Un proche de Tebboune appelle à l’expulsion des Marocains d’Algérie

28 septembre 2021 - 12h00 - Ecrit par : S.A

Arslane Chikhaoui, expert en géopolitique, un proche conseiller du président algérien Abdelmadjid Tebboune, appelle à l’expulsion de ressortissants marocains établis en Algérie.

« L’Algérie met en application de manière graduelle les mesures liées à la mise en œuvre de la déclaration de rupture des relations diplomatiques avec le Maroc, et cela se fait au fur et à mesure de l’attitude que notre adversaire adoptera », fait remarquer Arslane Chikhaoui réputé proche du président algérien dans une interview accordée au quotidien francophone Liberté. Selon lui, la persistance du Maroc à avoir des « agissements hostiles » fera de sorte que l’Algérie rétorquera avec une mesure supplémentaire dans le respect de la Convention de Vienne et des us et coutumes en la matière.

À lire : L’Algérie menace de prendre de nouvelles mesures contre le Maroc

« Si le Maroc continue dans sa démarche d’hostilité sous toutes ses formes, l’Algérie passera incontestablement à d’autres étapes matérialisées dans le temps avec la fermeture de l’espace maritime, l’instauration de visa de circulation et à terme, si nécessaire, l’expulsion de ressortissants établis en Algérie », avertit cet expert qui est régulièrement consulté par le chef de l’État algérien et son entourage sur de nombreuses questions géopolitiques internationales.

À lire : Rupture avec le Maroc : pas d’inquiétudes dans le rang des Marocains d’Algérie

Le 24 août dernier, le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra avait annoncé que l’Algérie a décidé de rompre ses relations avec le Maroc en raison des « actions hostiles ». Le 22 septembre, l’Algérie a pris une nouvelle mesure contre le Maroc : fermeture de son espace aérien aux avions marocains civils et militaires et à ceux ayant un numéro d’immatriculation marocain. « Nous sommes face à ce qui est dénommé un conflit de faible intensité (Low Intensity Conflict)  », estime Arslane Chikhaoui.

À lire : Algérie : les Marocains dans la hantise de l’expulsion

«  Son évolution en conflit de forte intensité (High Intensity Conflict) dépendra de l’attitude du Maroc, allié, convient-il de le rappeler, d’Israël et de la France, mais aussi en fonction de l’attitude d’autres acteurs extérieurs à la région, comme la Turquie, l’UAE, le Qatar, la Chine, la Russie, les USA, la Grande-Bretagne ou encore l’UE, qui s’affrontent pour des enjeux aussi bien géopolitiques que géoéconomiques  », ajoute-t-il.

Tags : Algérie - Expulsion

Aller plus loin

La décision algérienne est « un message approprié au Maroc »

Ramtane Lamamra, ministre algérien des Affaires étrangères revient sur la décision de son pays de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc. Il estime que c’était...

L’Algérie a expulsé des Marocains

L’Algérie a expulsé mardi 28 septembre 2021 une quarantaine de Marocains vers le Maroc à travers la frontière terrestre entre les deux pays voisins, ouverte exceptionnellement....

L’Algérie prépare-t-elle l’expulsion des Marocains ?

En pleine rupture de ses relations avec le Maroc, l’Algérie s’activerait pour l’expulsion des Marocains présents sur son territoire et le rapatriement des Algériens résidant dans...

Rupture avec le Maroc : pas d’inquiétudes dans le rang des Marocains d’Algérie

Certains Marocains d’Algérie ne semblent pas être inquiets au sujet de la décision algérienne de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc. Le ministre algérien des Affaires...

Nous vous recommandons

Des confidences sur la participation de Jamel Debbouze à la série culte H

La comédienne française Catherine Benguigui a fait des confidences sur la série H diffusée sur Canal+ de 1998 à 2002, dans laquelle elle, son confrère l’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze et bien d’autres comédiens ont joué des...

Vox dénonce une «  nouvelle attaque  » des eaux espagnoles par le Maroc

La sénatrice du parti Vox à Ceuta, Yolanda Merelo, a interpellé le gouvernement espagnol au sujet de l’installation d’une ferme piscicole par le Maroc dans les eaux proches des îles Chafarines. Pour l’élue de la formation d’extrême droite, il s’agit d’une «...

L’Espagne ne se rendra pas au Maroc pour l’African Lion 2022

L’Espagne a confirmé qu’elle ne participera pas aux manœuvres militaires organisées par les armées américaines et marocaines, African Lion 2022, qui se dérouleront du 20 juin au 1ᵉʳ juillet au Maroc et dans d’autres pays...

Slimane célèbre le baptême de sa fille à Marrakech

Trois mois après la naissance de sa fille, le chanteur Slimane a choisi la ville de Marrakech pour y célébrer mercredi, le baptême d’Esmeralda.

TUI reprend ses vols vers le Maroc

La compagnie aérienne TUI a décidé de reprendre ses vols vers le Maroc et d’autres destinations cet été.

Message de Royal Air Maroc à ses voyageurs au Canada

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) compte tenir sa promesse sur le changement gratuit des billets. Promesse faite suite à la suspension des vols directs au départ du Maroc vers le Canada pour une durée d’un...

Tests PCR : les laboratoires privés dans le viseur des Marocains

Le ministère de la Santé fait des tests de dépistage l’un des facteurs clés dans la lutte contre la propagation du coronavirus. Mais les prix que proposent les laboratoires n’encouragent pas les citoyens et n’entrent pas dans la politique du ministère de la...

Maroc : vers une révision de l’impôt sur le revenu ?

Bonne nouvelle pour les salariés marocains. Les dispositions fiscales notamment l’impôt sur le revenu pourraient être revues, pour atténuer la hausse des prix des denrées de première nécessité. Les spécialistes étudient la question pour le compte de la Loi de...

Maroc : l’essence à plus de 20 dirhams ?

En constante hausse depuis plusieurs semaines, le coût du carburant ne cesse de flamber. Ces derniers jours, les prix à la pompe ont dépassé le seuil des 16 dirhams/litre. Les automobilistes redoutent le...

Recherché par Interpol, un Français arrêté à Casablanca

Les services de la police judiciaire de Casablanca ont arrêté Noureddine B., un baron de drogue français d’origine algérienne sous le coup d’un mandat d’arrêt international délivré par les autorités françaises. Il sera bientôt extradé vers la...