Aucun Marocain parmi les volontaires en Ukraine contre la Russie

21 mars 2022 - 15h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

À ce jour, aucun Marocain n’a rejoint la résistance aux côtés de l’Ukraine pour combattre la Russie. Plus de 20 000 volontaires étrangers sont engagés pour cette cause.

S’exprimant sur l’invasion russe dans son pays et les différents soutiens internationaux, l’ambassadeur d’Ukraine au Maroc, Oksana Vasylieva a évoqué la position du Maroc vis-à-vis de ce conflit et la situation des étudiants marocains en Ukraine, rapporte Apanews.

Pour la diplomate, « la position du Maroc est claire ». « Nous ne la commentons pas », a-t-elle, déclaré, se référant à la décision de la non-participation du royaume au vote de l’Assemblée générale de l’ONU. Et d’ajouter que parmi les 20 000 volontaires issus de 52 pays aux côtés de l’armée ukrainienne, aucun Marocain n’y figure.

A lire : Vote sur l’Ukraine à l’ONU : le Maroc absent, il s’en explique

Interpellée sur la situation humanitaire dans le pays, l’ambassadeur a déploré ce qu’elle a qualifié « situation alarmante ». « Vous pouvez imaginer que quand on bombarde chaque jour, chaque nuit, les immeubles et les quartiers, les villages et campagnes, les Ukrainiens vivent dans la peur et l’anxiété. Il y a près de 3 millions de réfugiés ukrainiens qui se trouvent actuellement dans les pays limitrophes qui les reçoivent avec beaucoup de convivialité », a-t-elle décrit.

Selon les données des Nations-Unies, 1500 civils ont trouvé la mort dont 110 enfants. « Mais les pertes militaires russes sont dix fois plus importantes que les ukrainiennes. La Russie a perdu 14 800 soldats », a-t-elle indiqué.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Russie - Diplomatie - Ukraine - Guerre

Aller plus loin

Un Marocain jugé à Donetsk pour avoir combattu aux côtés des forces ukrainiennes

Brahim Sadun, un Marocain qui a été arrêté par l’armée russe pour avoir combattu aux côtés des forces armées ukrainiennes, est jugé cette semaine en république autoproclamée de...

L’Ukraine rappelle son ambassadrice au Maroc

Les ambassadeurs ukrainiens au Maroc et en Géorgie ont été rappelés par le président ukrainien Volodymyr Zelensky, en raison de leur incapacité « à défendre les intérêts du pays ».

L’ambassadeur finlandais s’excuse après son tweet polémique sur le Maroc

Pekka Hyvönen, ambassadeur finlandais au Maroc a publié un tweet sur le Maroc dans lequel il a critiqué ouvertement la position de Rabat vis-à-vis de la guerre en Ukraine et son...

Ukraine : plus de 9000 Marocains ont été rapatriés

Deux semaines après l’invasion militaire de l’Ukraine par la Russie, le Maroc a réussi à rapatrier plus de 9 000 citoyens marocains. Dès les premières menaces, l’ambassade du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.