Recherche

Sebta : il a voulu faire le malin avec la police, 1.800 euros d’amende

© Copyright : DR

24 septembre 2019 - 11h00 - Société

Un jeune marocain résidant en Espagne s’est vu infliger une amende de 1800 euros par le tribunal pénal pour avoir traité avec "un net mépris" des agents de la Garde civile à la frontière.

Selon El faro de Ceuta qui a eu accès au contenu intégral de la décision du tribunal, le comportement de ce jeune marocain résidant en Espagne a été sanctionné par une amende de 1800 euros. Cependant, la demande de 3 ans de prison pour crime d’agression à la demande du Procureur, n’a pas été acceptée.

Le jeune est tenu de s’acquitter de cette amende pour son comportement du 4 mai à l’encontre de deux éléments de l’Institut armé, qui étaient en poste ce jour-là au poste- de frontière.

En effet, alors qu’il avait été interpellé, le jeune marocain avait usé d’expressions désobligeantes pour répondre aux éléments de la Garde civile.

"J’ai déjà fait ce que je devais faire en Espagne, j’ai de nombreuses entreprises, j’ai gagné beaucoup d’argent et j’ai b** tout le monde. Les femmes que j’ai aimées, y compris votre mère. Je paie mes impôts pour que des personnes improductives comme vous vivent grâce à moi, vous êtes des racailles, vous croyez que la justice me fait peur, la justice est aussi achetée", avait-il lancé avec mépris.

L’audience qui s’est tenue le 17 septembre dernier, a qualifié les faits de "crime de désobéissance". Le mis en cause, Chakir K., qui réside en Espagne depuis des années et était sur le point d’obtenir sa nationalité espagnole, est reconnu coupable. Il n’a pas tardé à faire appel de la peine prononcée par la Cour pénale numéro 1.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact