Des missiles algériens dirigés vers le Maroc ?

6 novembre 2021 - 12h20 - Monde - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La crise entre l’Algérie et le Maroc tend à s’intensifier depuis la mort de trois routiers algériens dans la région du Sahara. L’Algérie accuse le Maroc de la mort de ses ressortissants et menace de riposter. De son côté, le Maroc n’a donné aucune information officielle sur le sujet, mais serait également prêt à réagir face à toute éventuelle attaque algérienne.

L’Algérie serait en train de mettre à exécution sa menace d’agression contre le Maroc. Des photos diffusées dans certains médias algériens, et auxquelles La Razón a eu accès, indiquent que le pouvoir algérien aurait installé des missiles près de la frontière pour attaquer le Maroc. Mais l’information n’a pas été officiellement confirmée.

À lire : Des routiers algériens tués par un drone marocain ?

Le Maroc rejette les accusations infondées de l’Algérie, réfutant la thèse selon laquelle les trois routiers algériens ont été tués par les forces armées royales. Pour le royaume, l’Algérie cherche juste un prétexte pour entrer en guerre. « L’Algérie cherche un alibi, même s’il s’agit de fake news, pour mettre le feu à la région ».

À lire : Gazoduc Maghreb-Europe : non au « chantage inacceptable » de l’Algérie

Cette menace de l’Algérie intervient au lendemain de la dernière résolution de l’ONU sur le Sahara occidental, laquelle appelle à une solution négociée du conflit comme le recommande le Maroc, et non à un référendum sur l’autodétermination comme le souhaitaient l’Algérie et le Polisario. Par ailleurs, la décision de l’Algérie de ne pas renouveler le gazoduc Maghreb-Europe (GME) traversant le Maroc, en vue de faire pression sur le royaume, n’a pas eu l’effet escompté.

À lire : Le Maroc veut éviter une guerre avec l’Algérie

La présidence algérienne s’était fendue d’un communiqué pour clairement accuser Rabat de la mort des routiers algériens et menacer de représailles. « Le régime algérien est engagé dans une escalade depuis plusieurs mois avec laquelle il tente probablement de provoquer un conflit armé avec le Maroc pour détourner ainsi l’attention des problèmes internes dont se plaignent ses citoyens, notamment l’inflation et la hausse des prix des denrées alimentaires », indique une source marocaine, ajoutant que « le Maroc ne se laissera pas entraîner dans une spirale de conflits souhaitée par le régime algérien ».

Sujets associés : Algérie - Sahara Occidental

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le Maroc veut éviter une guerre avec l’Algérie

Le Maroc n’entend pas réagir aux attaques incessantes de l’Algérie afin d’éviter la guerre dans la région, a déclaré une source marocaine en réaction aux accusations de l’Algérie selon...

Abdelmadjid Tebboune réitère son soutien au Polisario

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a réitéré son soutien au Front Polisario et au peuple sahraoui dans le conflit au Sahara.

Gazoduc Maghreb-Europe : non au « chantage inacceptable » de l’Algérie

Des députés italiens ont dénoncé « le chantage inacceptable » de l’Algérie qui a décidé de ne pas renouveler le gazoduc Maghreb-Europe (GME) traversant le Maroc, arrivé à expiration le...

Le Maroc veut acquérir le système anti-missile « Dôme de fer » israélien

Le Maroc envisage d’acquérir auprès d’Israël, le système de défense anti-missile « Dôme de fer » pour se défendre contre toute attaque du Front Polisario au Sahara, et aussi de...

Nous vous recommandons

Algérie

Des avocats algériens quittent une réunion à cause du Sahara marocain

Le discours du secrétaire général de l’Union des avocats arabes a provoqué le retrait de l’Union des avocats algériens d’une réunion arabe organisée au Liban. Elle reproche au représentant égyptien d’avoir mentionné le Sahara...

Abdeslam Ouaddou qualifié de « traitre » par des Marocains

Alors que Fouzi Lekjaa, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) est dans la course pour l’élection des membres du Conseil de la Fédération internationale (FIFA), l’ex-Lion de l’Atlas, Abdeslam Ouaddou a apporté son soutien à Kheïreddine...

Vers la fin du gazoduc Maghreb-Europe ?

La tension qui prévaut entre le Maroc et l’Algérie pourrait provoquer la fin de la concession du gazoduc Maghreb-Europe (GME) reliant le pays voisin à l’Espagne. Si le royaume a donné sa position sur son renouvellement, Alger tarde à le faire. Sa position...

Mohammed VI écrit à Abdelmadjid Tebboune

À l’occasion de la fête de l’indépendance de l’Algérie, le Roi Mohammed VI a adressé un message au président Abdelmadjid Tebboune. Un message dans lequel il présente ses vives félicitations.

L’Algérie boycotte un tournoi au Maroc

L’Algérie a refusé de participer à la prochaine édition de la coupe du monde des avocats, prévue ce mois-ci au Maroc. Raison évoquée : l’invitation par le royaume de l’équipe d’Israël.

Sahara Occidental

Les FAR infligent de lourdes pertes humaines dans les rangs du Polisario

De nouveaux échanges de tirs se sont produits entre les Forces armées royales et les miliciens du Polisario au niveau de la zone de Tifariti. Dans son rapport, le Forum de Soutien aux autonomistes de Tindouf (Forsatin)fait état de plusieurs morts et...

Staffan de Mistura en visite au Maroc

Staffan de Mistura, envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, a entamé depuis samedi une nouvelle visite dans la région, pour approfondir les consultations avec toutes les parties...

Après l’opération des FAR à El Guerguerate : Lavrov et Boukadoum parlent du dossier saharien

Les derniers développements intervenus dans la zone d’El Guerguerate, avec l’intervention des FAR, étaient au menu de l’échange téléphonique qu’ont eu vendredi dernier, Serguei Lavrov, patron de la diplomatie russe, et Boukadoum, son homologue algérien....

L’Algérie accuse à nouveau le Maroc

L’Algérie n’approuve pas la dynamique du Maroc qui tente de «  troquer l’édification de l’UMA contre l’abandon de son soutien en faveur de la décolonisation au Sahara occidental  ». C’est ce qu’a indiqué Ammar Belhimer, le ministre algérien de la Communication...

Brahim Ghali refuse de donner des explications sur son entrée en Espagne

Le leader du Front Polisario, Brahim Ghali, a refusé de donner des détails sur son entrée et son séjour dans un hôpital en Espagne, demandant aux médias de s’en tenir aux explications fournies par le gouvernement espagnol. C’était lors de la conférence de...