 10,1 % à fin février de la production.

A lire : Hausse des prix : l’économie marocaine mise à rude épreuve

En ce qui concerne le marché financier, le besoin de liquidité des banques s’élève à 66,7 milliards de dirhams en moyenne hebdomadaire à fin mars contre 64,2 milliards de dirhams à fin février 2022. Le journal indique que les injections de liquidités ont porté sur un montant de 77,5 milliards de dirhams et 35,3 milliards de dirhams ont été injectés à travers les avances à 7 jours contre 21,5 milliards de dirhams sous forme d’opération de pension livrée et 20,6 milliards de dirhams via les prêts garantis.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Bank Al-Maghrib (BAM) - Crise économique

Aller plus loin

Maroc : rebond de l’activité économique

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) prévoit une croissance de l’activité économique de 7,2 % pour le troisième trimestre de 2021.

De bonnes perspectives pour l’économie marocaine en 2022

L’économie marocaine devrait progresser de 3,2 % en 2022, selon les données du ministère de l’Économie et des finances qui annoncent des perspectives de croissance favorables.

Economie marocaine : une croissance de 6,6 % au T4-2021

Malgré la hausse de l’inflation et le ralentissement des activités, l’économie marocaine est restée solide. Au quatrième trimestre 2021, le taux de croissance s’est élevé à 6,6...

Hausse des prix : l’économie marocaine mise à rude épreuve

Face à la hausse des cours mondiaux, notamment le pétrole, le gaz et les denrées alimentaires, l’économie marocaine est mise à rude épreuve. Le gouvernement devra revoir ses...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le dirham baisse encore face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 1,62% vis-à-vis du dollar américain et s’est dépréciée de 1,04% face à l’euro durant la période allant du 20 au 26 octobre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham baisse un peu face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 1,17 % face au dollar américain et s’est dépréciée de 0,21 % vis-à-vis de l’euro, au cours de la période allant du 01 au 07 décembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Google s’acharne encore sur le dirham

Une semaine après un premier bug sur la valeur du dirham, Google a récidivé. Mercredi 25 janvier, dans l’après-midi, les internautes ont noté un changement dans la conversion de la monnaie marocaine en euro.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Risques Pays : le Maroc décroche la meilleure note « B3 » en Afrique

Avec un « B3 », le Maroc décroche la meilleure note parmi les grandes puissances économiques en Afrique en termes de risque pays, devant le Nigeria (D3), l’Afrique du Sud (C3), l’Égypte (D4) et l’Algérie (C3). C’est ce que révèle la nouvelle carte...

Légère dépréciation du dirham face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,57 % face à l’euro et s’est appréciée de 0,32 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 30 mars au 05 avril. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham poursuit sa baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,10 % face à l’euro et de 0,47 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 15 au 21 décembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham remonte face à l’euro et au dollar

La devise marocaine s’est appréciée de 0,63 % face à l’euro et de 0,64 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 27 avril au 03 mai. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham se renforce fortement face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,78% face à l’euro et s’est dépréciée de 1,31% vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 11 au 17 avril. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham s’envole par rapport au Dollar

Le dirham marocain est resté quasi-stable vis-à-vis de l’euro et s’est apprécié de 1,11 % face au dollar américain durant la période du 28 décembre au 03 janvier, selon les données publiées par Bank Al-Maghrib (BAM).