Maroc : ils volaient le cuivre avant de l’exporter aux Etats-Unis

13 septembre 2020 - 23h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

La gendarmerie royale à Sidi Bennour a démantelé un réseau spécialisé dans le vol de câbles de cuivre. Très outillée et bien organisée, la bande criminelle procède également à la transformation avant l’export à l’étranger du butin.

Les faits remontent au 2 septembre dernier lorsque les éléments de la gendarmerie royale ont interpellé un camion transportant 18 tonnes de câbles de cuivre dans la localité de Ouled Amrane. Cette quantité de cuivre était dissimulée sous des plaquettes en aluminium. Ceci dans l’intention d’induire en erreur les contrôles routiers au niveau des barrages de police et de gendarmerie. La fouille du camion a permis la saisie de 42 000 Dh destinés à corrompre les agents de la brigade, affirme le chauffeur au cours de son interrogatoire.

Une fois les câbles de cuivre volés, cette organisation criminelle procède à leur transformation grâce à une société localisée à Ain Harrouda basée à Casablanca. Ainsi, l’enquête menée par la brigade de la gendarmerie royale a permis de savoir que le réseau est composé de plusieurs membres de même que le propriétaire d’un entrepôt sans oublier un quinquagénaire qui sont actuellement recherchés dans la zone de Ouled Amrane.

La même enquête a permis la saisie de 22 tonnes de câbles de cuivre destinés aux États-Unis d’Amérique selon les propos du chauffeur. Pour rappel, cette enquête permettra à la gendarmerie de connaître le mode opératoire de cette bande et des personnes concernées. Aussi, plusieurs bandes de vol de câbles de cuivre ont-elles déjà été démantelées par la gendarmerie royale, fait observer le quotidien Al Akhbar.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Sidi Bennour - Criminalité - Arrestation

Aller plus loin

Harhoura : démantèlement d’un réseau de voleurs de câbles en cuivre

La gendarmerie royale de la commune urbaine de Harhoura a mis la main sur une bande de voleurs composée de six individus. Ils étaient spécialisés dans le vol de câbles de cuivre.

Trafic d’or à Casablanca

Les éléments de la police de l’arrondissement de Lahraouyine à Casablanca, ont procédé au démantèlement de sept fabriques. Au cours de cette opération, un faussaire a été...

Rabat : un gang vandalise les installations d’eau et d’électricité

La police est activement à la recherche d’un gang spécialisé dans le vol de câbles de cuivre et de canalisations en métal sur les installations des sociétés de distribution...

Casablanca : attention aux faux bijoux en or

A Casablanca, l’or frelaté envahit le marché. C’est le constat effarant fait par les services de la Douane, lors d’une descente dans les bijouteries (les kissariats de Derb...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.