Le Maroc menacé par les tsunamis et les séismes

29 mai 2015 - 16h15 - Maroc - Ecrit par : J.L

Le Maroc serait menacé par les tsunamis, les séismes, les glissements de terrain, les inondations et la sécheresse, si l’on en croit Mohamed El Ouafa, ministre délégué chargé des Affaires générales et de la Gouvernance.

Le programme de gestion intégrée des risques lancé par le Maroc en 2009, avec le soutien de la Banque mondiale a défini une liste des dangers les plus importants menaçant le royaume. Une évaluation de ces dangers a déjà été effectuée.

Ce constat a été révélé par El Ouafa lors d’une journée d’étude organisée cette semaine par le Parti Authenticité et Modernité (PAM) au parlement et à la chambre des conseillers, d’après le site d’informations Goud.

Une évaluation de l’impact économique direct et indirect de ces catastrophes naturelles et l’analyse des dangers potentiels que ces phénomènes peuvent représenter au Maroc, permettra de définir des cartes géographiques des risques.

Une feuille de route dédiée à la gestion intégrée des dangers au Maroc, a été réalisée à la fin de ce progamme, conclut la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Banque mondiale - Mohamed El Ouafa - Météo Maroc

Aller plus loin

Le Maroc teste son système d’alerte aux tsunamis

Le Maroc participe aux côtés d’une quinzaine de pays de l’Atlantique du nord-est, de la Méditerranée à un exercice international pour tester le système d’alerte aux tsunamis.

Pourquoi il n’y aura pas de tsunami au Maroc

Depuis quelques jours, Ciel des Hommes reçoit des milliers de connexions en provenance du Maroc, où s’est répandue une rumeur catastrophiste : un fragment de la comète...

Rabat et Casablanca menacés par la montée des océans

Les villes de Rabat et de Casablanca font partie des villes qui sont menacées par la montée des océans, d’après un rapport publié lundi par l’institut Climate Central qui...

Nouveau tremblement de terre ce matin à Al Hoceima

Un nouveau tremblement de terre a été enregistré ce matin dans la région d’Al Hoceima, au nord du Maroc.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le FMI va accorder un important prêt au Maroc

Le Fonds monétaire international (FMI) s’apprête à débloquer, à partir du nouveau fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité, un énorme prêt au Maroc, afin de renforcer la résistance du pays aux catastrophes liées au climat.

Investissement privé au Maroc : la banque mondiale sonne l’alarme

L’investissement privé est en chute libre au Maroc. C’est du moins ce que révèle la banque mondiale dans son nouveau rapport de suivi de l’économie marocaine.

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

L’économie marocaine dopée par les MRE

Le dernier rapport de la Banque mondiale sur les migrations et le développement indique que 20 % des transferts d’argent de la région MENA proviennent des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Sécheresse : plus de 5% des Marocains menacés d’exode rural d’ici 2025

Plus de 5% de la population marocaine sont menacés par l’exode rural à l’horizon 2025 en raison la sécheresse sévère que traverse le pays, selon la Banque mondiale.

Les recommandations de la banque mondiale au Maroc

La banque mondiale a formulé quelques recommandations consignées dans son dernier rapport sur le climat et le développement (CCDR) du Maroc.

La Banque mondiale accorde un prêt pour le Nord-Est du Maroc

Un accord de prêt d’un montant de 236,7 millions d’euros a été signé lundi par la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui et le Directeur du Département Maghreb et Malte au Bureau régional du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord...

Croissance économique du Maroc : voici les chiffres de la Banque mondiale

L’économie marocaine devrait croître de 2,5 % cette année avant d’enregistrer 3,3 % en 2024, selon les derniers chiffres publiés par la Banque mondiale. Ces chiffres sont principalement dus à la résilience du secteur du tourisme et de l’industrie...