L’Algérie a expulsé des Marocains

29 septembre 2021 - 14h20 - Monde - Ecrit par : S.A

L’Algérie a expulsé mardi 28 septembre 2021 une quarantaine de Marocains vers le Maroc à travers la frontière terrestre entre les deux pays voisins, ouverte exceptionnellement. Cette frontière est fermée depuis 1994.

Déjà l’impact de la rupture par l’Algérie de ses relations diplomatiques sur la vie des migrants marocains ? Dans une déclaration à l’AFP, Hassane Ammari, responsable de l’association Aide aux migrants en situation vulnérable (AEMSV) a fait savoir que les autorités algériennes ont remis à leurs homologues marocaines une quarantaine de migrants à travers le poste-frontière de Zouj Bghal, ouvert exceptionnellement. Les autorités marocaines ont affrété un bus pour assurer le transport de ces migrants expulsés.

À lire : Un proche de Tebboune appelle à l’expulsion des Marocains d’Algérie

Alors que l’AEMSV s’attendait à la libération de sept migrants après avoir adressé une correspondance aux autorités algériennes à la demande de leurs familles, « la bonne surprise est que le nombre des expulsés était d’environ 40 personnes ». Selon Hassane Ammari, la côte méditerranéenne du Maroc est l’un des principaux points de départ des migrants tentant de rejoindre l’Espagne, mais « il arrive que certaines embarcations, perdues, échouent sur les côtes algériennes ». Il a fait savoir que des migrants marocains ont été « arrêtés sur le sol algérien alors qu’ils tentaient la traversée vers l’Europe depuis la Tunisie ou la Libye ».

À lire : Algérie : les Marocains dans la hantise de l’expulsion

Fermée depuis 1994, c’est la première fois le poste-frontière terrestre de Zouj Bghal a été ouverte de façon exceptionnelle après plus d’un mois de rupture des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Algérie. Le 22 septembre, les autorités algériennes ont pris une nouvelle mesure contre le Maroc : fermeture de son espace aérien aux avions marocains civils et militaires et à ceux ayant un numéro d’immatriculation marocain. Selon le diplomate algérien, Amar Belani, envoyé spécial chargé de la question du Sahara, son pays pourrait prendre de nouvelles mesures contre Rabat.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Expulsion

Aller plus loin

Un proche de Tebboune appelle à l’expulsion des Marocains d’Algérie

Arslane Chikhaoui, expert en géopolitique, un proche conseiller du président algérien Abdelmadjid Tebboune, appelle à l’expulsion de ressortissants marocains établis en Algérie.

Rupture avec le Maroc : pas d’inquiétudes dans le rang des Marocains d’Algérie

Certains Marocains d’Algérie ne semblent pas être inquiets au sujet de la décision algérienne de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc. Le ministre algérien des...

L’Algérie organise des manœuvres navales près du Maroc

L’Algérie cherche à démontrer sa puissance militaire, à travers une manœuvre navale effectuée par son armée, sur sa plus grande base navale de Mers El-Kébir, non loin du Maroc.

L’Algérie prépare-t-elle l’expulsion des Marocains ?

En pleine rupture de ses relations avec le Maroc, l’Algérie s’activerait pour l’expulsion des Marocains présents sur son territoire et le rapatriement des Algériens résidant...

Ces articles devraient vous intéresser :

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Ancien Gilet jaune, Abdel Zahiri menacé d’expulsion au Maroc

Abdel Zahiri, un Marocain de 44 ans, a récemment reçu une obligation de quitter le territoire français de la part de la préfecture de Vaucluse. Fiché S, il avait auparavant été incarcéré pour son implication dans le mouvement des Gilets jaunes.

La France expulse au Maroc le Gilet jaune Abdel Zahiri

L’activiste Abdel Zahiri a été expulsé de France la nuit dernière suite à une obligation de quitter le territoire. D’origine marocaine, il était connu pour son engagement dans le mouvement des Gilets jaunes.

Un Marocain très apprécié menacé d’expulsion en France

Alors qu’il se trouve en France depuis plusieurs années, Alae Eddine Ennaimi est menacé d’expulsion. Le jeune homme de 24 ans a été arrêté par la police après un contrôle dans le restaurant où il travaillait.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».