Nouvelles accusations de l’Algérie contre le Maroc

10 septembre 2021 - 11h29 - Monde - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le ministre algérien des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra accuse le Maroc, sans le nommer, de s’allier à l’ennemi historique pour s’attaquer directement au voisin.

« Une analyse de la situation nous fait comprendre que certains cherchent à s’attribuer des rôles influents dans la structure de l’ordre régional et international en établissant des alliances dangereuses dans l’unique but de réaliser des acquis immédiats au détriment des nobles objectifs du système de l’action arabe commune », a précisé le chef de la diplomatie algérienne dans une allocution prononcée lors des travaux de la session ordinaire du Conseil de la Ligue arabe au niveau ministériel.

À lire : Rupture avec le Maroc : l’Algérie pas près de revenir sur sa décision

Ramtane Lamamra parlait « des parties » qui ont « recours à l’aide et la puissance d’un ennemi historique pour attenter aux frères et s’attaquer directement aux voisins ». Il faisait ainsi allusion à la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël qui viserait à nuire les intérêts de l’Algérie. « Si ce constat se fait manifestement et à proximité des frontières communes, nous pouvons imaginer ce qui se trame dans les coulisses », a ajouté le ministre algérien.

Depuis le 24 août dernier, l’Algérie a rompu ses relations avec le Maroc lui reprochant notamment le soutien d’Omar Hilale, représentant permanent du royaume auprès des Nations Unies, au « vaillant peuple kabyle », les déclarations du ministre israélien des Affaires étrangères lors de sa visite historique à Rabat, le soutien qu’il aurait apporté au Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) et le mouvement Rachad, accusés d’être derrière les derniers incendies meurtriers qui ont fait des ravages dans le Nord du pays voisin.

À lire : « L’Algérie perçoit le Maroc comme un potentiel ennemi »

Ces comportements « génèrent davantage de tensions et d’instabilité dans la région et contribuent à l’exacerbation des crises actuelles. Ils nous détournent de notre première et principale cause (cause palestinienne) et la placent à un niveau en deçà des sacrifices et des souffrances du peuple palestinien et des autres peuples arabes, voire aussi son combat inlassable pour établir un État indépendant avec El-Qods pour capitale », note par ailleurs le chef de la diplomatie algérienne.

Sujets associés : Algérie - Diplomatie

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

L’Algérie éteint définitivement le gazoduc Maghreb-Europe

L’Algérie a définitivement mis fin au gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc et qui la relie à l’Espagne. Première conséquence de la rupture des relations entre Alger et...

L’Algérie voit la menace de l’ennemi extérieur marocain partout

Jeune Afrique a consacré un article aux récentes accusations que l’Algérie a portées contre le Maroc mais aussi la banque mondiale, après la mise en ligne du dernier rapport de...

Un sénateur algérien appelle à l’imposition du visa pour les Marocains

Alors que la rupture par l’Algérie des relations diplomatiques avec le Maroc ne concerne pas le volet consulaire, un sénateur algérien a appelé Alger à imposer le visa aux...

« L’Algérie perçoit le Maroc comme un potentiel ennemi »

Luis Martinez, chercheur et spécialiste du Maghreb, par ailleurs directeur de recherche au CERI-Sciences Po affirme que « l’Algérie ne perçoit plus le Maroc comme un rival, mais...

Nous vous recommandons

Algérie

Le Maroc renforce la sécurité à ses frontières avec l’Algérie

Suite à la tentative d’entrée vendredi de quelque 2000 migrants à Melilla, le Maroc a décidé de renforcer davantage son dispositif militaire aux frontières avec l’Algérie. Des réseaux criminels algériens seraient derrière un « juteux trafic avec le silence...

Hydrogène vert : l’Algérie veut concurrencer le Maroc

L’Algérie veut concurrencer le Maroc – qui a une longueur d’avance – dans la production de l’Hydrogène vert. Elle se dit capable de répondre jusqu’à « 40 %  » des demandes européennes.

Incendies en Algérie : le Maroc et Israël pointés du doigt

Lors d’une réunion présidée par le chef de l’État algérien, Abdelmadjid Tebboune, ce mercredi, le Haut conseil de sécurité (HCS) accuse le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) et le mouvement Rachad, classés comme « organisations terroristes »...

Asmaa Lamnawar répond au président algérien

La chanteuse marocaine Asmaa Lamnawar a réagi à l’attaque verbale du président algérien contre la monarchie marocaine. Elle prend la défense du roi Mohammed VI et critique vertement Abdelmadjid Tebboune.

Le Maroc sera-t-il invité au sommet arabe d’Alger ?

L’Algérie adresse déjà des invitations à la Palestine, à l’Égypte et autres pays devant participer au prochain sommet arabe qui se déroulera du 1ᵉʳ au 2 novembre prochain sur son territoire. Le Maroc recevra-t-il, lui aussi, son invitation...

Diplomatie

Espagne : l’opposition invite Pedro Sanchez à accélérer le rétablissement des liens avec le Maroc

Le récent discours royal exprimant « la nécessité d’ouvrir « une nouvelle étape sans précédent » entre le Maroc et l’Espagne continue d’agiter l’opinion publique espagnole. L’opposition a invité le chef du gouvernement, Pedro Sanchez, à saisir la main tendue par...

Porto : un consulat mobile pour les MRE

En vue de faciliter l’accès des services de l’administration aux Marocains, l’ambassade du Maroc à Lisbonne vient de mettre en place un consulat mobile à Porto.

Le rapprochement entre le Maroc et Israël pourrait fragiliser les rapports de force dans la région

Entre le rétablissement des relations israélo-marocaines et la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara, l’Algérie semble sonnée par deux décisions qu’elle considère comme un danger pour sa stabilité. Abdelaziz Djerad, le Premier ministre algérien...

Voici la liste des nouveaux ambassadeurs nommés par le roi Mohammed VI

Plus d’une vingtaine d’ambassadeurs, récemment nommés dans les missions diplomatiques du Royaume par le roi Mohammed VI, étaient au palais de Rabat, mardi, pour recevoir leur lettre d’accréditation. Voici l’intégralité de la...

L’accès des marchandises marocaines en Mauritanie facilité

Le ministère mauritanien du Commerce et du Tourisme, en dépit des mesures prises pour limiter la propagation du coronavirus, a indiqué jeudi, que "toutes les facilités ont été accordées aux camionneurs marocains". Le but est de leur permettre d’assurer...