Abdelmadjid Tebboune : « le Maroc est partie prenante dans les agissements du MAK »

11 octobre 2021 - 18h40 - Monde - Ecrit par : S.A

L’Algérie persiste à dire que le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK), classé comme « organisation terroriste », est le protégé du Maroc. Son président, Abdelmadjid Tebboune, a réitéré les mêmes accusations.

« Le Maroc est partie prenante des agissements du MAK », a déclaré le chef de l’État algérien dans une interview accordée aux médias nationaux. Rappelant que le MAK veut porter atteinte à l’unité nationale, il a fait savoir qu’il y a « 52 000 chahids et veuves et fils de chahids à Tizi-Ouzou. Un constat qui pousse Abdelmadjid Tebboune à dire que « des chouhadas comme le colonel Amirouche, Abane Ramdane ou encore Fatma Nessoumer doivent se retourner dans leurs tombes ».

À lire : « L’Algérie perçoit le Maroc comme un potentiel ennemi »

En septembre dernier, l’Algérie avait une fois de plus accusé le Maroc et Israël d’être les responsables des incendies meurtriers qui ont ravagé le Nord du pays et fait plus de 90 morts. « L’hypothèse la plus probante est que le dessein d’incendier l’Algérie est fomenté de l’extérieur, avec la bénédiction de Tel-Aviv et de Rabat, et mis à exécution par les deux mouvements terroristes, MAK et Rachad, ainsi que leurs suppôts à l’intérieur », affirme El Djeich dans son dernier éditorial. Pour la revue de l’ANP, « la coïncidence de ces incendies avec la visite effectuée par le ministre des Affaires étrangères de l’entité sioniste au Makhzen est très significative ».

À lire : Feux de forêts : l’Algérie maintient ses accusations contre le Maroc

Par ailleurs, le président algérien a demandé à la France avec qui les relations se sont refroidies ces dernières semaines d’extrader le président du MAK, Ferhat Mehenni, contre qui un mandat d’arrêt avait été émis. « Nous demandons le chef de file des terroristes MAK. Il faut qu’il nous soit livré, c’est un terroriste, il le dit », a lancé Abdelmadjid Tebboune.

Sujets associés : Algérie - Diplomatie - Abdelmadjid Tebboune

Aller plus loin

Abdelmadjid Tebboune porte de nouvelles accusations contre le Maroc

Alors qu’Algérie vient de dégeler les relations avec la France, elle n’est visiblement pas près de renouer les liens avec le Maroc. Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a...

Incendies en Algérie : le Maroc et Israël pointés du doigt

Lors d’une réunion présidée par le chef de l’État algérien, Abdelmadjid Tebboune, ce mercredi, le Haut conseil de sécurité (HCS) accuse le Mouvement pour l’autodétermination de...

Crise Algérie/Maroc : Israël récuse les accusations d’Alger

Les déclarations du ministre israélien des Affaires étrangères lors de sa visite historique à Rabat constituent l’un des griefs pour lesquels l’Algérie dit avoir rompu ses...

« L’Algérie perçoit le Maroc comme un potentiel ennemi »

Luis Martinez, chercheur et spécialiste du Maghreb, par ailleurs directeur de recherche au CERI-Sciences Po affirme que « l’Algérie ne perçoit plus le Maroc comme un rival, mais...

Ces articles devraient vous intéresser :

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Le roi Mohammed VI réitère sa main tendue à l’Algérie

Le roi Mohammed VI a tendu encore une fois la main à l’Algérie qui a rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc en août 2021 en raison notamment la question du Sahara.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Première célébration de la fête d’indépendance d’Israël au Maroc

Le bureau de liaison d’Israël au Maroc a organisé le 5 juillet dernier à Rabat, une cérémonie marquant la célébration de la 74ᵉ fête de l’indépendance de l’État hébreu. Une première depuis des années.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Abdelmadjid Tebboune salue l’exploit de l’équipe du Maroc à la Coupe du monde

Malgré la crise avec le Maroc, le président algérien Abdelmadjid Tebboune a salué les exploits historiques et exceptionnels des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022, qui « ont honoré le football arabe et surtout le football maghrébin ».

Président algérien : Faudel répond à la polémique

Faudel, chanteur de raï franco-algérien naturalisé marocain en 2011, répond aux internautes algériens qui l’ont critiqué après qu’il s’est moqué du président algérien Abdelmadjid Tebboune.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.