Titre de séjour « métier en tension », un espoir pour Laïla et ses enfants

8 novembre 2022 - 11h40 - France - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

L’annonce par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin de la création d’un titre de séjour « métier en tension » pour les travailleurs sans papiers déjà en France consignée dans la future loi sur l’asile et l’immigration apporte de l’espoir à Laïla, une Marocaine installée à Cherbourg-en-Cotentin, dans la Manche.

« Nous étions avec mes enfants, Aya et Ziad, et eux-mêmes ont tout de suite compris l’impact qu’il pourrait y avoir. Ziad m’a dit : enfin maman, ce serait possible d’obtenir des papiers grâce à son travail », confie à Actu.fr Laïla Aboudya, accueillant « une très bonne nouvelle ». Arrivée en France en 2018 en provenance du Maroc pour fuir son mari qui la maltraitait, cette mère de famille de 45 ans s’est installée à Cherbourg-en-Cotentin, dans la Manche, où ses deux enfants de 11 et 15 ans sont scolarisés. Elle avait reçu une Obligation de quitter le territoire français. Aujourd’hui sa situation a été régularisée, mais la préfecture ne l’a pas toujours autorisée à travailler.

À lire : France : mobilisation autour d’une famille marocaine menacée d’expulsion

Laïla assure avoir exercé de nombreux métiers, « toujours en tension » : garder des enfants, travailler dans la restauration, être aide à domicile, s’occuper de personnes âgées. « Mais c’est difficile de travailler sans papiers ! », assure-t-elle. La quadragénaire confie avoir aujourd’hui un contrat avec un employeur « pour être aide à domicile ». Une situation intenable pour cette mère de famille qui fonde ses espoirs sur la future loi sur l’asile et l’immigration.

À lire : La France veut-elle faciliter le recrutement des travailleurs marocains en France ?

« Je suis fatiguée de cette situation. C’est très anxiogène, pour moi, mes enfants. J’en ai marre de faire partie de ces invisibles et je crois que cette loi pourrait nous faire sortir de l’ombre », dit-elle. « C’est très difficile de ne pas se sentir exclue lorsqu’on ne travaille pas, de ne pas être stigmatisée. La situation serait plus stable. C’est simplement une loi d’humanité », ajoute Laïla.

À lire : France : une nouvelle loi sur l’immigration en préparation

Le projet de loi immigration sera examiné au parlement début 2023. Son adoption facilitera la vie aux travailleurs sans papiers en France qui sont souvent bafoués dans leur dignité. « Je n’y ai jamais été confrontée, mais bien sûr que certains sont sous-payés, humiliés et ne peuvent rien dire ou faire parce qu’ils sont dans l’illégalité ». Il permettra également de faciliter les recrutements notamment dans les métiers du bâtiment, de la restauration ou l’agriculture. « Ce serait une solution pour tout le monde. Même des agences d’intérim ferment à cause du manque de candidats », assure Laïla.

Sujets associés : Immigration - France

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

France : une nouvelle loi sur l’immigration en préparation

Le gouvernement français entend réformer profondément l’immigration. Dans ce sens, le ministère de l’Intérieur prépare « un texte important » devant tenir compte des propositions —...

La France veut-elle faciliter le recrutement des travailleurs marocains en France ?

Les travailleurs sans papiers déjà en France pourraient obtenir facilement les titres de séjour. Le gouvernement a annoncé une mesure dans ce sens consignée dans sa future loi sur...

France : mobilisation autour d’une famille marocaine menacée d’expulsion

Sous le coup d’une expulsion, une famille marocaine a reçu le soutien d’associations et de politiques de Cherbourg-en-Cotentin (Manche).

Sondage : 40% des Français pour une immigration zéro

Plus de 4 Français sur 10 sont favorables à une immigration zéro en France, selon un sondage réalisé par l’Institut CSA. Le sujet sera sans doute abordé lors de la campagne...

Nous vous recommandons

Immigration

Italie : un homme tire sur des Marocains, cinq blessés

Cinq jeunes d’origine marocaine ont été blessés à Naples, dont un sérieusement, par des coups de feu tirés par un individu âgé d’une quarantaine d’années.

Achraf Hakimi attaqué par l’extrême droite

L’international marocain Achraf Hakimi s’est attiré les foudres de l’extrême droite française, suite à son entretien pour le journal l’Équipe. Il a affirmé que c’est la présence d’une forte communauté arabe et musulmane qui lui a permis une intégration...

Des nouveautés pour la « Carte bleue européenne »

La législation sur la migration de main-d’œuvre au sein de l’Union européenne (UE) est en passe de subir quelques toilettages. Le processus va modifier à terme, la directive carte bleue (mise en place fin 2011) et qui représente l’ensemble des conditions...

Belgique : une maison de repos les personnes âgées issues de l’immigration

En Belgique, une nouvelle maison de repos accueille les personnes âgées issues de l’immigration devenues de plus en plus nombreuses à Laeken. Elle s’est assignée pour mission de satisfaire leurs besoins...

Deux Marocaines condamnées pour proxénétisme

Deux Marocaines ont écopé de cinq ans de prison chacune pour leur implication dans un réseau spécialisé dans l’immigration et l’exploitation sexuelle de jeunes filles au Burkina Faso. Tel est le verdict rendu par le tribunal de première instance d’El...

France

Paris : un Maghrébin accuse des policiers de viol lors d’une garde à vue (vidéo)

Tommi (nom d’emprunt), arrêté 5 avril par des policiers du 19ᵉ arrondissement de Paris, aurait été violé et agressé physiquement par deux agents pendant sa garde à vue au commissariat. Les examens médicaux ont révélé l’effroyable vérité qui met une fois encore...

Aïd al-Adha 2020 / Covid-19 : les musulmans appelés à « l’extrême vigilance »

Compte tenu du contexte particulier de crise sanitaire mondiale due au Covid-19, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a délivré une série de préconisations pour une bonne organisation de l’Aïd...

Eric Zemmour devant la justice après ses propos sur les migrants mineurs

Le journaliste Eric Zemmour va comparaître le 8 septembre devant le tribunal correctionnel de Paris pour « provocation à la discrimination » et « injures raciales ». Il avait qualifié les migrants mineurs non accompagnés de « voleurs et assassins...

Une brigade "anti Immigration clandestine" Franco-italienne

La France et l’Italie ont décidé de créer une brigade franco-italienne à la frontière. L’objectif, c’est d’empêcher le passage de migrants clandestins de la région de Vintimille côté italien vers la région de Menton côté...

Le Maroc dans le top 10 des destinations les plus réservées

Le Maroc figure dans le top 10 des destinations les plus réservées cet été par les Français. C’est ce qui ressort du classement d’un voyagiste.