Marocains assassinés par l’armée algérienne : témoignage d’un rescapé

1er septembre 2023 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Alors qu’un groupe de quatre franco-marocains, faisaient du jet ski à Saïdia, à quelques encablures de la frontière maritime avec l’Algérie, deux d’entre eux ont été tués par les garde-côtes algériens mardi 29 août. Mohamed Kissi, un survivant qui pleure son frère cadet, Bilal, raconte ce qui s’est passé.

Des vacances qui tournent au drame pour quatre franco-marocains, amateurs de jet-ski. Pour deux d’entre eux, ce sera le dernier jet ski de leur vie. « Nous avons pris nos jet-skis et sommes partis de la Marina vers Cap de l’eau. Nous avons bifurqué par Sid El Bachir où nous avions mangé du poisson avant de rebrousser chemin. […] Vers 17h30, nous nous sommes égarés. Nous manquions d’essence pour les jet-skis et nous dérivions. Dans le noir, nous nous sommes retrouvés dans les eaux algériennes », raconte Mohamed Kissi, Franco-marocain dont la famille est originaire d’Oujda et le frère cadet qui était sur autre moto a perdu la vie, auprès du 360. C’est le début de leur cauchemar.

À lire : Deux Marocains de France tués par des garde-côtes algériens

Bilal, 29 ans, le frère de Mohamed, échange avec une patrouille des garde-côtes algériens qui s’est approchée d’eux. Dans la foulée, il fait un geste du bras pointant l’ouest. « Il me signifiait la direction à prendre pour regagner Saïdia », poursuit le rescapé. Alors que les vacanciers manœuvraient difficilement pour regagner les côtes marocaines, ils ont essuyé des tirs à balles réelles. Bilal Kissi et son ami Abdelali Mechouer, 40 ans ont été mortellement touchés. Le zodiac de l’armée algérienne heurte et renverse le jet-ski du quatrième marocain. Blessé par balle, il sera arrêté puis détenu en Algérie, précise Mohamed Kissi. Ce dernier a eu la vie sauve en nageant avec force vers l’ouest jusqu’à croiser une patrouille de la Gendarmerie royale, qui était, selon lui, à leur recherche.

À lire :Marocains assassinés par l’armée algérienne : le Maroc ouvre une enquête

Les éléments de la gendarmerie l’ont conduit jusqu’à la marina. Le bateau de la gendarmerie s’est chargé de tracter son jet-ski et un autre qui portait des traces de sang.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Homicide - Vidéos

Aller plus loin

Marocains assassinés par l’armée algérienne : le Maroc ouvre une enquête

Le Maroc a ouvert une enquête suite à la mort deux Marocains résidant en France tués par des gardes-côtes algériens non loin de Saïdia, près de la frontière algérienne.

Après le Royaume-Uni, le Canada alerte sur les risques à la frontière algérienne

Le Canada vient de mettre en garde ses ressortissants de s’approcher des frontières algériennes, suite à l’assassinat de deux jet-skieurs franco-marocains par les garde-côtes...

Deux Marocains de France tués par des garde-côtes algériens

Des tirs présumés des garde-côtes algériens pourraient avoir tragiquement coûté la vie à deux Français d’origine marocaine venus passer leurs vacances au Maroc, tandis qu’un...

Assassinat de franco-marocains en Algérie : la version algérienne contredite

Le ministère algérien de la Défense nationale a fourni des explications pour le moins peu convaincantes sur l’assassinat par sa marine de deux des quatre vacanciers...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).