Recherche

Maroc : elle filme son suicide en direct sur WhatsApp

© Copyright : DR

13 septembre 2019 - 19h40 - Société

Victime de plusieurs viols perpétrés par son beau-frère, une jeune femme, originaire de la ville de Nador, dans le nord du Maroc, a décidé de mettre fin à sa vie en filmant son suicide en direct sur WhatsApp. Celui-ci est poursuivi pour adultère, traite d’êtres humains, viol et non assistance à personne en danger.

L’histoire remonte au temps où, encore mineure, la victime a été violée par son beau-frère alors qu’elle rendait visite à sa soeur, fait savoir le quotidien Assabah. Profitant de son silence, l’agresseur a continué à abuser d’elle jusqu’au jour où ils ont été découverts par l’épouse.

Après avoir atteint l’âge de la majorité, la belle-soeur, dégoutée des moeurs dépravées de son beau-frère, a décidé de mettre fin à ses jours. Elle l’a d’abord appelé avant de lui faire part de son intention, en lui demandant de lancer le "live" sur Whatsapp pendant qu’elle avalait le poison. Le quotidien ajoute que les supplications et les promesses du beau-frère n’ont pas réussi à la convaincre de renoncer à sa décision.

Les conclusions de l’enquête préliminaire de la Gendarmerie royale s’étaient orientées vers l’éventualité d’un suicide. Mais, après consultation du téléphone de la victime, l’enquête a pris une nouvelle tournure, entraînant l’arrestation de son beau-frère.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact