Recherche

Maroc : report du procès de Khadija, violée et torturée par une douzaine d’hommes

La jeune Khadija

25 octobre 2018 - 13h30 - Société

Le tribunal de première instance de Beni Mellal a décidé de reporter au 14 novembre prochain l’examen de l’affaire de Khadija, jeune mineure violée et séquestrée pendant plusieurs semaines par une douzaine d’hommes.

La première audience de son procès avait eu lieu le 6 septembre puis une deuxième le 10 octobre lors desquelles certains des accusés avaient reconnu les violences et les sévisses à l’encontre la victime.

Khadija avait été torturée, tatouée, violée, frappée pendant plusieurs semaines dans une commune non loin de Fqih Ben Salah. Ses bourreaux avaient fini par la relâcher après la promesse de son père de ne pas avertir la police. Finalement, elle s’est rendue au commissariat pour porter plainte et décidé de témoigner dans une vidéo pour raconter tous les sévisses qu’elle avait subis durant sa séquestration.

Les auteurs risquent des peines pouvant aller jusqu’à 15 ans de prison pour « torture et usage d’arme causant des blessures et séquelles psychiques », « constitution d’une bande organisée, enlèvement et séquestration », « non-dénonciation de crime », « traite d’être humain sur mineure », « viol », « menace de meurtre » et « non-assistance à personne en danger ».

Mots clés: Procès , Fqih Bensalah , Violences et agressions

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact