L’Algérie accuse le Maroc d’être derrière le rapport de l’UNICEF

26 mars 2022 - 20h20 - Ecrit par : A.S

Le Maroc est une fois de plus dans le viseur de l’Algérie. Cette dernière l’accuse d’avoir orienté le rapport de l’UNICEF sur les conditions de vie des jeunes algériens qui porte la signature du directeur général de l’agence onusienne en Algérie, désigné comme « pur produit du Makhzen ».

« Rudement touchés par le chômage et la précarité, les jeunes algériens sont également confrontés à une faible scolarisation et une exclusion économique », indique le rapport de l’UNICEF intitulé « La transition des 15-24 vers la vie adulte ». Un passage qui a suscité de vives réactions de la part d’Algérie presse service (APS). Il est de « notoriété publique » que l’UNICEF est chargé par l’Assemblée générale des Nations Unies d’une « mission bien claire, celle de défendre les droits des enfants, d’aider à répondre à leurs besoins essentiels et de favoriser leur plein épanouissement. Cependant, ne soyons pas dupes, cet inadmissible rapport erroné a été commandé par des affabulateurs qui ont été derrière les rapports mensongers de la Banque mondiale et de ses relais », écrit l’agence officielle algérienne, qui accuse le directeur général de l’UNICEF d’être à la solde du Maroc.

À lire : L’Algérie accuse le Maroc d’être derrière le rapport de la banque mondiale

« Visiblement, le premier responsable de cette organisation onusienne en Algérie s’est trouvé d’autres centres d’intérêt comme l’emploi, les maladies ou encore les accidents de la circulation. […] Qui mieux qu’un pur produit du Makhzen pour accomplir cette sale besogne », commente l’APS. Selon elle, cet « énième rapport mensonger sur l’Algérie, qui porte la signature du représentant de l’UNICEF en Algérie, ce personnage qui émarge au Makhzen marocain, où il a obtenu son doctorat de médecine, ne passera pas ». « Cette mystification, imaginée par ce serviteur du Makhzen, est déjà dans la poubelle de la compilation de tous les mensonges énoncés volontairement pour essayer de déstabiliser l’Algérie nouvelle », poursuit l’agence officielle algérienne.

À lire : L’Algérie accuse le Maroc, la Banque mondiale la recadre

Selon l’APS, l’UNICEF aurait bien fait son travail si elle avait mis en « exergue la place importante qu’occupent les enfants dans la politique de l’État ». « Rien que pour cette rentrée scolaire, plus de 12 millions d’enfants ont rejoint le banc des écoles aux frais de l’État », fait-elle, avant de vanter les mérites de l’Algérie.

Tags : Unicef - Algérie - Jeunesse

Aller plus loin

L’Algérie accuse le Maroc de « terrorisme d’Etat »

L’Algérie a accusé le Maroc de fomenter en dehors de ses frontières internationalement reconnues des attaques contre des civils innocents, ressortissants de trois pays de la...

L’Algérie accuse le Maroc d’être derrière le rapport de la banque mondiale

L’Algérie porte de nouvelles accusations contre le Maroc. Elle l’accuse d’avoir orienté le rapport de la banque mondiale, réalisé par son vice-président en charge de la région MENA,...

Diplomate algérien : le Makhzen est « calculateur, cynique, versatile et revanchard »

L’Algérie condamne le changement de position de l’Espagne sur le Sahara qu’elle considère comme une « deuxième trahison » après celle de 1975. Elle assure n’avoir pas été informée de...

L’Algérie voit la menace de l’ennemi extérieur marocain partout

Jeune Afrique a consacré un article aux récentes accusations que l’Algérie a portées contre le Maroc mais aussi la banque mondiale, après la mise en ligne du dernier rapport de...

Nous vous recommandons

Abdellatif Hammouchi suspend plusieurs policiers

Quatre responsables (un commandant de groupement, un commissaire divisionnaire, un commissaire principal et un commissaire) exerçant aux services centraux de la Sûreté nationale ont été suspendus par le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN),...

Comment l’Algérie a arraché Ismaël Bennacer au Maroc

L’Algérie et le Maroc se sont disputés pour avoir le joueur Ismael Bennacer. Ce dernier a choisi de porter le maillot des Verts au détriment de la sélection marocaine.

Willow Smith critiquée pour sa description des musulmans et des Amazighs

Le nouveau livre de l’actrice et chanteuse américaine Willow Smith suscite des mécontentements dans le rang de ses fans. Ils jugent insultantes l’interprétation qui est faite des musulmans et des...

Marrakech : les travaux de la place Jemaa el Fna avancent

Samedi, une délégation conduite par le gouverneur de Marrakech a parcouru les chantiers de développement de la ville. Objectif  : s’enquérir de l’état d’avancement des grands travaux notamment l’aménagement de la deuxième phase de la Place Jemaâ El Fna et les...

Les Français vont-ils se ruer sur la tomate marocaine ?

Les Français pourraient préférer la tomate marocaine aux tomates produites en France, au cas où le prix de celles-ci augmenterait fortement. Une éventualité qui tend à se confirmer en raison de la hausse du coût du gaz utilisé dans la culture...

Le Maroc va actualiser la décision sur la suspension des vols

Le gouvernement marocain a décidé d’actualiser la décision portant suspension des vols et des liaisons maritimes à destination du Maroc dans quelques jours. Une annonce faite par son porte-parole, Mustapha...

Coupe du monde : le match Maroc-Belgique diffusé sur TF1

Le match Maroc-Belgique, marquant la deuxième sortie des Lions de l’Atlas à la Coupe du monde, sera diffusé sur TF1, le 27 novembre prochain.

Le Maroc veut acquérir des avions de patrouille maritime MPA

Le Maroc envisage d’acquérir deux avions MPA (Maritime Patrol Aircraft) au profit de la Marine royale. Plusieurs sociétés se bousculent pour fournir ces engins qui seront destinés au renseignement, à la surveillance et reconnaissance, à la recherche et au...

Transavia renforce son offre de vols vers le Maroc

La compagnie aérienne Transavia a décidé de renforcer son offre de vols vers le Maroc cet été. Elle a annoncé 31 nouvelles liaisons pour la saison estivale sur l’ensemble de son réseau.

Une plainte contre Anas Sefrioui et sa famille

EPC Maroc a assigné l’homme d’affaires, Anas Sefrioui, et les membres de sa famille Saad Sefrioui, Kenza Sefrioui et Malik Sefrioui en justice suite à la destruction sans sommation de ses locaux à Bouskoura. En attendant la finalisation des travaux...