Les Marocains expulsés d’Algérie veulent obtenir réparation

25 octobre 2021 - 18h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Une association marocaine se démène pour obtenir justice et réparation pour les familles chassées d’Algérie en 1975 sur fond de différend sur le Sahara occidental. Après plusieurs démarches infructueuses devant les tribunaux algériens, elle entend porter l’affaire devant les tribunaux internationaux. Une initiative qui intervient dans un contexte marqué par de nouvelles tensions entre Alger et Rabat.

45 ans après, les familles marocaines qui résidaient légalement en Algérie et avaient été expulsés n’ont toujours pas obtenu justice et réparation. Créée en 2005, l’association des « victimes de l’expulsion arbitraire de l’Algérie » affiche sa détermination à poursuivre la lutte. Elle a mené des démarches devant les tribunaux algériens qui se sont jusque-là avérées infructueuses. Elle compte désormais se tourner vers la justice internationale. Mais à l’heure où les relations se sont refroidies entre Alger et Rabat, Hamid al Ati-Allah, président de cette association, redoute que des Marocains qui résident en Algérie soient à leur tour expulsés, rapporte RFI.

À lire : L’Algérie a expulsé des Marocains

Le 18 décembre 1975, le président algérien Houari Boumédiène avait lancé l’expulsion en 48 heures des Marocains résidant légalement sur son territoire. Baptisée la « Marche noire », cette opération s’était soldée par l’expulsion de près de 45 000 familles marocaines. Cette décision était intervenue en réaction à la Marche verte décrétée par feu Hassan II pour provoquer le départ des Espagnols du Sahara occidental.

À ce jour, l’un des points de friction entre Rabat et Alger reste la question du Sahara. L’Algérie continue de soutenir le Polisario, son protégé, contre le Maroc.

Sujets associés : Algérie - Famille - Expulsion - Sahara Marocain - Sahara Occidental

Aller plus loin

L’Algérie a expulsé des Marocains

L’Algérie a expulsé mardi 28 septembre 2021 une quarantaine de Marocains vers le Maroc à travers la frontière terrestre entre les deux pays voisins, ouverte exceptionnellement....

L’Espagne expulse 125 migrants entrés par le rocher d’Al Hoceima

Un groupe d’environ 125 migrants subsahariens arrivés lundi au rocher de Badis en provenance d’Al Hoceima, ont été rapatriés au Maroc.

Molenbeek : menacée d’expuslion à cause du comportement de son fils (vidéo)

Molenbeekoise d’origine marocaine, Khadija Chaou est une mère célibataire de quatre enfants, devenue depuis plusieurs mois, une locataire en instance d’expulsion. Elle espère...

Abdelmadjid Tebboune menace le Maroc

Le président algérien a lancé des menaces à l’encontre du Maroc, qu’il a accusé d’être à l’origine des tirs qui ont emporté la vie de trois camionneurs algériens sur l’axe...

Ces articles devraient vous intéresser :

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Réaction du Polisario au discours du roi Mohammed VI

Le Polisario a réagi au discours prononcé par le roi Mohammed VI à l’occasion de la commémoration de la révolution du roi et du peuple, notamment les passages sur le Sahara.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Des ennuis pour les mosquées qui ont soutenu Hassan Iquioussen ?

Depuis quelques jours, une rumeur selon laquelle la préfecture a convoqué des responsables du Conseil départemental du culte musulman (CDCM) qui ont apporté leur soutien à Hassan Iquioussen, imam de Lourches accusé d’antisémitisme, et dont l’expulsion...

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Chaque mois, Achraf Hakimi verse 100 000 euros à sa mère

Durant la coupe du monde Qatar 2022, les instants pleins d’amour entre l’international marocain Achraf Hakimi et sa mère ont ému les supporters et les internautes et témoignent de l’attachement de l’un envers l’autre. La star du PSG veille sur sa mère...

Maroc : les ravages du mariage sur reconnaissance de dette

Une forme de mariage peu médiatisée est en train de prendre de l’ampleur dans certaines régions du Maroc, selon une émission diffusée sur la chaîne Al Aoula. Il s’agit du mariage sur reconnaissance des dettes.