L’Algérie entend faire payer au Maroc « l’assassinat » de trois camionneurs

11 novembre 2021 - 15h20 - Monde - Ecrit par : A.P

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a affirmé mercredi, lors de la conférence des ambassadeurs et consuls d’Algérie, que son pays ne saurait rester sans réagir face à «  l’assassinat  » de trois de ses ressortissants par l’armée marocaine au Sahara.

Ramtane Lamamra a réitéré les accusations de la présidence algérienne contre le Maroc au sujet des trois routiers algériens tués le 1ᵉʳ novembre dernier sur l’axe Ouargla-Nouakchott, à la frontière entre le Sahara et la Mauritanie. Selon les autorités algériennes, le Maroc aurait commis ce « lâche assassinat » avec un « armement sophistiqué ». Le chef de la diplomatie algérienne rappelle que son pays a déjà saisi les institutions internationales sur cet « acte de provocation du Maroc, en porte-à-faux avec les usages et le droit international », dénonçant le silence des autorités marocaines sur le sujet.

À lire : L’Algérie et le Maroc au bord de la guerre

« Devant la gravité d’un tel acte, qui est l’assassinat d’innocents, le silence n’est pas possible », a fait valoir Ramtane Lamamra, soulignant que la position définitive de l’Algérie ne dépendra pas de la réaction des instances internationales saisies. « L’Algérie restera indépendante, souveraine et transparente », a-t-il soutenu. Le chef de la diplomatie algérienne note en outre « une volonté manifeste du Maroc de porter les affrontements armés avec le Front Polisario dans les territoires libérés ». Il déclare aussi ne pas disposer « d’informations précises » sur la remise par le Maroc de 11 prisonniers algériens aux autorités algériennes.

Ramtane Lamamra a également confirmé la participation de l’Algérie à la Conférence de Paris sur la Libye qui se tient demain, vendredi 12 novembre, précisant toutefois que « les conditions ne sont pas réunies pour la participation personnelle du président de la République ». « Il y a la volonté de nos frères libyens de voir la participation active de l’Algérie à la conférence de Paris sur la Libye, à quelques semaines de l’élection prévue en Libye sœur », a indiqué Lamamra, saluant la nouvelle attitude des autorités envers l’Algérie.

À lire : Algérie-France : la crise pourrait profiter au Maroc

« Vous avez suivi la déclaration qui a été faite hier à partir du palais de l’Élysée. Contrairement à ce qui a provoqué la crise, cette déclaration porte des idées raisonnables. Ce sont des idées qui respectent l’Algérie, son histoire, son passé et son présent, et respectent la souveraineté algérienne. Aussi, le rôle de l’Algérie dans la région a été décrit comme essentiel et important et que l’Algérie est un acteur dont le rôle positif de la région est reconnu », relève Lamamra, faisait allusion à la déclaration faite mardi par le conseiller Afrique du Nord et Moyen-Orient lors d’un point de presse.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Mauritanie - Sahara Marocain

Aller plus loin

L’Espagne va embaucher des camionneurs marocains

Afin de combler le déficit de main-d’œuvre locale, l’Espagne veut recruter des camionneurs marocains. Une manière pour elle de canaliser par ailleurs la migration vers le...

Des routiers algériens tués par un drone marocain ?

Trois civils algériens, originaires des villes de Laghouat et Ouargla, auraient été tués lundi par un drone marocain lors d’une attaque contre l’armée sahraouie. Les autorités...

Un chef de parti algérien appelle à renverser le régime marocain

Tayeb Zitouni, chef du Rassemblement national démocratique (RND) en Algérie, lors d’une intervention jeudi à Tiaret, a appelé les Marocains à «  renverser le pouvoir marocain  ».

Des Marocains portent plainte contre un ancien officier supérieur algérien

Des citoyens marocains ont déposé plainte contre Mokhtar Saïd Mediouni, un ancien officier supérieur du renseignement militaire algérien, qui a appelé le Front Polisario à mener...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara : Lahcen Haddad crie à l’indignation

La mise en retrait par BFMTV de son journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, à qui la chaîne française reproche d’avoir prononcé à l’antenne l’expression « Sahara marocain » a suscité une réaction de la part du parlementaire et ancien ministre...

Élections en Espagne : la droite remettra-t-elle en cause la marocanité du Sahara ?

Au lendemain de la débâcle électorale de son parti, Pedro Sanchez, le président du gouvernement espagnol, vient d’annoncer la tenue d’élections anticipées pour le 23 juillet. Ces élections pourraient voir l’arrivée du Parti populaire (PP) et la remise...

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

« La marocanité du Sahara est irréfutable »

La souveraineté du Maroc sur le Sahara est irréfutable si l’on s’en tient aux documents royaux historiques, a affirmé jeudi Bahija Simou, la directrice des Archives royales, lors d’une conférence organisée par l’Association Ribat Al Fath pour le...

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de...