Ce que reproche l’Algérie au Maroc

7 août 2021 - 10h20 - Monde - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Visiblement, l’Algérie n’affiche aucune volonté de pacifier ses relations avec le Maroc. Elle vient à nouveau de charger son voisin de l’Ouest.

Un commentaire à charge contre le Maroc. Dans un article intitulé « L’acharnement du Makhzen contre l’unité du pays est désormais avéré », publié dans la revue El Djeïch de l’Armée nationale populaire (ANP), il est écrit que « le régime marocain du Makhzen a récemment rehaussé son degré d’hostilité envers l’État algérien et ses institutions sur plusieurs fronts, à commencer par la guerre de la drogue mais aussi des médias, de la propagande et la guerre dans le domaine cybernétique, sans parler de son alliance désormais publique avec l’entité sioniste ».

À lire : L’Algérie pas près d’accepter la main tendue du roi Mohammed VI

Rappelant la qualification de l’Algérie comme « pays ennemi pour le Maroc » par le consul général du Maroc à Oran en mai 2020, le rédacteur du commentaire relève que « l’escalade du Makhzen dans sa politique hostile envers » l’Algérie « émane d’une volonté de se venger de l’État algérien pour ses positions immuables qui rejettent tout marchandage et toute concession quant à ses principes, s’inspirant de son Histoire millénaire et de sa glorieuse révolution, mais aussi pour avoir toujours été aux côtés des peuples opprimés et sa défense des causes justes, à l’exemple de la cause sahraouie ».

À lire : Réaction de l’Algérie suite aux accusations d’espionnage contre le Maroc

Selon le porte-voix de l’ANP, la stratégie de la tension permanente et de l’escalade du régime du Makhzen à l’égard de l’Algérie vise à servir les ambitions et la thèse du lobby sioniste enraciné dans les rouages du pouvoir à Rabat, et soutenu par les cercles décisionnels dans d’autres capitales. « Les attaques marocaines contre tout ce qui est algérien est une obsession du Makhzen […] jamais tenu à l’œil par les organisations de défense des droits de l’homme pour ses violations constantes de ces droits, en particulier au Sahara occidental et contre les Sahraouis », est-il encore écrit.

La Revue El Djeïch revient sur les accusations d’espionnage contre le Maroc. Elle note que l’Algérie n’est pas le seul pays ciblé par le royaume avec le logiciel israélien Pegasus, mais estime que dans « les relations internationales cet acte du Maroc est illégal et constitue une grave et dangereuse dérive, de nature à saper le climat de confiance qui devrait régner entre les responsables et les représentants des États ». L’ANP accuse par ailleurs le Maroc d’inonder l’Algérie de toutes sortes de drogues, d’avoir tenté à travers ses réseaux de mettre en circulation de la fausse monnaie sur son territoire.

Sujets associés : Algérie - Diplomatie

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Incendies en Algérie : les condoléances du roi Mohammed VI au président Tebboune

Suite aux terribles incendies que connait le nord de l’Algérie et qui ont causé d’énormes pertes en vies humaines, le roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de...

L’Algérie met en garde le Maroc contre toute tentative de déstabilisation

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune met en garde le Maroc, sans le nommer, contre toute tentative de déstabilisation de son pays à travers des « prescriptions édictées en...

Une enquête ouverte en Algérie suite aux accusations d’espionnage contre le Maroc

L’Algérie a décidé d’ouvrir une enquête après que le consortium international créé par Forbidden Stories a révélé que le Maroc a piraté plus de 6 000 numéros de téléphone algériens, à...

L’Algérie pas près d’accepter la main tendue du roi Mohammed VI

L’Algérie n’est visiblement pas près d’accepter la main tendue du roi Mohammed VI pour un éventuel réchauffement des relations entre les deux pays. Le général de corps d’armée Saïd...

Nous vous recommandons

Algérie

Le torchon continue de brûler entre l’Algérie et le Maroc

Le ministère algérien des Affaires étrangères a confirmé, jeudi, avoir demandé le départ du consul du Maroc à Oran. Dans une vidéo, celui-ci aurait qualifié l’Algérie de "pays ennemi".

Le PJD tacle le chef des islamistes du MSP algérien

Les propos d’Abdelaziz Makri, chef de file du parti islamiste algérien Mouvement de la société pour la paix (MSP) sur l’Union du Maghreb arabe (UMA), le Sahara et la normalisation Maroc-Israël ont suscité la réaction du Parti de la justice du développement...

Un MRE s’attire les foudres de cinq Algériens à M’diq

Les éléments de la sûreté nationale de M’diq ont interpellé, dimanche, 6 individus, dont un Espagnol d’origine marocaine et 5 Algériens, pour violation de l’état d’urgence, organisation de l’immigration clandestine, séjour illégal, et refus...

Vers la réouverture de l’espace aérien marocain ?

Le Maroc s’active pour la réouverture de son espace aérien. Le royaume a suspendu jusque-là les liaisons aériennes avec 54 pays dont la France, l’Espagne, l’Algérie et la Tunisie afin de freiner la propagation du coronavirus et de ses...

Le Maroc consacre 4,5% de son PIB à la protection sociale

Le nouveau rapport mondial de l’Organisation internationale du travail (OIT) sur la protection sociale 2020-2022, indique que près de 4,1 milliards de personnes dans le monde ne disposent d’aucune protection, soit un peu plus de la moitié de la...

Diplomatie

Algérie : Said Chanegriha accuse à nouveau le Maroc

Le chef de l’armée algérienne Said Chanegriha a, une fois encore, mis en garde le Maroc qui, selon lui, multiplie sa provocation envers l’Algérie.

L’arrivée au Maroc du chargé d’affaires israélien ne plaît pas à Al Adl

Le mouvement Al Adl Wal Ihsane s’est insurgé contre l’arrivée au Maroc du chargé d’affaires israélien, David Govrin. La Jamaa appelle à la conjugaison des efforts des forces vives de du Maroc « pour affronter le danger de la normalisation sioniste...

Sahara : la Bolivie rétablit ses relations diplomatiques avec la « RASD »

La Bolivie a décidé de rétablir ses relations diplomatiques avec la « République arabe sahraouie démocratique (RASD)  ». Une annonce faite par le ministère bolivien des Affaires étrangères à l’issue de la visite du représentant du Polisario à La Paz, Mohamed...

Visa : la France et le Maroc échangent pour trouver un accord

Un mois après la décision de la France de durcir les conditions d’octroi de visas aux Marocains, les deux pays multiplient les discussions pour trouver une solution à cette crise.

L’Allemagne propose un nouvel ambassadeur au Maroc

Alors que la brouille diplomatique entre l’Allemagne et le Maroc perdure, Berlin a décidé de nommer un nouveau diplomate à la tête de son ambassade à Rabat.