Recherche

Espagne : la nationalité refusée à un Marocain

© Copyright : DR

14 octobre 2019 - 07h00 - Marocains du monde

Un Marocain résidant à Ceuta (Sebta) depuis plusieurs années s’est vu refuser l’octroi de la nationalité espagnole. Alors que l’épouse du requérant est de nationalité espagnole, la chambre administrative de la Cour nationale affirme avoir rejeté son dossier pour "son manque d’intégration ainsi qu’un comportement civique inapproprié".

Ce Marocain résidant à Ceuta est âgé de 43 ans et a vu le jour à Fnideq. Convaincu qu’il remplissait les critères pouvant lui permettre d’accéder à la nationalité espagnole, il a soumis sa demande de nationalité à Ceuta en 2012 en joignant un certificat qui atteste que son épouse est une Espagnole avec qui il a eu plusieurs enfants, rapporte El Faro de Ceuta.

Cependant, pour la chambre administrative de la Cour nationale, l’homme n’était pas suffisamment intégrée à la société espagnole.

En effet, lors du test qu’il a subi, il a fait preuve de beaucoup de lacunes en matière de maîtrise des réalités du terrain, exprimant une "étrangeté" et une "confusion" en matière des droits et devoirs qui régissent la société et affichant une méconnaissance des institutions.

Pire, "le requérant ne parlait pas bien espagnol, et le comprenait difficilement, alors qu’il vit à Ceuta depuis cinq ans", a fait observer la même source.

Par ailleurs, la chambre a relevé des antécédents judiciaires du requérant qui avait fait l’objet d’une récente condamnation pour trafic de drogue, alors que pendant ce temps, ni sa femme, ni lui-même ne travaillent, pour justifier des moyens nécessaires pouvant subvenir à leurs besoins.

Tous ces manquements sont autant de points défavorables qui ont poussé la chambre administrative de la Cour nationale à rejeter la demande d’octroi de nationalité à ce Marocain.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact