L’Algérie mène une guerre électronique contre le Maroc

4 novembre 2021 - 12h40 - Monde - Ecrit par : A.P

L’Algérie continue d’accuser le Maroc de cyberattaque, mais mène en coulisse une guerre électronique sur les réseaux sociaux pour nuire à l’image du royaume et à ses institutions.

Dans une récente intervention, Ammar Belhimer, le ministre algérien de la Communication et porte-parole des généraux, a indiqué que plus de « 100 sites électroniques et médias marocains mènent une guerre électronique contre l’Algérie. Soutenues par la France et Israël, les autorités marocaines mobilisent et utilisent des influenceurs contre l’Algérie ».

Ammar Belhimer a rappelé à l’occasion les propos du président algérien, Abdelmajid Tebboune, qui déclarait que « 97 sites s’activaient dans une guerre cybernétique contre l’Algérie », fait savoir le quotidien Al Ahdath Al Maghribia, soulignant que c’est pourtant l’Algérie qui, à travers des faux comptes et des comptes anonymes, s’attaque au Maroc et à ses institutions.

À lire : L’Algérie accuse le Maroc de cyberattaques

Selon la même source, ces relais électroniques du régime algérien sont allés jusqu’à accuser des responsables marocains d’avoir usé de terreur lors des dernières manifestations contre le pass sanitaire organisées au Maroc, n’hésitant pas par ailleurs à pirater des pages de groupes anti-vaccin au Maroc pour y publier des messages hostiles au royaume.

Des spécialistes marocains ont réussi à déjouer leurs manœuvres sur les réseaux sociaux. Ces actions menées par le régime algérien contre le Maroc prouvent que l’Algérie n’est pas près de renoncer à sa politique de guerre contre le royaume, malgré le fait qu’elle ait décidé depuis août de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc, d’interdire aux avions civils et militaires marocains de survoler son espace aérien et de ne pas renouveler le gazoduc Maghreb-Europe.

Sujets associés : Algérie - Diplomatie - Médias - Internet

Aller plus loin

L’Algérie accuse le Maroc de cyberattaques

Le ministre algérien de la Communication, porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer accuse le Maroc d’avoir « recruté des centaines d’agents dans le monde virtuel pour...

Ramtane Lamamra accuse le Maroc de « terrorisme d’Etat »

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, réitère les accusations contre le Maroc au sujet de la présumée attaque qui aurait causé la mort de trois routiers...

L’Algérie accuse le Maroc de cyberharcèlement

L’Algérie accuse le Maroc de cyber-harcèlement. Son ministre de la Communication, Ammar Belhimer, en a fait part dans une interview dans laquelle d’autres pays sont également...

L’Espagne veut empêcher la guerre entre le Maroc et l’Algérie

Après les déclarations du président Tebboune, accusant le Maroc d’être à l’origine de l’attaque survenue dans le Sahara, l’Espagne a affirmé suivre le dossier de près et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le roi Mohammed VI réitère sa main tendue à l’Algérie

Le roi Mohammed VI a tendu encore une fois la main à l’Algérie qui a rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc en août 2021 en raison notamment la question du Sahara.

Le Maroc doit-il s’inquiéter pour le sabotage des câbles sous-marins ?

Après le sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2, le Maroc doit-il craindre celui des câbles sous-marins utilisés pour l’Internet ou l’électricité ?

Le Maroc s’oriente vers une administration sans papier avec une nouvelle plateforme numérique

Le ministère délégué chargé de la Transition numérique entend développer une plateforme dénommée « le compte numérique de l’usager » pour améliorer la qualité des services de l’administration aux usagers.

AliExpress et Shein : la douane marocaine mène la vie dure aux acheteurs

Malgré la suppression de l’exonération des frais de douane sur les transactions d’une valeur inférieure à 1 250 DH, les Marocains n’ont pas arrêté de faire des achats en ligne à l’international, notamment sur les sites chinois (AliExpress et Shein)....

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Les travaux du câble sous-marin « Medusa » traversant le Maroc, bientôt lancés

La construction de « Medusa », le câble sous-marin devant relier l’Afrique du Nord au sud de l’Europe en passant par le Maroc, va bientôt démarrer. Il vise à favoriser la connectivité dans la région.

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...