Recherche

Maroc : la victime de harcèlement sexuel à Fès a retiré sa plainte

1er octobre 2018 - 21h00 - Société

© Copyright : DR

Il était considéré comme le premier procès depuis la promulgation de la loi réprimant le harcèlement de rue au Maroc et il n’aura finalement pas lieu, la victime ayant décidé de retirer sa plainte.

Selon l’agence EFE, devait se tenir aujourd’hui ce procès très médiatisé au Maroc, mais ni la victime ni son agresseur présumé ne se sont présentés au tribunal car ils seraient parvenus à un accord amiable qui devrait mettre fin à cette affaire.

Le présumé agresseur, un artiste plasticien âgé de 66 ans, avait ouvertement dragué la jeune femme avant de se livrer à des attouchements, ce qui avait poussé la victime à porter plainte au commissariat, plainte qui avait reçu le soutien de plusieurs témoins présents sur les lieux. L’homme avait été placé en détention provisoire avant d’être libéré la semaine dernière après l’abandon des poursuites.

Cette nouvelle loi entrée en vigueur le 12 septembre dernier prévoit une peine allant jusqu’à six mois de prison et une amende pouvant atteindre 10.000 dirhams.

Bladi.net

Bladi.net - 2018 - Archives - A Propos - Contact