Maroc : renforcer le déficit budgétaire pour relancer la croissance économique ?

10 juillet 2020 - 18h30 - Economie - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La relance de l’économie passerait par une accélération du déficit budgétaire. C’est du moins ce que semble proposer Bank Al-Maghrib (BAM) à travers la mise en place de mesures jugées bénéfiques.

Se basant sur une étude de CFG Bank qui annonce un déficit budgétaire à -7,5 % à fin 2020 (plus de 80 milliards de dirhams) contre -3,5 % en 2019, L’Économiste analyse la nécessité de renforcer le déficit budgétaire afin de relancer la croissance économique.

Selon le quotidien, les mesures préconisées par Bank Al-Maghrib (BAM) dans le cadre de la politique monétaire (abaissement du taux directeur à 1,5 % et suppression de la réserve monétaire obligatoire) s’inscrivent dans cette dynamique qui vise in fine à stimuler la production et la distribution de crédits, "fortement en baisse ces dernières années".

En ce qui concerne l’évolution du crédit au secteur non financier, les prévisions sont positives. Selon la même source, une progression de 1,9 % en 2020 et de 2,6 % en 2021 est attendue, si l’on tient compte des mesures bénéfiques prises par BAM, et qui permettront de "renforcer la capacité des banques commerciales à financer l’économie à des conditions acceptables".

Pour l’efficacité des deux mesures, L’Économiste propose qu’elles soient "accompagnées de plans de relance et de soutien à certains secteurs durement touchés par la crise afin de stimuler la création de richesses".

Sujets associés : Croissance économique - Budget - Déficit

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Standard & Poor’s dégrade la note du Maroc

L’agence de notation Standard & Poor’s a abaissé la note souveraine du Maroc de « BBB-/A-3 » à « BB + / B ». C’est ce qui ressort de l’évaluation publiée le 2...

Maroc : déficit budgétaire de 6,7 MMDH à fin mars

Au Maroc, la Situation des charges et ressources du trésor (SCRT) à fin mars 2021 est marquée par un déficit de 6,7 milliards de dirhams comparativement à la même période l’année...

Les vulnérabilités du Maroc exposées

Les vulnérabilités du Maroc ont été exposées dans le dernier rapport de l’institut Amadeus, notamment au niveau de la croissance économique, qui a enregistré une chute de 13,8% au...

Maroc : la croissance économique de 2021 serait compromise en cas de pénurie de vaccins

La croissance économique marocaine en 2021 est tributaire du bon déroulement de la campagne de vaccination de masse contre le Covid-19 qui devrait permettre d’atteindre...

Nous vous recommandons

Croissance économique

Les banques marocaines ont résisté à la crise sanitaire

Les banques marocaines ont été résilientes pendant la crise sanitaire liée au Covid-19, selon un rapport de la Banque centrale du royaume.

Le FMI révise à la hausse la croissance du Maroc

Le Maroc devrait atteindire une croissance de 5,7 % cette année contre 4,5 % initialement prévue, selon le Fonds monétaire international (FMI).

Economie marocaine : croissance de 7,9% en 2021

En 2021, l’économie marocaine a résisté aux chocs exogènes, enregistrant une croissance de 7,9%, après une profonde récession de 7,2% en 2020 liée notamment à la crise sanitaire, selon le Haut-commissariat au plan...

Maroc : la croissance rebondit fortement en 2021

En 2021, le Haut-Commissariat au Plan (HCP) prévoit une croissance de l’activité économique marocaine de 5,8 %, contre une baisse de 6,3 % enregistrée en 2020.

De bonnes perspectives pour l’économie marocaine en 2021

Durement affectée par la crise sanitaire du Covid-19 en 2020, l’économie marocaine a de beaux jours devant elle en 2021, selon les prévisions de Bank Al-Maghrib. Toutefois, elle conditionne la reprise de l’activité économique à l’efficacité de la campagne...

Budget

PLF 2021 : le seuil de taxation est de 20 000 dirhams pour les particuliers

La disposition portant sur la contribution sociale de solidarité a été amendée par les députés qui y ont apporté plusieurs changements. Ainsi, le seuil de l’application de la contribution passe à 20 000 dirhams pour les personnes physiques, bien loin des 10 ...

L’Algérie a dépensé 375 milliards de dollars dans "sa guerre" contre le Maroc

375 milliards de dollars, c’est le montant déboursé par l’Algérie dans la guerre contre le Maroc depuis 1975. Ainsi, en 45 ans, le trésor public a été délesté de 8,5 milliards de dollars par an, soit 23 millions de dollars par...

Maroc/Energie : voici pourquoi le budget 2021 est en recul

Le budget d’investissement 2021 du ministère marocain de l’énergie et des mines accuse un fort repli. S’élevant à près de 63,8 MDH, il est en baisse de 50,76% par rapport aux 129,58 MDH de l’année 2020. Voici...

Les Collectivités territoriales ont dégagé un excédent budgétaire de 3,7 MMDH au premier semestre de 2020

L’exécution des budgets des collectivités territoriales laisse apparaître un excédent de 3,7 milliards de dirhams (MMDH) au premier semestre de 2020 contre 6,3 MMDH à la même période en 2019. La Trésorerie Générale du Royaume (TGR) l’a publié dans son...

Standard & Poor’s dégrade la note du Maroc

L’agence de notation Standard & Poor’s a abaissé la note souveraine du Maroc de « BBB-/A-3 » à « BB + / B ». C’est ce qui ressort de l’évaluation publiée le 2 avril.

Déficit

Maroc : déficit budgétaire de 7,3 MMDH à fin mars

Les finances publiques marocaines ont enregistré à fin mars 2021, un solde budgétaire déficitaire de 7,3 milliards de dirhams (MMDH), indique la Trésorerie générale du Royaume (TGR).

Maroc : renforcer le déficit budgétaire pour relancer la croissance économique ?

La relance de l’économie passerait par une accélération du déficit budgétaire. C’est du moins ce que semble proposer Bank Al-Maghrib (BAM) à travers la mise en place de mesures jugées bénéfiques.

Covid-19 au Maroc : les indicateurs économiques dans le rouge

Tous les indicateurs sont au rouge selon le dernier rapport publié par le Centre marocain de conjoncture (CMC). Intitulé « 2020 – 2021 : Ruptures », il présente le bilan économique et social de 2019 et fait des prévisions et le cadrage des années 2020 et...

Maroc : hausse du déficit budgétaire à fin mai 2021

Comparativement aux cinq premiers mois de 2020, la situation des charges et ressources du Trésor affiche un déficit budgétaire de 24,6 milliards de dirhams (MMDH) contre 23,3 MMDH à fin mai 2020. C’est ce qui ressort du bulletin mensuel des statistiques...

Maroc : forte chute des investissements étrangers

Le flux des investissements directs étrangers (IDE) au Maroc enregistré à la fin de juillet 2020 a connu un repli de 21,5% par rapport à l’année dernière. Selon l’office des changes, il se chiffre à 9,02 milliards de dirhams et s’explique par une baisse des...