Bilal Kissy : une vie arrachée par des militaires algériens (vidéo)

2 septembre 2023 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Parents, amis et proches se sont mobilisés en masse pour dire un dernier adieu à Bilal Kissy, vacancier français, abattu par des garde-côtes dans l’espace maritime algérien alors qu’il faisait du jet ski avec des amis. Les obsèques du Franco-marocain ont eu lieu vendredi dans le village de Bni Drar, près d’Oujda, au Maroc.

Ils étaient plus d’une cinquantaine de Clichois à faire le trajet jusqu’au Maroc pour assister à l’enterrement de Bilal, dans le village de Bni Drar, près d’Oujda, rapporte au Parisien Fadila*, une mère de famille très proche du défunt et originaire d’Oujda tout comme le Franco-marocain, jointe par téléphone. « C’était très triste. La femme de Bilal est si choquée qu’elle ne parle plus. Sa mère est effondrée », ajoute celle qui a connu l’ami d’enfance de son fils à Seine-Saint-Denis. « Ils étaient tout le temps fourrés ensemble. Bilal était plus que de la famille. Il était comme un frère », regrette-t-elle. « Il était très gentil avec tout le monde : les voisins, les gens du marché, sa famille. […] C’était le chouchou de sa mère. Il prenait soin d’elle, surtout depuis le décès de son père, il y a quelques mois », précise Rajae*, la fille de Fadila, également contactée par téléphone.

À lire :Marocains assassinés par l’armée algérienne : témoignage d’un rescapé

C’était une tradition pour Bilal de partir en vacances au Maroc, son pays d’origine. « Tous les ans, Bilal partait en vacances avec sa famille au Maroc, à Oujda (ville limitrophe de l’Algérie), où ils possèdent une grande maison. Jamais il n’a eu de problème là-bas », glisse Fadila. Elle est toujours sous le choc. « Avant de partir faire du jet-ski, il était en train de s’amuser avec ses amis, il était content. Il a fait des bisous à ses deux filles, âgées de deux mois et un an et demi. Prendre cinq balles alors qu’on est en train de s’amuser, ce n’est pas normal », dénonce la mère de famille.

À lire :Marocains assassinés par l’armée algérienne : le Maroc ouvre une enquête

Après l’annonce de la disparition de Bilal, Fadila et sa fille se sont mobilisées pour aider sa famille dans les recherches. « Mon frère était avec eux en vacances. Il m’appelle à trois heures du matin (dans la nuit de mardi 29 août à mercredi) pour me raconter que la marine marocaine avait retrouvé son jet ski, rembobine Rajae. Le lendemain matin, nous avons appelé la marine algérienne. Personne n’était au courant de cette disparition, mais ils ont quand même noté nos noms. C’était étonnant. » Leur appel à témoins sur les réseaux sociaux pour demander de l’aide aux Algériens dans leurs recherches à Marsa Ben M’Hidi, la ville algérienne frontalière s’est avéré, aussi, infructueux. « Mais ça n’a rien donné. Il y avait trop d’histoires incohérentes, trop de rumeurs, ça donnait trop d’espoir à la famille », soupire Rajae.

À lire :Marocains tués par l’armée algérienne : une plainte contre l’Algérie ?

Mercredi, le corps de Bilal a été récupéré sur les côtes marocaines, sur la plage de Saïdia, station balnéaire très prisée l’été. Selon le témoignage de Mohamed Qissi, son frère aîné, ils étaient quatre jeunes gens – trois Franco-Marocains et un Marocain – chacun sur un jet-ski sur les côtes marocaines. « Nous nous sommes perdus, mais on a continué jusqu’à ce que nous nous retrouvions en Algérie. Nous avons su que nous étions en Algérie, car un zodiac noir algérien est venu vers nous, il a commencé à zigzaguer comme s’ils voulaient nous renverser. […] Ils (les occupants du zodiac) ont tiré sur nous. Dieu merci, je n’ai pas été touché mais mon frère et mon ami, ils les ont tués. Ils ont arrêté mon autre ami », a-t-il raconté. Cet autre ami se nomme Smaïl Snabé, également franco-marocain.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Oujda - Algérie - Homicide - Vidéos - MRE

Aller plus loin

Des séparatistes marocains financés par l’Algérie ?

Il existerait une relation entre les services de renseignement algériens et des Marocains en fuite en Belgique, aux Pays-Bas et en Espagne et Saïd Chaou.

Assassinat de franco-marocains en Algérie : la version algérienne contredite

Le ministère algérien de la Défense nationale a fourni des explications pour le moins peu convaincantes sur l’assassinat par sa marine de deux des quatre vacanciers...

L’Algérie bloque-t-elle le corps de l’une des victimes de Saïdia ?

Trois semaines après l’assassinat par les garde-côtes algériens de son fils, égaré sur un jet-ski dans l’espace maritime algérien près de la station de Saïdia, la famille...

Franco-Marocains assassinés en Algérie : la France réagit

Après le Maroc qui a annoncé l’ouverture d’une enquête, suite à l’assassinat par des garde-côtes algériens, de deux Franco-marocains, perdus en mer à bord de leurs jet-skis, la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les duty free font leur révolution

Du changement en vue pour les magasins de vente sous douane, communément appelés « Duty free shops ». L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) et l’Office des changes ont fixé de nouvelles règles relatives à leur gestion et fonctionnement.

Marhaba 2023 : Le Maroc accueille 1,2 million de MRE, en hausse de 21%

Quelque 1,2 million de Marocains résidant à l’étranger (MRE) et de 280 000 véhicules sont entrés au Maroc dans le cadre de l’opération de l’opération Marhaba 2023, selon le ministère du Transport et de la logistique.

MRE : du changement pour les voitures à la douane

En vue de fluidifier le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) durant l’opération Marhaba 2024, l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) a mis en place de nouvelles mesures de facilitation. Ces dispositions visent à simplifier...

MRE et l’OCDE : l’heure de la renégociation fiscale

Le gouvernement marocain affirme vouloir préserver les intérêts des six millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il entend engager dans les prochains jours des négociations avec l’OCDE pour revoir les conventions relatives à l’échange des...

Bonne nouvelle pour les MRE : augmentation de la franchise (document intégral)

L’accueil des Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) s’est peu à peu amélioré ces dernières années, bien que des améliorations supplémentaires soient nécessaires, indique la douane marocaine dans son document dédié à l’opération Marhaba 2023. Voici les...

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

Marhaba 2023 : le dispositif exceptionnel d’accueil des MRE commence aujourd’hui

C’est ce lundi 5 juin que débutera l’opération Marhaba 2023 dédiée aux Marocains résidant à l’étranger. La Fondation a activé le dispositif d’accueil au niveau du Maroc, la France, l’Italie et l’Espagne, composé 24 sites d’assistance et...

Contrôle douanier : Fouzi Lekjaâ rassure les MRE

Suite aux rumeurs sur un supposé renforcement du contrôle douanier des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le ministre délégué chargé du budget, Faouzi Lekjaâ a apporté un démenti formel. Ce contrôle n’intervient que dans les transactions...

Entre droits des MRE et échange de renseignements fiscaux : le dilemme du gouvernement marocain

Le gouvernement d’Akhannouch revient sur les deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Par la voix de son porte-parole, Mustapha Baïtas, il rassure une fois de plus les MRE.

Les Marocains résidant à l’étranger boostent l’économie grâce à leurs transferts de fonds

Selon l’Office des changes, les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une croissance significative de 16 % en mars 2023, pour atteindre près de 27,11 milliards de dirhams. Ce chiffre représente une hausse de 3,73...