Maroc : morts accidentelles, abus sexuels, lors de séances "d’exorcisme"

21 septembre 2019 - 19h00 - Ecrit par : Bladi.net

Depuis plusieurs mois, la pratique de la roqya fait la une des journaux au Maroc. Les autorités s’inquiètent de plus en plus de cas malheureux qui surviennent lors de ces pratiques, dont des meurtres, des morts accidentelles, des abus sexuels, des viols, des adultères, pour ne citer que ceux-là.

Phénomène qui remonte à plusieurs siècles, la roqya qui, selon l’Islam, se veut un exercice d’auto-médication, un rituel de purification et d’élimination des maux par la prière et la méditation, est devenue, depuis quelques années, une affaire de charlatans sans scrupules qui offrent la guérison par le biais de séances de thérapie rémunérées, relève Lavanguardia.com.

De façon plus détaillée, la roqya est un ensemble de méthodes spirituelles qui permettraient de remédier à des maladies cachées ou à de simples problèmes quotidiens comme le chômage, le célibat et les conflits familiaux, en récitant des versets coraniques et en utilisant des substances telles que l’huile, l’eau, le miel ou les herbes.

Une thérapie qui permet d’identifier, par exemple, des possessions supposées diaboliques, de la sorcellerie ou du mauvais œil, et d’en protéger. Cependant, depuis quelque temps, l’extension de cette pratique pseudo-religieuse attire au Maroc des personnes mal intentionnées qui en profitent pour saigner financièrement leurs victimes ou les soumettent directement au viol et à des abus sexuels.

C’est ainsi que les affaires pénales liées à ces exorcistes, à ces chamanes ou à de simples charlatans se multiplient au quotidien, avec des drames et des scandales de tous genres. A Kénitra, par exemple, c’est une fillette de six ans qui est décédée le 23 avril, au cours d’une de ces sessions, dirigée par son propre frère qui s’était proclamé raqi.

Pendant ce temps, la police de Tiznit a arrêté un charlatan accusé d’avoir abusé sexuellement de plusieurs clientes qui se croyaient persécutées par le diable. Les enquêtes confirmeront plus tard que le raqi a emmené ses victimes dans des endroits isolés, les a violées et volées là-bas.

Mosaab Touzi, le célèbre charlatan de Casablanca, a été condamné à sept ans de prison, après avoir violé plusieurs clientes lors de séances d’exorcisme au cours desquelles les victimes perdaient connaissance. A Dakhla, un autre raqi a été arrêté pour avoir violé une femme mariée lorsque celle-ci a disparu au cours de la séance d’exorcisme.

Autant d’actes pervers qui ont fortement dévoyé la pratique de la roqya, suscitant une grande méfiance de la part des populations. Les autorités, elles, n’entendent pas baisser la garde, en traquant n’importe quel pseudo-raqi, aux fins de protéger les personnes qui tombent parfois dans des pièges, empreintes de naïveté.

Tags : Faits divers - Criminalité - Arrestation - Escroquerie - None

Aller plus loin

Maroc : un célèbre imam en prison pour crimes sexuels

Accusé d’avoir exploité sexuellement des femmes — certaines sont mariées — à qui il promettait la guérison, un célèbre imam pratiquant la roqya chariya a été arrêté à Tlat Loulad, puis...

Maroc : deux enfants victimes d’abus sexuels de la part d’un imam à Agadir

Accusé d’abus sexuels, un imam officiant dans une mosquée du douar d’Aït Ibrahim relevant de la commune de Sidi Bouali, à Tiznit, a comparu devant la Cour d’Appel...

Sidi Bennour : condamné pour tentative de viol sur mineur dans un cimetière

Un homme marié et père de trois enfants a écopé de cinq ans de prison ferme devant la cour d’appel d’El Jadida pour avoir agressé sexuellement un enfant de six ans dans un...

Nous vous recommandons

Transport de marchandises : DSV ouvre une ligne entre l’Espagne et le Maroc

La filiale espagnole de la multinationale danoise DSV vient de lancer une nouvelle ligne de transport de marchandises par voie terrestre entre l’Espagne et le Maroc. Elle vise à faciliter les opérations d’importation et d’exportation des marchandises...

Mustapha Bakkoury a-t-il repris son service ?

Cloitré chez lui depuis des mois, Mustapha Bakkoury, PDG de Moroccan agency for solar energy (MASEN) semble avoir repris le service. Il lui avait été interdit de quitter le territoire national à destination de Dubaï dans le cadre des préparatifs de la...

Des bus belges polluants en circulation à Oujda

Des dizaines de bus polluants interdits de circulation à Bruxelles, sont actuellement utilisés sur les routes de la ville d’Oujda, suscitant étonnement et inquiétude.

Maroc : l’astuce des commerçants pour contourner le boycott des dattes algériennes

Au Maroc, les commerçants ont trouvé une astuce pour contourner le boycott des dattes algériennes qui, selon certains internautes, seraient « frelatées et toxiques », parce qu’elles proviennent « des oasis où l’armée française avait effectué des essais...

« Melilla n’a jamais été une colonie »

Le président de Melilla, Eduardo de Castro, salue la « nouvelle étape » de la relation avec le Maroc qui s’ouvre avec la décision de l’Espagne de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara. Il espère que cette reprise des relations aura des effets...

Vacances au Maroc : les professionnels veulent la fin de tests PCR

Malgré le regain d’activités dans le secteur du tourisme observé depuis la réouverture des frontières, les chiffres n’ont pas encore atteint le niveau d’avant la crise sanitaire. Pour y arriver, les professionnels demandent la suspension des tests PCR dans...

Trois compagnies israéliennes vont desservir plusieurs villes marocaines

Le lancement des vols directs entre Israël et le Maroc se confirme. Les compagnies aériennes israéliennes, Israir, El Al et Arkia vont desservir plusieurs villes marocaines dont Marrakech dès le 25 juillet...

Priorité aux véhicules des MRE à la frontière avec Melilla

Parmi les voyageurs arrivant au Maroc depuis Melilla, le Maroc donne la priorité aux véhicules des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de l’Opération Marhaba.

Des milliers de dollars de frais pour une Marocaine bloquée aux Etats-Unis

Une Marocaine de 75 ans se retrouve bloquée dans le comté de Henrico, aux États-Unis après la suspension par le Maroc de toutes les liaisons aériennes pendant deux semaines. Admise dans un hôpital après une blessure grave, elle n’a pas de moyens de payer...

Suède : des incidents après des corans brûlés

Plusieurs policiers ont été blessés en Suède dans des heurts avec des manifestants qui protestaient jeudi, après que des sympathisants d’extrême droite ont annoncé leur intention de brûler le Coran dans la ville de...