L’Algérie fait la guerre virtuelle au Maroc

19 avril 2022 - 16h40 - Monde - Ecrit par : S.A

De milliers de faux comptes algériens qui seraient financés par le régime algérien mènent une guerre numérique au Maroc. C’est ce que révèle un rapport du réseau social Facebook.

La guerre virtuelle contre le Maroc prend de l’ampleur. Un rapport de Facebook révèle que de faux comptes étaient créés sous des noms féminins et diffusaient des informations hostiles au Maroc, dans le dessein de ternir son image et nuire à ses intérêts. Ces comptes ont été créés en Algérie et sont gérés depuis le voisin de l’Est, mais ils s’affichent sous des identités marocaines et créés à partir du Maroc, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

À lire : L’Iran forme des hackers algériens pour attaquer le Maroc

Fort de ces constats, Facebook a fermé plus de 130 comptes et 35 pages. Le régime algérien serait le bailleur de fonds des gérants de ces comptes à qui il vire de l’argent pour mener une guerre numérique au Maroc. Cette même guerre se mène sur Instagram. En tout, 11 000 faux comptes font la guerre virtuelle contre le royaume sur ce réseau social. D’après le rapport, les décideurs algériens financent à hauteur de 5500 dollars les annonces sur les deux sites de Facebook et Instagram.

Sujets associés : Algérie - Facebook - Instragram

Aller plus loin

Aidée par l’Iran, l’Algérie mène une cyberguerre contre le Maroc

L’Algérie s’est alliée à l’Iran pour mener une cyberguerre contre le Maroc. Les hackers algériens ont lancé des plusieurs attaques contre des institutions et des sites...

Le site du patronat marocain hacké par des Algériens

Le site officiel de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a fait l’objet d’une cyberattaque. Il était hors service, lundi, dans la soirée. Un hacker algérien...

Maroc-Algérie : la guerre, inévitable ?

Les relations demeurent tendues entre le Maroc et l’Algérie. Partant de plusieurs postulats, un magazine britannique avance que « les deux parties semblent prêtes à entrer en...

Des hackers marocains ont-ils piraté des sites gouvernementaux algériens ?

Des hackers marocains seraient à l’origine du piratage de plusieurs sites algériens dont ceux appartenant au gouvernement.

Ces articles devraient vous intéresser :

Hiba Abouk tacle à nouveau Achraf Hakimi

Hiba Abouk, l’ex-femme d’Achraf Hakimi, vient de faire une nouvelle publication sur Instagram qui n’est pas passée inaperçue. Plusieurs internautes estiment que l’actrice espagnole s’adressait indirectement à l’ailier marocain du Paris Saint-Germain...

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

Achraf Hakimi fait des promesses aux Marocains

À quelques heures du départ de la sélection nationale du Qatar, l’international marocain Achraf Hakimi s’est adressé aux supporters marocains dont le soutien a été déterminant tout au long de la compétition.

Maroc : les avertissements de la DGI aux influenceurs

Les influenceurs marocains sont sommés par la Direction générale des impôts (DGI) de déclarer leurs revenus et de payer leurs impôts. Ils ont reçu des lettres de relance, certainement le dernier avertissement avant la phase de répression.

Latifa Raafat en fuite ? elle répond

La chanteuse marocaine Latifa Raafat a mis fin à la polémique sur sa fuite présumée du Maroc en raison de son implication dans l’affaire « Escobar du désert » dans laquelle son ex-mari, Ahmed Benbrahim, est le principal accusé.

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Saïd Taghmaoui règle ses comptes avec Momo Bousfiha

Sur son compte Instagram, l’acteur franco-marocain Saïd Taghmaoui a mis sa querelle avec l’animateur vedette de Hit Radio, Momo Bousfiha sur la place publique.

Darija sur Wikipédia : un concours qui divise

La page Facebook Wikimedia Maroc a lancé un concours préconisant l’utilisation du dialecte marocain (darija) en lieu et place de l’arabe littéraire qui soulève de vives polémiques.

Sur Instagram, le nombre d’abonnés d’Anass Zaroury explose

L’international marocain Anass Zaroury a gagné en moins de 24 heures, plus de 30 000 fans sur Instagram. Cette augmentation peut être attribuée à sa sélection par le Maroc pour participer au Mondial au Qatar.

Le compte d’Instagram de Noussair Mazraoui piraté

L’international marocain Noussair Mazraoui s’est fait pirater son compte Instagram. D’autres cadres du Bayern Munich ont subi le même sort.