L’Algérie voit la menace de l’ennemi extérieur marocain partout

15 janvier 2022 - 22h00 - Ecrit par : S.A

Jeune Afrique a consacré un article aux récentes accusations que l’Algérie a portées contre le Maroc mais aussi la banque mondiale, après la mise en ligne du dernier rapport de l’institution multilatérale sur la situation économique du voisin de l’Est. Le magazine panafricain y voit une tendance d’Alger à agiter la menace de l’ennemi extérieur marocain pour garder le contrôle.

« Le dernier rapport de la Banque mondiale (BM) sur la situation économique de l’Algérie publié le 22 décembre dernier aurait très bien pu passer inaperçu », mais « a produit un emballement médiatico-diplomatico-politique », fait remarquer l’hebdomadaire panafricain, soulignant que l’agence de presse officielle algérienne (APS) a, dans deux dépêches, accusé la banque mondiale de « sortir de son cadre institutionnel » et dénoncé « un complot visant à nuire à la stabilité du pays » à travers « ce genre de rapports négatifs et nuisibles, fondés sur des indicateurs et des arguments non sourcés. Elle a également dans son viseur le vice-président de la banque mondiale en charge de la région MENA, Ferid Belhaj, rédacteur de ce rapport, qu’elle considère comme « un ami proche de nombreux ministres marocains ».

À lire : L’Algérie accuse le Maroc, la Banque mondiale la recadre

Jeune Afrique note que l’APS n’a fourni aucun fait précis ni document pour appuyer ses allégations, lesquelles ont déclenché « une passe d’armes entre l’institution multilatérale et Alger ». Ce « coup de sang (du régime algérien) doit être lu à la lumière de l’escalade des tensions, observée ces derniers mois, entre l’Algérie et le Maroc », estime l’hebdomadaire panafricain. « Plus que le fond du rapport, il semble que le contexte de tensions diplomatiques entre Alger et Rabat ainsi que la fébrilité d’un pouvoir algérien soumis à une situation socio-économique tendue aient joué à plein, dans le déclenchement de cette crise de nerfs », observe-t-on.

À lire : Saïd Chengriha menace ses « ennemis » marocains

« Face à des difficultés internes, Alger a tendance à agiter la menace de l’ennemi extérieur marocain pour garder le contrôle. Un réflexe bien difficile à corriger. […] Ni l’APS, ni les relations entre l’Algérie et la Banque mondiale ne sortent gagnantes de cet épisode », conclut le magazine.

Tags : Algérie - Alger - Banque mondiale

Aller plus loin

Saïd Chengriha menace ses « ennemis » marocains

L’Algérie n’est pas près de renoncer à ses attaques verbales contre le Maroc. Le général de Corps d’armée, Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) s’en...

« L’Algérie perçoit le Maroc comme un potentiel ennemi »

Luis Martinez, chercheur et spécialiste du Maghreb, par ailleurs directeur de recherche au CERI-Sciences Po affirme que « l’Algérie ne perçoit plus le Maroc comme un rival, mais...

L’Algérie accuse le Maroc d’être derrière le rapport de la banque mondiale

L’Algérie porte de nouvelles accusations contre le Maroc. Elle l’accuse d’avoir orienté le rapport de la banque mondiale, réalisé par son vice-président en charge de la région MENA,...

Jamel Debbouze accusé d’avoir conspiré contre l’Algérie (vidéo)

L’Algérie cherche désespérément un bouc-émissaire. Après les accusations portées contre le Cameroun et Bakary Gassama, l’arbitre du barrage de la Coupe du monde 2022 entre les Fennecs...

Nous vous recommandons

L’Algérie pourrait déployer des systèmes de missiles S-350 près du Maroc

Les systèmes de missiles sol-air S-350 de fabrication russe, acquis en 2020 par les forces armées algériennes, pourraient être déployés sur des bases militaires près du Maroc, selon des images satellitaires publiées dans divers forums et médias numériques...

Guerre des Six jours : Comment le Maroc a joué un rôle clé dans la victoire d’Israël

Le Maroc a joué un rôle clé dans la victoire d’Israël lors de la guerre des Six jours qui opposa l’État hébreu à l’Égypte en juin 1967. Comment le royaume a-t-il aidé Tel Aviv ?

Le Maroc accorde une faveur à la Jordanie

Le Maroc a décidé d’exonérer le secteur textile jordanien des droits antidumping sur ses importations. La Jordanie se classe première dans le monde arabe et troisième au niveau mondial.

Du nouveau sur l’assassinat des touristes scandinaves au Maroc

Une nouvelle audition a eu lieu devant la cour de cassation de Rabat dans le cadre de l’affaire de l’assassinat, en 2018, de deux touristes scandinaves dans la région d’Imlil.

L’Algérie rappelle son ambassadeur au Maroc

La crise diplomatique entre l’Algérie et le Maroc a pris une autre tournure. Le voisin de l’Est vient de rappeler le diplomate algérien pour consultation.

Deux bateaux supplémentaires pour les MRE

Deux bateaux supplémentaires ont été affrétés dans le cadre d’un accord signé entre la compagnie estonienne Tallink Grupp et le port de Tanger. Ces navires, Victoria I et Romantika, vont participer à l’opération Marhaba 2021 entre la France, l’Italie et le...

L’aéroport de Lyon propose le Maroc comme destination cet été

Le Maroc, la Tunisie, ou encore la Turquie font partie des 80 destinations que propose cet été l’aéroport Lyon Saint-Exupéry. Déjà deux terminaux sont rouverts (2 et 1B).

Abdelrazzak Hamdallah est « arrogant », selon Lekjaa

Le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, s’est exprimé sur les différends entre le sélectionneur national et certains joueurs marocains, dont Abdelrazzak Hamdallah, attaquant du club saoudien d’Al...

Vahid Halilhodzic change de méthode avec les joueurs marocains

Le rendez-vous manqué de Conakry en raison du coup d’État survenu le dimanche 5 septembre, a permis au sélectionneur des Lions de l’Atlas de travailler pour la cohésion du groupe perturbée depuis quelques jours par les différends nés de la non-convocation...

Des équipementiers automobiles quittent l’Ukraine et s’installent au Maroc

En raison de la guerre en Ukraine, plusieurs équipementiers automobiles déménagent leurs activités à l’étranger, notamment vers le Maroc.