Recherche

L’Algérie accuse le Maroc d’être derrière le rapport de la banque mondiale

Vue panoramique de la ville d’Alger (photo : Geo)

5 janvier 2022 - 16h20 - Monde - Par: S.A

L’Algérie porte de nouvelles accusations contre le Maroc. Elle l’accuse d’avoir orienté le rapport de la banque mondiale, réalisé par son vice-président en charge de la région MENA, Farid Belhaj, un ami présumé du royaume.

« Le rapport de la banque mondiale sur l’Algérie aurait été réalisé sur orientation du palais royal marocain », pensent les autorités algériennes qui dénoncent son caractère mensonger, rapporte l’agence APS. Une information qui serait confirmée par les amis français du voisin de l’Est. Les relations entre le rédacteur de ce rapport, Farid Belhaj, vice-président de la banque mondiale en charge de la région MENA et certaines autorités marocaines ont été mises en avant pour corroborer cette thèse.

À lire : L’Algérie profère de graves accusations contre le Maroc et Israël

Le Tunisien serait ainsi un ami proche du prince Moulay Rachid et de nombreux ministres marocains, fait-on savoir. Entré à la banque mondiale en 1996 en qualité de conseiller juridique, notamment pour le Maroc, l’Egypte, l’Iran, l’Algérie et la Thaïlande, il a été de 2002 à 2007, responsable des opérations de la banque mondiale pour le royaume.

À lire : Nouvelles accusations de l’Algérie contre le Maroc

Après avoir occupé les postes de représentant spécial de la banque mondiale auprès de l’ONU à New York, de directeur de la région pacifique, etc, il est devenu vice-président de l’institution pour la région MENA depuis 2018. Farid Belhaj est considéré comme un ennemi de l’Algérie à cause de ses relations avec certaines autorités marocaines.

Mots clés: Algérie , Banque mondiale

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact