L’Algérie profère de graves accusations contre le Maroc et Israël

5 décembre 2021 - 18h00 - Monde - Ecrit par : S.A

À Stockholm, Mounia Boumaiza, ambassadrice de l’Algérie à Vienne, a lancé de graves accusations contre le Maroc et Israël lors de la 28ᵉ réunion du conseil des ministres de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

«  […] l’escalade récente dans notre région montre que, sous couvert de normalisation, Israël et le Maroc entendent s’appuyer mutuellement pour continuer à piétiner le droit international. Je ne peux pas ici passer sous silence les récents actes d’hostilité et d’agressions caractérisées menés par le Maroc contre l’Algérie avec le soutien d’Israël », a dénoncé Mounia Boumaiza, qui évoquait les conséquences de l’alliance militaire entre Israël et le Maroc sur la paix en Méditerranée.

À lire : L’Algérie critique l’alliance militaire maroco-israélienne

Pour étayer son argumentaire, la diplomate algérienne énumère quatre « actes hostiles » : l’affaire d’espionnage à grande échelle Pegasus qui aurait touché « 6 000 téléphones de responsables algériens, dont tous les ambassadeurs », l’assassinant le 1ᵉʳ novembre de trois routiers algériens par le Maroc, le soutien apporté par le Maroc à un mouvement sécessionniste en Algérie et l’achat par le Maroc auprès d’Israël de drones Harop plus connus sous l’appellation de drones Kamikazes pour leurs capacités meurtrières.

Mounia Boumaiza a par ailleurs critiqué les accords d’Abraham. « On ne peut continuer à pérorer sur les bienfaits des Accords dits d’Abraham si, à la base, la conception et l’approche privilégiées perpétuent l’occupation illégale de territoires colonisés par la force et au mépris des résolutions pertinentes des Nations Unies », a-t-elle dénoncé. Selon elle, ces accords enterrent définitivement l’Initiative arabe de paix.

À lire : L’Algérie craint de perdre la guerre contre le Maroc

La diplomate algérienne a rappelé qu’en 2002, l’Arabie saoudite avait proposé un plan de paix à Israël. « Ce plan offrait la reconnaissance d’Israël par tous les États arabes, en même temps, contre la solution à deux États séparés, vivant côte à côte en paix et en sécurité », a-t-elle rappelé. Mais ce plan avait été « dédaigneusement rejeté par Israël, qui manifestement préfère la conclusion d’accords séparés pour semer la division au sein de la Nation arabe ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Israël - Stockholm - Vienne - Relations Maroc Israël

Aller plus loin

Le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

En visite de travail au Maroc depuis mardi, le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, a rencontré son homologue marocain, Abdellatif Loudiyi. Les deux responsables ont...

L’Algérie accuse le Maroc de conspirer contre la Palestine

L’Armée nationale populaire (ANP) accuse le Maroc de conspirer contre la Palestine dans le but de la liquider au service d’Israël. Alger n’a toujours pas digéré l’accord de...

L’Algérie va porter plainte contre le Maroc

L’Algérie « n’abandonnera pas » ses ressortissants dépossédés au Maroc depuis les années 1970, a assuré Amar Belani, Envoyé spécial de l’Algérie en charge du Sahara occidental...

L’Algérie critique l’alliance militaire maroco-israélienne

L’Algérie voit toujours d’un mauvais œil l’alliance militaire maroco-israélienne. Lors du 8ᵉ séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique qui se tient à Oran,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le trafic aérien entre le Maroc et Israël progresse

Six mois après le lancement des vols directs entre le Maroc et Israël, le trafic aérien progresse et continuera de progresser, présageant ainsi de belles perspectives.

Israël va financer l’institutionnalisation du forum du Néguev

Le bureau du Premier ministre israélien Yair Lapid a annoncé dimanche l’intention de son gouvernement d’accompagner l’institutionnalisation et le financement du Forum du Néguev, auquel participe le Maroc.

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Maroc : une pétition pour mettre fin aux relations avec Israël

Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, s’est expliqué sur le refus d’accès à la présidence du gouvernement aux universitaires, juristes et des personnalités politiques venus mercredi pour déposer une pétition appelant à mettre fin à la...

Bientôt l’ouverture par Israël d’une mission commerciale au Maroc

L’évolution des relations commerciales entre Rabat et Tel Aviv et l’engouement des investisseurs incitent Israël à ouvrir prochainement une mission commerciale au Maroc.

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.