L’Algérie craint de perdre la guerre contre le Maroc

1er décembre 2021 - 20h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les tensions se sont intensifiées entre le Maroc et l’Algérie, et ont atteint un point de non-retour avec notamment la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays, la fermeture de l’espace algérien à tous les avions marocains. À l’étape actuelle, le voisin de l’Est n’écarte pas la possibilité de faire la guerre contre le royaume.

« L’Algérie ne veut pas la guerre avec le Maroc, mais elle est prête à la faire », croit savoir le journal L’Opinion dans certains milieux proches de l’armée algérienne. « S’il faut la faire, c’est aujourd’hui, car nous sommes militairement supérieurs à tous les niveaux et ce ne sera peut-être plus le cas dans quelques années », indique une source. À en croire cette source, le soutien d’Israël au Maroc préoccupe les Algériens. « […] Cela va changer la donne, dans un délai que l’on estime à trois ans », estime-t-elle.

À lire : Maroc-Israël : l’Algérie réagit à la coopération militaire

Ces conflits sont dus à divers facteurs, les principaux étant la question du Sahara et la normalisation des relations entre le Maroc et Israël. L’Algérie reste un soutien indéfectible du Polisario — mouvement qui réclame l’indépendance du Sahara — contre le royaume qui affirme que c’est une partie de son territoire. « Vu d’Alger, le facteur déclencheur d’un conflit serait la volonté du roi Mohammed VI de prendre le contrôle de l’ensemble du Sahara Occidental, au-delà du mur de sable », fait-on savoir. La réalisation de cet exploit « serait une humiliation » pour les Algériens.

À lire : Maroc-Algérie : les militaires marocains prêts à la guerre

Les avis sont toutefois partagés. « Militairement, nous sommes très supérieurs aux Marocains », avance un interlocuteur. Ce serait en particulier le cas en ce qui concerne les forces terrestres. « L’armée de terre, c’est le défaut de la cuirasse marocaine. La monarchie s’est toujours méfiée d’elle, par peur d’un coup d’État. Contrairement à l’aviation ou à la marine, l’armée de terre, c’est le petit peuple », poursuit-il. L’autre fait qui a exacerbé les tensions entre Rabat et Alger est l’assassinat de trois camionneurs algériens qui circulaient au Sahara le 1ᵉʳ novembre dernier.

À lire : L’Algérie met en garde le Maroc contre une déstabilisation de sa sécurité intérieure

S’agissant des relations entre le Maroc et Israël, l’Algérie ne cesse d’exprimer de vives inquiétudes. Lors de la visite historique du ministre israélien de la Défense à Rabat, les deux pays ont signé nouveaux accords militaires. De quoi fait réagir le voisin de l’Est. « Dès lors qu’il s’agit de la visite du ministre israélien de la Défense au Maroc, c’est l’Algérie qui est visée », a réagi Salah Goudjil, président du Conseil de la nation algérienne. Et d’ajouter : « Les ennemis se mobilisent de plus en plus pour porter atteinte à l’Algérie. Aujourd’hui, les choses sont claires avec la visite du ministre de la Défense [israélien] au Maroc, après celle effectuée par le ministre des Affaires étrangères […]. Ce dernier avait menacé l’Algérie à partir du Maroc et il n’y a eu aucune réaction du gouvernement marocain ».

Sujets associés : Algérie - Diplomatie

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

L’Algérie met en garde le Maroc contre une déstabilisation de sa sécurité intérieure

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a affirmé dans un entretien à Al Quds Al Arabi, que son pays est visé par Maroc à cause du soutien accordé aux causes...

L’Algérie accuse le Maroc de conspirer contre la Palestine

L’Armée nationale populaire (ANP) accuse le Maroc de conspirer contre la Palestine dans le but de la liquider au service d’Israël. Alger n’a toujours pas digéré l’accord de...

L’Algérie se dote-t-elle d’un nouveau système de guerre électronique pour contrer le Maroc ?

L’Algérie dont le chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), le général de Corps d’armée, Saïd Chengriha, a récemment affirmé que le Maroc sans le nommer a « changé de...

Saïd Chengriha menace ses « ennemis » marocains

L’Algérie n’est pas près de renoncer à ses attaques verbales contre le Maroc. Le général de Corps d’armée, Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) s’en...

Nous vous recommandons

Algérie

Sahara : l’Algérie travaille à monter la Tunisie contre le Maroc

L’Algérie, protectrice du Polisario, est déterminée à monter la Tunisie contre le Maroc pour que celle-ci s’aligne derrière l’option de l’Indépendance du Sahara occidental.

Un responsable d’Air Algérie viré à cause du rappel du passé marocain de Tlemcen

Amine Debaghine Mesraoua, directeur d’Air Algérie a, mardi 19 avril 2022, démis de ses fonctions le directeur marketing de la compagnie aérienne pour « faute grave ». Il s’agit du rappel du passé marocain de Tlemcen dans un post qui a fait l’objet d’une vive...

Maroc-Algérie : quid de l’impact sur les échanges commerciaux ?

L’Algérie a récemment rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc en raison « d’actes hostiles » envers elle. Cette rupture produira-t-elle un impact sur les échanges commerciaux  ?

Royal Air Maroc interdite de survoler l’espace aérien algérien

Le Haut conseil de sécurité (HSC) algérien a décidé mercredi de «  fermer immédiatement  » les frontières aériennes avec le Maroc, interdisant ainsi à Royal Air Maroc (RAM) de desservir l’Algérie et aux avions en provenance du Maroc ou d’immatriculation...

Coupe arabe des U20 : le Maroc et l’Algérie s’affrontent en quarts de finale

Le Maroc affronte l’Algérie en quarts de finale de la coupe arabe des nations des moins de 20 ans. Cette rencontre se tiendra le mardi 29 juin au stade du Caire.

Diplomatie

Maroc-Algérie : l’Espagne veut « contribuer à un climat de calme »

Suite à la rupture des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Algérie, José Manuel Albares, ministre espagnol des Affaires étrangères, a fait part du souhait de son pays à contribuer à un climat de calme, de tranquillité et de bon voisinage en...

L’Espagne et le Maroc «  des partenaires fiables depuis bien longtemps  »

Les relations entre le Maroc et l’Espagne bénéficient d’une solidité au regard du sérieux et des grandes ambitions qui les caractérisent. Le ministre espagnol de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, a souligné que les deux États sont « des partenaires...

Le Maroc envisage de rétablir ses relations avec l’Allemagne

Le Maroc prend acte des récentes déclarations du nouveau gouvernement allemand qui sont de nature à apaiser les tensions entre les deux pays.

Arancha Gonzalez Laya : « L’Espagne a besoin d’une relation stable avec le Maroc »

L’ancienne ministre des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya, a soutenu que « l’Espagne a besoin d’une relation stable à long terme avec le Maroc », avec une plus grande implication de l’Union...

Après l’opération des FAR à El Guerguerate : Lavrov et Boukadoum parlent du dossier saharien

Les derniers développements intervenus dans la zone d’El Guerguerate, avec l’intervention des FAR, étaient au menu de l’échange téléphonique qu’ont eu vendredi dernier, Serguei Lavrov, patron de la diplomatie russe, et Boukadoum, son homologue algérien....