Recherche

L’archevêque de Rabat remercie le roi Mohammed VI d’avoir permis la visite du pape

7 mars 2019 - 14h00 - Maroc

Le pape François est attendu dans quelques jours au Maroc

L’archevêque de Rabat a, dans une déclaration à la MAP, et aux noms de tous les chrétiens catholiques du Maroc, remercié le roi Mohammed de VI de leur « avoir donné l’opportunité de recevoir le Pape François, de vivre en unité avec l’église universelle, de vivre dans la joie et de partager la même foi en un seul Dieu miséricordieux ».

Selon ce dernier, le Royaume en entier offre à la communauté chrétienne la possibilité de vivre sa foi « en toute liberté et dans une ambiance de paix et de fraternité ». En effet, l’archevêque n’a pas été avare en remerciements à l’égard aussi du peuple marocain : « Nous, les Chrétiens catholiques au Maroc (Eglise catholique), nous exprimons notre contentement d’avoir toute la liberté de culte, toute la liberté pour pratiquer notre religion. Nous remercions SM le Roi, Commandeur des croyants, et le peuple marocain qui nous accueillent ».

L’archevêque a après cela exprimé la parfaite neutralité de l’église dans les questions de gestion sociale et administrative marocaines (la décision et le jugement n’appartiendraient qu’au Maroc), et a exprimé la disposition de l’église catholique de collaborer (avec les autorités marocaines et la société civile) pour veiller à assister les migrants dans le besoin, surtout, selon la MAP, « les mineurs non accompagnés, les femmes enceintes ou avec des enfants et les malades ». L’archevêque, choisissant de le dévoiler comme une sorte de manière d’être devant être acceptée, déclare : « En tant qu’église, nous sommes appelés à prendre soins des personnes qui sont en détresse, dont les migrants. C’est pour cela que nous avons fondé des Centres d’accueil à Tanger, Rabat, Casablanca, à Meknès, à Oujda et à Fès ».

Une manière probablement de préparer l’arrivée du pape, fin mars, qui souhaite, entre autres, se pencher sur la question des migrants. Pour que personne ne parle d’ingérence ou de leçons données sans doute...

Salam ! Et bienvenue.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact