Recherche

Maroc : l’Etat veut maîtriser le coût de son personnel

© Copyright : DR

23 octobre 2019 - 22h20 - Economie

Le Gouvernement entend avoir une maîtrise stricte sur les dépenses du personnel en 2020. C’est du moins ce qui est prévu dans le Projet de Loi de finances (PLF) 2020.

Le ratio par rapport au PIB passe ainsi de 10,3% en 2019 à 9,88% en 2020, d’après la Note de Présentation du Projet de Loi de finances (PLF) 2020. Ce taux représente la moyenne enregistrée dans la région du MENA et dans les pays de l’OCDE (10%).

La masse salariale étant le premier poste de la dépense publique, un fonds de plus de 119,67 milliards de dirhams sera dégagé, ceci, en raison des cotisations de l’Etat au titre de la prévoyance sociale et de la retraite, estimées à 18,4 milliards de dirhams contre 11,2 milliards de dirhams pour 2019, soit une augmentation de 6,7%.

Le PLF 2020 concrétise également l’adoption des mesures convenues dans le cadre de l’accord du dialogue social d’avril 2019. Dans ce sens, les incidences financières sont estimées, en 2019, à 5,260 milliards de dirhams, à 6,080 milliards de dirhams en 2020 et à 2,910 milliards de dirhams en 2021.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact