L’Armée algérienne engagée à contrer les attaques de ses « ennemis marocains »

19 janvier 2022 - 21h00 - Ecrit par : S.A

L’Armée nationale populaire (ANP) s’est engagée à contrer toutes les attaques de ses « ennemis marocains et israéliens ». Un engagement pris devant le président algérien, Abdelmadjid Tebboune lors de sa visite au siège du ministère de la Défense.

À l’occasion, le président algérien a, lors de son allocution diffusée par visioconférence à l’ensemble des Commandements de Forces des six régions militaires, des grandes unités et des Écoles supérieures à travers le territoire national, rappelé que l’Algérie est ciblée pour son attachement à sa souveraineté et pour ses positions immuables, notamment en ce qui concerne les questions sahraouies et palestiniennes, rapporte La Sentinelle. Des propos qui ont suscité l’engagement de l’armée algérienne. Le général de Corps d’Armée Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire a ainsi affirmé « l’engagement sincère de l’ANP à contribuer à l’effort national, visant à atteindre le progrès escompté » pour le pays, « dans un climat de sécurité et d’économie forte ».

À lire : L’Algérie voit la menace de l’ennemi extérieur marocain partout

« Devant l’impossibilité de la concrétisation de leurs desseins, les ennemis ont eu recours à l’intensification des campagnes hostiles à notre pays, visant à entraver ses efforts louables en direction des peuples opprimés et en faveur des causes justes. À cela s’ajoute leur vaine tentative de démoraliser notre valeureux peuple et de briser le lien sacré qui le relie à sa glorieuse histoire », a-t-il indiqué, assurant le chef de l’État algérien que ces « desseins […] et ces campagnes de propagande seront voués à l’échec total ».

À lire : Saïd Chengriha menace ses « ennemis » marocains

« En effet, Monsieur le président, nous sommes forts. Forts par notre foi, forts par notre conviction, forts par notre intégrité, forts par nos capacités, forts par notre détermination, forts par notre dévouement à l’Algérie et à la mémoire des millions de nos valeureux martyrs. Oui, nous sommes forts, et pour cette raison, les ennemis de l’Algérie ne réussiront jamais à parvenir à leurs fins […] », a promis le chef d’état-major de l’ANP.

Tags : Algérie - Abdelmadjid Tebboune - Défense - Armement

Aller plus loin

Maroc-Algérie : risque de conflit armé en 2022, selon des experts espagnols

La crise entre l’Algérie et le Maroc risque de dégénérer en conflit armé cette année, selon les experts espagnols de l’Institut royal Elcano qui indiquent aussi qu’il n’y aura pas...

Les raisons de la rancœur de l’Algérie contre le Maroc

La crise maroco-algérienne perdure au grand dam des deux peuples frères. Frédéric Encel, maître de conférences à Sciences-Po Paris et professeur à la Paris School of Business, évoque...

Le Maroc accusé d’« alimenter dangereusement » l’escalade de la tension avec l’Algérie

Le Maroc « alimente dangereusement » l’escalade de la tension dans la région, a déclaré Amar Belani, l’envoyé spécial chargé de la question du Sahara Occidental et des pays du Maghreb...

L’Algérie voit la menace de l’ennemi extérieur marocain partout

Jeune Afrique a consacré un article aux récentes accusations que l’Algérie a portées contre le Maroc mais aussi la banque mondiale, après la mise en ligne du dernier rapport de...

Nous vous recommandons

Espagne : des Marocains risquent 160 ans de prison et 300 millions d’euros d’amende

Quinze membres d’un réseau de trafic de drogue arrêtés en octobre 2019, lors d’une opération menée à Algésiras, Huelva, Séville, Malaga, Grenade et Ceuta, seront fixés sur leur sort le 27 octobre prochain au tribunal provincial de Huelva. Le parquet a requis...

Une Espagnole bloquée au Maroc avec ses deux enfants

Sukaina Ahmed Abderrazak, une jeune femme originaire de Ceuta, est bloquée au Maroc avec ses deux filles qui n’ont pas été reconnues par leur père d’origine marocaine. Malgré toutes les démarches engagées auprès des consulats espagnols au Maroc, elle n’a...

Voici pourquoi Achraf Hakimi pourrait quitter le PSG

L’international marocain Achraf Hakimi envisage de quitter le PSG qu’il a rejoint l’été dernier et avec qui son contrat court jusqu’en 2026. En voici les raisons.

Le Maroc aura sa propre station spatiale

Le Maroc ambitionne de créer sa propre station spatiale. Dans ce sens, Driss El-Hadani, directeur général du Centre royal de télédétection spatiale (CRTS) s’est rendu à Abu Dhabi, où il a rencontré de hauts responsables des institutions intervenant dans le...

Les États-Unis interdisent l’importation de chiens marocains

Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) des États-Unis ont suspendu temporairement l’importation de chiens de plus de 100 pays dont le Maroc, où la rage se propage. La décision est entrée en vigueur le 14 juillet...

Le dirham recule face à l’euro

Sur le marché des changes, la paire DH/EUR affiche une baisse hebdomadaire de 0,34 % tandis que DH/USD est en hausse de 0,43 % la semaine dernière.

Drapeau espagnol à l’envers, le Maroc admet une « erreur involontaire de protocole »

Le drapeau espagnol a été placé à l’envers lors de l’iftar organisé jeudi par le roi Mohammed VI en l’honneur de Pedro Sanchez, en visite à Rabat. Une erreur de protocole involontaire, assure-t-on côté...

Le Maroc fait le ménage à son ambassade en Espagne

Les autorités marocaines ont décidé de faire le ménage à l’ambassade à Madrid. L’équipe de l’ambassadrice Karima Benyaich a été touchée par ce grand coup de balai.

Le dirham avance face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,20 % face à l’euro et s’est déprécié de 0,34 % vis-à-vis du dollar américain au cours de la période allant du 1ᵉʳ au 07 juillet 2021. C’est ce qu’indiquent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Des militaires marocains en Israël pour un exercice

Un avion de l’armée de l’air marocaine a atterri dimanche sur la base militaire de Hatzor, située dans le centre d’Israël. Une première.