« L’Algérie perçoit le Maroc comme un potentiel ennemi »

4 septembre 2021 - 16h00 - Ecrit par : A.S

Luis Martinez, chercheur et spécialiste du Maghreb, par ailleurs directeur de recherche au CERI-Sciences Po affirme que « l’Algérie ne perçoit plus le Maroc comme un rival, mais comme un potentiel ennemi » et que la décision d’Alger de rompre ses relations diplomatiques avec Rabat « n’est qu’un nouvel épisode d’un interminable bras de fer ».

« La rupture des relations diplomatiques avec le Maroc, annoncée le 24 août, intervient dans un contexte de vulnérabilité du régime algérien qui ne cesse depuis les “révoltes arabes” de 2011 de dénoncer des complots contre l’Algérie. Les événements majeurs de la décennie dans les pays limitrophes — le changement du régime de Ben Ali en Tunisie, le renversement de Kadhafi en Libye, la déclaration d’indépendance de l’Azawad au Mali, en 2012, et l’intervention Serval, les attaques des djihadistes contre le site gazier d’In Amenas dans le Sud en janvier 2013 — sont interprétés comme autant de preuves d’une volonté de déstabilisation du pays », commente le spécialiste du Maghreb dans une tribune publiée par Le Monde.

À lire : Rupture avec le Maroc : l’Algérie "veut montrer qu’elle est de retour sur la scène internationale"

Évoquant les raisons qui ont poussé Alger à rompre ses relations avec Rabat, Luis Martinez affirme que « les autorités algériennes ne perçoivent plus le Maroc comme un rival mais comme un potentiel ennemi, aspirant à déstabiliser un régime déjà affaibli par une économie mise à mal par la chute du prix du baril de pétrole en 2014, et par une situation politique dans l’impasse depuis l’émergence du Hirak, en février 2019, mouvement pacifique qui revendique une transition démocratique. »

À lire : L’Algérie ne supporte pas l’alliance du Maroc avec Israël

« Les tensions algéro-marocaines ont connu un nouveau pic en 1994 quand Rabat, accusant Alger de complicité dans un attentat islamiste à Marrakech, décida d’imposer un visa aux ressortissants algériens », rappelle le directeur de recherche au CERI-Sciences Po, ajoutant que le régime algérien avait ordonné en réaction la fermeture de la frontière, bloquant ainsi les exportations des produits marocains vers l’Algérie. Aussi, a-t-il rappelé que le Maroc a réintégré l’Union africaine en 2017 après l’avoir quittée en 1984. « Et depuis, le royaume chérifien déploie un activisme diplomatique en Afrique qui exaspère l’Algérie, note-t-il. Ce d’autant plus que l’administration Trump a publiquement conforté la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental ».

À lire : Algérie : les raisons de la rupture des relations avec le Maroc

Selon le spécialiste du Maghreb, ce conflit oublié du Sahara reste la matrice des crises récurrentes entre Rabat et Alger. « Il a paralysé tous les projets d’une intégration régionale. Voisins, l’Algérie et le Maroc ne sont pas parvenus, après un demi-siècle, à surmonter les différends qui les opposent. […] Cette rivalité dangereuse et destructrice sur le plan économique a fait le malheur de la jeunesse de ces deux pays, qui ne manque pas chaque fois que les occasions se présentent, de migrer vers l’Europe, déplore-t-il. Cette nouvelle rupture des relations diplomatiques imposée par Alger n’est qu’un nouvel épisode d’un interminable bras de fer ».

Tags : Algérie - Diplomatie - Rabat - Alger - Maghreb

Aller plus loin

Rupture avec le Maroc : l’Algérie refuse toute médiation arabe

L’Algérie ne veut pas d’une médiation arabe pour trouver une solution aux tensions avec le Maroc. Son ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, affirme que la décision...

Feux de forêts : l’Algérie maintient ses accusations contre le Maroc

L’Algérie persiste à accuser le Maroc et Israël d’être les responsables des incendies meurtriers qui ont ravagé le Nord du pays et fait plus de 90...

L’Algérie voit la menace de l’ennemi extérieur marocain partout

Jeune Afrique a consacré un article aux récentes accusations que l’Algérie a portées contre le Maroc mais aussi la banque mondiale, après la mise en ligne du dernier rapport de...

La décision algérienne est « un message approprié au Maroc »

Ramtane Lamamra, ministre algérien des Affaires étrangères revient sur la décision de son pays de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc. Il estime que c’était...

Nous vous recommandons

Espagne : un Marocain remporte deux courses le même jour (vidéo)

L’athlète marocain Moha Bakkali a réalisé un record du monde après avoir remporté deux marathons le jour de la Saint-Silvestre, à Gijón et Oviedo.

Maroc : aucun assouplissement des mesures restrictives

Le ministère de la Santé a publié un communiqué dénonçant les allégations selon lesquelles plusieurs départements ministériels ont décidé de l’allègement des mesures restrictives, suite à l’enregistrement d’une amélioration des indicateurs de la situation...

Younes Abaaoud possédait-il des esclaves yézidies en Syrie ?

Deux djihadistes belges dont Younes Abaaoud, frère d’Abdelhamid, l’un des cerveaux des attentats de Paris possédaient des esclaves yézidies. C’est du moins ce qu’a révélé une jeune fille yézidie, elle-même ancienne...

Royal Air Maroc lance le vol Casablanca-Tel Aviv

Après un report dû à la propagation du variant Omicron en décembre dernier, Royal Air Maroc a annoncé son vol inaugural qui relie Casablanca à Tel-Aviv le 1ᵉʳ mars prochain.

L’Algérie se lance-t-elle dans une « guerre religieuse » contre le Maroc ?

Lors d’un forum parrainé par le président algérien, Abdelmajid Tebboune, l’Algérie a affirmé que la tarîqa tijania est d’origine algérienne, tentant ainsi de provoquer une guerre religieuse avec le Maroc.

La famille de Saad, un Marocain de 13 ans, désespérément à sa recherche

Les parents de Saad, un jeune Marocain de 13 ans, porté disparu alors qu’il tentait de rejoindre Ceuta, sont désespérément à sa recherche depuis le 5 août dernier.

L’Égypte facilite l’entrée sur son territoire des touristes marocains

À partir de ce 1ᵉʳ avril, l’Égypte facilite l’entrée sur son territoire des touristes en provenance de six pays dont le Maroc, afin de développer davantage son tourisme.

Retour probable de la série culte H, selon Ramzy Bédia

Invité à l’émission « En aparté » de Canal +, l’acteur franco-algérien Ramzy Bédia a fait des révélations sur le trio mythique qu’il formait avec Éric Judor et Jamel Debbouze dans la série H.

Malika Saïssi : un resto gratuit pour les personnes dans le besoin (vidéo)

« Baraka Solidarité » est le nom de l’association que dirige Malika Saïssi à Molenbeek, et qui, avec l’aide des bénévoles, offre des repas gratuits aux personnes dans le besoin. L’initiative a démarré durant le confinement afin de pousser les gens à sortir de...

Le dirham rechute face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,36 % face à l’euro et s’est appréciée de 1,07 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 19 au 25 mai. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...