Recherche

Maroc : le transfert des détenus désormais interdit

© Copyright : DR

26 avril 2020 - 14h30 - Société - Par: S.A

La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a décidé d’interdire provisoirement, pour un mois au moins, le transfert des détenus vers les différents tribunaux du royaume et de coordonner avec l’autorité judiciaire compétente, la tenue des audiences à distance. Cette décision s’inscrit dans le cadre du renforcement des efforts pour contrôler les sources potentielles de transmission de l’infection par le coronavirus (covid-19) en milieu carcéral.

La DGAPR a également décidé d’interdire provisoirement le transfert des prisonniers vers les hôpitaux publics, sauf en cas d’urgence extrême, et de renforcer les établissements pénitentiaires par des équipes médicales relevant du ministère de la Santé et par la mise en place des consultations médicales spécialisées à distance, indique l’institution dans un communiqué.

Ces deux décisions ont été prises à la lumière des développements que certains établissements pénitentiaires ont connus et des résultats des récentes analyses de laboratoire récemment effectuées qui ont montré que certains détenus et fonctionnaires ont été contaminés par ce virus.

En dépit des mesures préventives prises pour éviter la propagation du virus dans les établissements pénitentiaires et des efforts consentis par les autorités judiciaires concernant la rationalisation de la détention provisoire, ainsi que la réduction du nombre de pensionnaires devant être traduits devant les tribunaux, il a été démontré que cela reste insuffisant pour maintenir ces établissements à l’abri de la transmission de la maladie, compte tenu du nombre des détenus traduits devant la justice, fait observer la DGAPR.

Mots clés: Prison , Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) , Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact