L’Algérie met en garde le Maroc contre une déstabilisation de sa sécurité intérieure

30 novembre 2021 - 12h20 - Monde - Ecrit par : G.A

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a affirmé dans un entretien à Al Quds Al Arabi, que son pays est visé par Maroc à cause du soutien accordé aux causes palestinienne et sahraouie.

« La relation entre le Maroc et Israël et ses conséquences sur le Sahara occidental, ainsi que la relation entre Israël et la cause palestinienne dans le cadre de la normalisation des pays arabes, vont dessiner les contours du nouveau monde arabe », a expliqué Ramtane Lamamra.

À lire : Maroc-Israël : l’Algérie réagit à la coopération militaire

Il a profité de l’opportunité qui lui est offerte pour mettre en garde « les adeptes de la normalisation, mais aussi ceux qui attendent de normaliser », contre la déstabilisation de la sécurité intérieure de l’Algérie.

À lire : Maroc-Algérie : les militaires marocains prêts à la guerre

Revenant sur la question du Sahara, le ministre des Affaires étrangères souligne que le Maroc « ne peut imposer ses thèses sur le Sahara occidental tant qu’il existe une citadelle imprenable appelée Algérie », qui ne reculera devant rien pour apporter au respect des droits des peuples palestinien et sahraoui et continuera à le faire.

À lire : L’Algérie met en garde le Maroc contre toute tentative de déstabilisation

« Nous n’avons aucune intention, ni maintenant ni à l’avenir, d’abandonner ce principe », a-t-il précisé, avant d’ajouter que « l’Algérie est un pays qui a des principes. Il ne sera à la solde d’aucune puissance ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Autonomie Sahara - République Arabe Sahraouie démocratique (RASD) - Normalisation Maroc Israël

Aller plus loin

Paris : un rassemblement d’Algériens se transforme en manifestation contre le Maroc

À Paris, une manifestation de soutien à l’unité de l’Algérie et de son régime a pris l’allure d’une attaque contre le Maroc et le roi Mohammed VI.

Maroc-Algérie : Moncef Marzouki veut tenter une médiation

« Le dialogue entre le Maroc et l’Algérie est ce dont l’Union du Maghreb arabe a besoin pour éviter toute division et fracture dans la région » a soutenu l’ancien président...

L’Algérie se dote-t-elle d’un nouveau système de guerre électronique pour contrer le Maroc ?

L’Algérie dont le chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), le général de Corps d’armée, Saïd Chengriha, a récemment affirmé que le Maroc sans le nommer a « changé...

Maroc et Israël : Lapid et Bourita expriment leurs inquiétudes sur les relations avec l’Algérie

Le chef de la diplomatie israélienne Yaïr Lapid et son homologue marocain ont exprimé leurs « inquiétudes au sujet du rôle joué par l’Algérie dans la région, son rapprochement...

Ces articles devraient vous intéresser :

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.

Maroc : une pétition pour mettre fin aux relations avec Israël

Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, s’est expliqué sur le refus d’accès à la présidence du gouvernement aux universitaires, juristes et des personnalités politiques venus mercredi pour déposer une pétition appelant à mettre fin à la...

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.