Le baisemain du roi d’Arabie Saoudite par un Marocain fait polémique au Maroc

5 août 2015 - 10h56 - Maroc - Ecrit par : J.L

Un Marocain qui se trouvait parmi la délégation des personnalités qui a accueilli dimanche le roi Salman Ibn Abdelaziz d’Arabie Saoudite à sa descente d’avion à Tanger, a embrassé la main du souverain saoudien.

L’homme n’est autre que Abdeslam Chekkour, heureux propriétaire notamment de l’hôtel "Le Mirage" de Cap Spartel, 14 km à l’ouest de Tanger, où séjournent d’importantes personnalités marocaines et étrangères et où le roi Mohammed VI a ses habitudes.

Sur Facebook on peut lire : "c’est normal qu’il lui embrasse la main, le monarque saoudien est accompagné par au moins 200 personnes de sa cour et d’autres devraient le rejoindre bientôt et tout ce beau monde séjournera à l’hôtel Le Mirage, situé non loin du palais de la famille royale saoudienne à Tanger. En France, les opérateurs touristiques s’arrachent les cheveux après le départ du roi Salmane. La saison s’annonçait très bonne dans cette région de Côte d’Azur", écrit un internaute.

Des sources d’Al Yaoum24 se demandent comment Chekkour est arrivé jusqu’au roi d’Arabie Saoudite et à quel titre il faisait partie de la délégation officielle accueillant le souverain saoudien lors de son arrivée.

"L’image est insultante à l’égard des Marocains", estiment les internautes marocains, mais certains temporisent et avancent que l’homme d’affaires n’a fait qu’imiter le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane qui a embrassé, lui, les épaules du souverain saoudien à sa descente d’avion à l’aéroport Ibn Batouta de Tanger.

Interrogé à ce propos par le quotidien Akhbar Al Yaoum, Benkirane répond qu’il ne connaît pas d’autres manières pour saluer un homme qui a l’âge de son père et qui de surcroît est le serviteur des Lieux Saints de l’Islam.

"C’est une marque de respect et de considération. Le souverain saoudien est un grand ami du Maroc, nous l’aimons et il nous aime. De plus, je suis éduqué de la sorte et ne vous attendez pas à ce que je salue le roi Salmane autrement...", rétorque Benkirane.

"Qu’est ce qui a poussé Benkirane à faire l’objet de tant d’humiliation. Il n’était pas obligé, d’autant plus qu’il ne s’agit même pas d’une visite officielle... ", s’insurge un autre internaute.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mohammed VI - Tanger - Arabie saoudite - Abdelilah Benkirane

Aller plus loin

Pourquoi le roi d’Arabie Saoudite passe ses vacances au Maroc ?

Le roi Salman Ibn Abdelaziz d’Arabie Saoudite est arrivé dimanche à Tanger en provenance de France, où il a écourté son séjour dans sa villa de Côte d’Azur pour poursuivre ses...

Ces articles devraient vous intéresser :

Réforme du Code de la famille au Maroc : vers une égalité parfaite hommes femmes ?

Le roi Mohammed VI a adressé mardi 26 septembre une Lettre royale au Chef du gouvernement, annonçant une révision approfondie du Code de la famille (Moudawana), près de 20 ans après celle opérée en 2004.

Le roi Mohammed VI félicite Walid Regragui et les joueurs marocains

Le roi Mohammed VI a eu un entretien téléphonique avec l’entraîneur de l’équipe nationale, Walid Regragui, suite à leur parcours en coupe du monde au Qatar.

Walid Regragui reconnaissant envers le roi Mohammed VI

Auréolé du titre de meilleur coach arabe de l’année, Walid Regragui, sélectionneur de l’équipe du Maroc exprime sa reconnaissance envers le roi Mohammed VI pour son soutien.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...

Intempéries au Maroc : des hélicoptères de l’armée pour aider les populations touchées

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, des équipes relevant de la Fondation Mohammed V pour la solidarité et des Forces armées royales (FAR) acheminent des aides d’urgence aux populations touchées par les fortes intempéries et chutes de neige.

L’Espagne « humiliée » par le Maroc, selon José Maria Aznar

L’ancien président du gouvernement espagnol, José María Aznar, a déploré jeudi à Séville le fait que Mohammed VI n’ait pas reçu Pedro Sanchez à son arrivée à Rabat, considérant cet acte du Maroc comme une « humiliation ».

Aid al Adha : 1 434 personnes graciées par le roi Mohammed VI

À l’occasion de à l’occasion de l’Aïd Al Adha, célébrée ce jeudi 29 juin au Maroc, le Roi Mohammed VI a accordé sa grâce à 1 434 personnes condamnées par différents tribunaux du Royaume.

Le Maroc lance un ambitieux programme de reconstruction

Suite au dévastateur séisme qui a secoué six provinces du sud du Maroc, il y a deux semaine, faisant près de 3 000 morts et plus de 5 500 blessés, le Cabinet Royal a annoncé, mercredi, un budget provisoire de 120 milliards de dirhams (environ 11...