Recherche

Bruxelles : accusé de meurtre, un Marocain se tire d’affaire

© Copyright : DR

1er février 2021 - 19h00 - Marocains du monde - Par: S.A

Nabil S., un Marocain résidant en Belgique a échappé à 15 ans de prison ferme devant la 90ᵉ chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Bruxelles. Il était jugé pour le meurtre de Mohamed Hammas, un jeune de 28 ans, tué d’une balle dans le thorax sur le parking du Colruyt de Schaerbeek, le 11 avril 2012.

Les faits s’étaient déroulés dans la nuit du 11 avril 2012 sur le parking du Colruyt. Nabil S. avait contacté par téléphone son complice Soufyan I. qui l’avait rejoint. Ensemble, les deux prévenus avaient planifié d’extorquer de l’argent à Mohamed Hammas. Celui-ci venait de gagner 25 000 euros ou 5 000 euros à des jeux de hasard. Alors qu’il rentrait chez lui, les deux meurtriers ont agressé la victime qui était pourtant l’ami de Nabil. Mohamed résiste mais finit par tomber sous les balles de ses assassins. Il a été touché au thorax.

Les deux meurtriers ont été traduits devant la justice. Le parquet avait requis des peines respectives de 15 et 18 ans de prison à l’encontre de Nabil S. et Soufyan I., tous les deux accusés d’avoir orchestré un guet-apens dans le but de dépouiller Mohamed Hammas, rapporte La Dernière Heure. Le Marocain n’écopera pas de cette peine. Le doute lui a profité, et il a été condamné à trois ans de prison seulement avec un sursis total. Son complice n’a pas eu la même chance. Il a écopé de 15 ans de prison au lieu de 18.

Nabil S. a toujours rejeté en bloc les accusations. Dans leur plaidoirie, ses avocats Sven Mary et Samira Bouyid avaient mis en avant le délai raisonnable et le doute subsistant dans cette affaire. M. Mary se dit « content du résultat. Cela prouve qu’il y a encore des juges pour qui le principe du doute est respecté. Quand il y a un doute, il doit être profitable à l’accusé ».

Mots clés: Belgique , Bruxelles , Homicide , Prison

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact