L’Algérie profère de graves accusations contre le Maroc et Israël

5 décembre 2021 - 18h00 - Ecrit par : A.S

À Stockholm, Mounia Boumaiza, ambassadrice de l’Algérie à Vienne, a lancé de graves accusations contre le Maroc et Israël lors de la 28ᵉ réunion du conseil des ministres de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

«  […] l’escalade récente dans notre région montre que, sous couvert de normalisation, Israël et le Maroc entendent s’appuyer mutuellement pour continuer à piétiner le droit international. Je ne peux pas ici passer sous silence les récents actes d’hostilité et d’agressions caractérisées menés par le Maroc contre l’Algérie avec le soutien d’Israël », a dénoncé Mounia Boumaiza, qui évoquait les conséquences de l’alliance militaire entre Israël et le Maroc sur la paix en Méditerranée.

À lire : L’Algérie critique l’alliance militaire maroco-israélienne

Pour étayer son argumentaire, la diplomate algérienne énumère quatre « actes hostiles » : l’affaire d’espionnage à grande échelle Pegasus qui aurait touché « 6 000 téléphones de responsables algériens, dont tous les ambassadeurs », l’assassinant le 1ᵉʳ novembre de trois routiers algériens par le Maroc, le soutien apporté par le Maroc à un mouvement sécessionniste en Algérie et l’achat par le Maroc auprès d’Israël de drones Harop plus connus sous l’appellation de drones Kamikazes pour leurs capacités meurtrières.

Mounia Boumaiza a par ailleurs critiqué les accords d’Abraham. « On ne peut continuer à pérorer sur les bienfaits des Accords dits d’Abraham si, à la base, la conception et l’approche privilégiées perpétuent l’occupation illégale de territoires colonisés par la force et au mépris des résolutions pertinentes des Nations Unies », a-t-elle dénoncé. Selon elle, ces accords enterrent définitivement l’Initiative arabe de paix.

À lire : L’Algérie craint de perdre la guerre contre le Maroc

La diplomate algérienne a rappelé qu’en 2002, l’Arabie saoudite avait proposé un plan de paix à Israël. « Ce plan offrait la reconnaissance d’Israël par tous les États arabes, en même temps, contre la solution à deux États séparés, vivant côte à côte en paix et en sécurité », a-t-elle rappelé. Mais ce plan avait été « dédaigneusement rejeté par Israël, qui manifestement préfère la conclusion d’accords séparés pour semer la division au sein de la Nation arabe ».

Tags : Relations Maroc Israël - Algérie - Vienne - Stockholm - Israël

Aller plus loin

Le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

En visite de travail au Maroc depuis mardi, le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, a rencontré son homologue marocain, Abdellatif Loudiyi. Les deux responsables ont...

L’Algérie accuse le Maroc d’être derrière le rapport de la banque mondiale

L’Algérie porte de nouvelles accusations contre le Maroc. Elle l’accuse d’avoir orienté le rapport de la banque mondiale, réalisé par son vice-président en charge de la région MENA,...

L’Algérie va porter plainte contre le Maroc

L’Algérie « n’abandonnera pas » ses ressortissants dépossédés au Maroc depuis les années 1970, a assuré Amar Belani, Envoyé spécial de l’Algérie en charge du Sahara occidental et des...

L’Algérie craint de perdre la guerre contre le Maroc

Les tensions se sont intensifiées entre le Maroc et l’Algérie, et ont atteint un point de non-retour avec notamment la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays, la...

Nous vous recommandons

Découvrez la dernière folie à 1 million d’euros de Mohamed Ihattaren (photos)

Mohamed Ihattaren a fait une folie en s’offrant une magnifique villa d’une valeur de plus d’un million d’euros dans la petite ville de Tilburg, située dans le sud des Pays-Bas.

Diplomate algérien : le Makhzen est « calculateur, cynique, versatile et revanchard »

L’Algérie condamne le changement de position de l’Espagne sur le Sahara qu’elle considère comme une « deuxième trahison » après celle de 1975. Elle assure n’avoir pas été informée de ce « vil marchandage » entre le Maroc et...

Maroc : les Forces aériennes dotées en radars Ground Master 400

Le groupe français Thales, spécialisé dans l’aérospatiale, la défense, la sécurité et le transport terrestre, a livré en juillet dernier aux Forces aériennes royales marocaines, son centième radar Ground Master 400, conformément au contrat signé avec le royaume...

Menacé d’expulsion, Amine, handicapé et élève brillant, restera finalement en France

Le tribunal administratif a tranché en faveur d’Amine Hachimy, élève brillant, lourdement handicapé, menacé d’expulsion vers le Maroc. La préfecture de la Gironde qui avait refusé de lui accorder le titre de séjour devra régulariser sa...

L’Algérie veut concurrencer le gazoduc Nigeria-Maroc

L’Algérie et le Nigeria ont échangé mardi au sujet de la construction d’un gazoduc reliant les deux pays via le Niger au continent européen. Une manière pour l’Algérie de concurrencer le gazoduc Maroc-Nigeria.

Mondial de Futsal : quelle prime pour les joueurs marocains ?

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a promis une belle prime aux Lions de l’Atlas s’ils venaient à obtenir leur ticket pour les demi-finales de la Coupe du monde qui se déroule en Lituanie. En quarts de finale, la sélection nationale va...

Espagne : des Marocains risquent 160 ans de prison et 300 millions d’euros d’amende

Quinze membres d’un réseau de trafic de drogue arrêtés en octobre 2019, lors d’une opération menée à Algésiras, Huelva, Séville, Malaga, Grenade et Ceuta, seront fixés sur leur sort le 27 octobre prochain au tribunal provincial de Huelva. Le parquet a requis...

Témara : des MRE arnaqués dans une opération immobilière

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ainsi que des Marocains résidant dans le royaume ont été victimes d’une arnaque immobilière à Témara orchestrée par l’Amicale d’habitation “Nezha”. Ils ont déposé plainte pour escroquerie et abus de confiance contre...

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

Le Haut-commissariat au plan (HCP) fait savoir que l’indice des prix à la consommation (IPC) a enregistré, au cours du mois de mars 2022, une hausse de 1,8 % par rapport au mois précédent.

Marrakech : le Bitcoin fait de nouvelles victimes

Malgré les mises en garde des autorités, plusieurs Marocains, dont des hommes d’affaires, se sont fait piéger en se faisant escroquer environ 30 millions de dirhams via des Bitcoins.