L’Algérie entend faire payer au Maroc « l’assassinat » de trois camionneurs

11 novembre 2021 - 15h20 - Ecrit par : A.P

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a affirmé mercredi, lors de la conférence des ambassadeurs et consuls d’Algérie, que son pays ne saurait rester sans réagir face à «  l’assassinat  » de trois de ses ressortissants par l’armée marocaine au Sahara.

Ramtane Lamamra a réitéré les accusations de la présidence algérienne contre le Maroc au sujet des trois routiers algériens tués le 1ᵉʳ novembre dernier sur l’axe Ouargla-Nouakchott, à la frontière entre le Sahara et la Mauritanie. Selon les autorités algériennes, le Maroc aurait commis ce « lâche assassinat » avec un « armement sophistiqué ». Le chef de la diplomatie algérienne rappelle que son pays a déjà saisi les institutions internationales sur cet « acte de provocation du Maroc, en porte-à-faux avec les usages et le droit international », dénonçant le silence des autorités marocaines sur le sujet.

À lire : L’Algérie et le Maroc au bord de la guerre

« Devant la gravité d’un tel acte, qui est l’assassinat d’innocents, le silence n’est pas possible », a fait valoir Ramtane Lamamra, soulignant que la position définitive de l’Algérie ne dépendra pas de la réaction des instances internationales saisies. « L’Algérie restera indépendante, souveraine et transparente », a-t-il soutenu. Le chef de la diplomatie algérienne note en outre « une volonté manifeste du Maroc de porter les affrontements armés avec le Front Polisario dans les territoires libérés ». Il déclare aussi ne pas disposer « d’informations précises » sur la remise par le Maroc de 11 prisonniers algériens aux autorités algériennes.

Ramtane Lamamra a également confirmé la participation de l’Algérie à la Conférence de Paris sur la Libye qui se tient demain, vendredi 12 novembre, précisant toutefois que « les conditions ne sont pas réunies pour la participation personnelle du président de la République ». « Il y a la volonté de nos frères libyens de voir la participation active de l’Algérie à la conférence de Paris sur la Libye, à quelques semaines de l’élection prévue en Libye sœur », a indiqué Lamamra, saluant la nouvelle attitude des autorités envers l’Algérie.

À lire : Algérie-France : la crise pourrait profiter au Maroc

« Vous avez suivi la déclaration qui a été faite hier à partir du palais de l’Élysée. Contrairement à ce qui a provoqué la crise, cette déclaration porte des idées raisonnables. Ce sont des idées qui respectent l’Algérie, son histoire, son passé et son présent, et respectent la souveraineté algérienne. Aussi, le rôle de l’Algérie dans la région a été décrit comme essentiel et important et que l’Algérie est un acteur dont le rôle positif de la région est reconnu », relève Lamamra, faisait allusion à la déclaration faite mardi par le conseiller Afrique du Nord et Moyen-Orient lors d’un point de presse.

Tags : Algérie - Mauritanie - Sahara Marocain

Aller plus loin

Un chef de parti algérien appelle à renverser le régime marocain

Tayeb Zitouni, chef du Rassemblement national démocratique (RND) en Algérie, lors d’une intervention jeudi à Tiaret, a appelé les Marocains à «  renverser le pouvoir marocain ...

Des routiers algériens tués par un drone marocain ?

Trois civils algériens, originaires des villes de Laghouat et Ouargla, auraient été tués lundi par un drone marocain lors d’une attaque contre l’armée sahraouie. Les autorités...

L’Algérie et le Maroc au bord de la guerre

L’Algérie accuse le Maroc d’avoir tué trois routiers algériens lors d’une attaque par drone dans le Sahara. Elle entend réagir à cette supposée attaque, faisant craindre une guerre...

L’Algérie accuse le Maroc d’être derrière l’attaque d’un convoi au Mali

Un responsable algérien affirme que le Maroc est responsable de l’attaque armée contre le convoi algérien dans la ville de Gao, au Nord du...

Nous vous recommandons

Maroc : après la canicule, les averses orageuses

La Direction générale de la météorologie (DGM) prévoit des averses orageuses localement fortes, ce samedi dans plusieurs provinces du royaume dont Al Hoceima.

Un Marocain humilié par ses collègues en Australie

Ilyas Elkharraz, un jeune Marocain de 23 ans, a subi des traitements dégradants de la part de ses collègues de travail dans un atelier de menuiserie en Australie. Il a été suspendu la tête en bas et giflé par ces derniers, hilares, pendant que l’un d’eux...

Cameroun : les joueurs marocains sous haute surveillance

Les Lions de l’Atlas ont atterri dimanche à Yaoundé au Cameroun, en prévision de la coupe d’Afrique des nations qui se tiendra du 9 janvier au 6 février. Mais compte tenu de la situation sanitaire qui prévaut actuellement avec le coronavirus et son variant...

Ramadan : les Marocains divisés sur les dé-jeûneurs

Le débat sur l’article 222 du Code pénal marocain resurgit après l’arrestation de plusieurs jeunes qui rompaient le jeûne du ramadan mercredi dernier dans un café à Casablanca.

Une influenceuse droguée et violée lors d’un voyage au Maroc

Dounia, une influenceuse belge dit avoir vécu les pires jours de sa vie lors d’un voyage au Maroc où elle affirme avoir été droguée et violée dans une villa. Elle a porté plainte contre les présumés violeurs et une enquête est en...

Aid Al Adha au Maroc : qu’en est-il des prix des moutons ?

À l’approche de l’Aïd Al Adha, le ministère de l’Agriculture a tenu à rassurer les Marocains quant à la disponibilité de l’offre mais surtout sur les prix des moutons sur le marché national.

Lily-Rose Depp en couple avec le Marocain Yassine Stein ?

Lily-Rose Depp, la fille de Vanessa Paradis et de Johnny Depp aurait retrouvé l’amour dans les bras du rappeur casablancais Yassine Stein, à en croire les photos publiées sur la toile. Les deux amoureux ont été aperçus très proches dans les rues de Paris,...

Triste fin d’un aigle qui a volé au-dessus du Maroc

Un aigle de Bonelli, bagué dans l’Aude en 2019, et équipé d’une balise, a été retrouvé mort près de Perpignan après un incroyable parcours qui l’a amené notamment en Espagne, Portugal, au Maroc et en Mauritanie.

Maroc : les grands chantiers d’infrastructures prévus en 2022

En 2022, le gouvernement a prévu de lancer plusieurs projets d’infrastructures pour renforcer et entretenir son investissement dans ce secteur. Réseau routier et ferroviaire, maintenance portuaire et hydraulique, tels sont les champs qui seront...

Le Maroc veut dévélopper ses marinas et ports de plaisance

Dans un contexte de relance des activités touristiques, le Maroc veut améliorer l’attractivité de ses ports de plaisance et marinas. Un accord de partenariat a été signé dans ce sens entre les principaux acteurs du...