Un proche de Tebboune appelle à l’expulsion des Marocains d’Algérie

28 septembre 2021 - 12h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Arslane Chikhaoui, expert en géopolitique, un proche conseiller du président algérien Abdelmadjid Tebboune, appelle à l’expulsion de ressortissants marocains établis en Algérie.

« L’Algérie met en application de manière graduelle les mesures liées à la mise en œuvre de la déclaration de rupture des relations diplomatiques avec le Maroc, et cela se fait au fur et à mesure de l’attitude que notre adversaire adoptera », fait remarquer Arslane Chikhaoui réputé proche du président algérien dans une interview accordée au quotidien francophone Liberté. Selon lui, la persistance du Maroc à avoir des « agissements hostiles » fera de sorte que l’Algérie rétorquera avec une mesure supplémentaire dans le respect de la Convention de Vienne et des us et coutumes en la matière.

À lire : L’Algérie menace de prendre de nouvelles mesures contre le Maroc

« Si le Maroc continue dans sa démarche d’hostilité sous toutes ses formes, l’Algérie passera incontestablement à d’autres étapes matérialisées dans le temps avec la fermeture de l’espace maritime, l’instauration de visa de circulation et à terme, si nécessaire, l’expulsion de ressortissants établis en Algérie », avertit cet expert qui est régulièrement consulté par le chef de l’État algérien et son entourage sur de nombreuses questions géopolitiques internationales.

À lire : Rupture avec le Maroc : pas d’inquiétudes dans le rang des Marocains d’Algérie

Le 24 août dernier, le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra avait annoncé que l’Algérie a décidé de rompre ses relations avec le Maroc en raison des « actions hostiles ». Le 22 septembre, l’Algérie a pris une nouvelle mesure contre le Maroc : fermeture de son espace aérien aux avions marocains civils et militaires et à ceux ayant un numéro d’immatriculation marocain. « Nous sommes face à ce qui est dénommé un conflit de faible intensité (Low Intensity Conflict)  », estime Arslane Chikhaoui.

À lire : Algérie : les Marocains dans la hantise de l’expulsion

«  Son évolution en conflit de forte intensité (High Intensity Conflict) dépendra de l’attitude du Maroc, allié, convient-il de le rappeler, d’Israël et de la France, mais aussi en fonction de l’attitude d’autres acteurs extérieurs à la région, comme la Turquie, l’UAE, le Qatar, la Chine, la Russie, les USA, la Grande-Bretagne ou encore l’UE, qui s’affrontent pour des enjeux aussi bien géopolitiques que géoéconomiques  », ajoute-t-il.

Sujets associés : Algérie - Expulsion

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

L’Algérie prépare-t-elle l’expulsion des Marocains ?

En pleine rupture de ses relations avec le Maroc, l’Algérie s’activerait pour l’expulsion des Marocains présents sur son territoire et le rapatriement des Algériens résidant dans...

Un sénateur algérien appelle à l’imposition du visa pour les Marocains

Alors que la rupture par l’Algérie des relations diplomatiques avec le Maroc ne concerne pas le volet consulaire, un sénateur algérien a appelé Alger à imposer le visa aux...

L’Algérie menace de prendre de nouvelles mesures contre le Maroc

Amar Belani, envoyé spécial chargé de la question du Sahara, revient sur la décision de l’Algérie relative à la fermeture de son espace aérien aux avions marocains civils et...

Rupture avec le Maroc : pas d’inquiétudes dans le rang des Marocains d’Algérie

Certains Marocains d’Algérie ne semblent pas être inquiets au sujet de la décision algérienne de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc. Le ministre algérien des Affaires...

Nous vous recommandons

Algérie

La Ligue arabe appelle le Maroc et l’Algérie à la retenue

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul-Gheit a réagi à la décision de l’Algérie de rompre les relations diplomatiques avec le Maroc. Il appelle les deux pays à la retenue et à tout évitement d’une nouvelle...

L’Algérie a acheté des drones chinois Falcon pour contrer le Maroc

L’Algérie vient d’acquérir auprès de la Chine quatre drones Falcon, capables de transporter, lancer des missiles et abattre des cibles aériennes à une distance maximale de 100 km.

Une enquête ouverte en Algérie suite aux accusations d’espionnage contre le Maroc

L’Algérie a décidé d’ouvrir une enquête après que le consortium international créé par Forbidden Stories a révélé que le Maroc a piraté plus de 6 000 numéros de téléphone algériens, à l’aide du logiciel israélien...

L’Algérie arrête un Tunisien réclamé par le Maroc

Interpol a arrêté en Algérie en début de cette semaine un ressortissant tunisien poursuivi au Maroc dans une affaire d’escroquerie et d’abus de confiance.

L’exhibition du drapeau israélien à la frontière maroco-algérienne soulève de vives polémiques

Des entrepreneurs israéliens ont exhibé des drapeaux israélien et marocain au niveau de la frontière maroco-algérienne, soulevant ainsi de vives polémiques. Le Parti de la justice et du développement (PJD) a répondu à ce qu’il a qualifié de «  provocation  »...

Expulsion

Besançon : menacé d’expulsion, un Marocain hospitalisé après une grève de la faim

Après de multiples refus de demande de régularisation, Ahmed, un Marocain menacé d’expulsion, s’est retrouvé hospitalisé au CHU de Besançon, jeudi 30 septembre, après un malaise. À l’origine, une grève de la faim que lui et son épouse observent depuis quelques...

France : élan de solidarité autour de Mohamed et de son fils myopathe menacés d’expulsion

L’histoire de Mohamed et de son fils myopathe menacés d’expulsion a ému les habitants du département des Yvelines qui leur ont proposé un logement.

Le Danemark ordonne l’expulsion d’Abdelali « Crabman » Achahbi

Le Danemark vient de rejeter la demande d’asile de l’activiste marocain, Abdelali Achahbi, dit « Crabman », connu pour ses satires politiques contre la monarchie marocaine sur YouTube. Les autorités du pays lui ont également notifié son expulsion...

Menacé d’expulsion, Amine, handicapé et élève brillant, restera finalement en France

Le tribunal administratif a tranché en faveur d’Amine Hachimy, élève brillant, lourdement handicapé, menacé d’expulsion vers le Maroc. La préfecture de la Gironde qui avait refusé de lui accorder le titre de séjour devra régulariser sa...

Le Maroc expulse le Sahraoui Mohammed Salem Busaraia

Le Maroc a expulsé de Laâyoune Mohammed Salem Busaraia, 72 ans, membre historique du collectif sahraoui de Lanzarote et doyen de la presse sahraouie. Le « Docteur » avait emménagé dans sa ville natale pour y passer ses vieux...