Le Maroc veut éviter une guerre avec l’Algérie

4 novembre 2021 - 18h00 - Monde - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Maroc n’entend pas réagir aux attaques incessantes de l’Algérie afin d’éviter la guerre dans la région, a déclaré une source marocaine en réaction aux accusations de l’Algérie selon lesquelles une attaque marocaine aurait tué trois de ses ressortissants.

« Si l’Algérie veut la guerre, le Maroc n’en veut pas. Le Maroc ne sera jamais entraîné dans une spirale de violence et de déstabilisation régionale », a déclaré ce mercredi à l’AFP une source marocaine, déplorant les « accusations gratuites » de l’Algérie contre le Maroc au sujet de la mort de trois routiers algériens dans une présumée attaque marocaine par drone.

« Le Maroc n’a jamais ciblé et ne ciblera jamais des citoyens algériens, quelles que soient les circonstances et les provocations », a assuré la même source qui a requis l’anonymat. Pour le moment, le Maroc n’a donné aucune réaction officielle à ce sujet.

À lire : Des routiers algériens tués par un drone marocain ?

Selon une certaine presse algérienne, trois routiers algériens auraient trouvé la mort lundi, lors d’une attaque des Forces armées royales marocaines. Le lendemain, les autorités mauritaniennes ont aussitôt démenti l’information. « La Direction de la communication et des relations publiques, commandée par l’état-major général des armées, nie la survenance de toute attaque à l’intérieur du territoire national », a indiqué l’armée mauritanienne dans un communiqué de presse.

Dans un communiqué officiel publié mercredi, la présidence algérienne accuse le Maroc de cette présumée attaque ayant causé la mort des trois civils algériens, affirmant qu’elle s’est déroulée sur la route entre Nouakchott et Ouargla dans le sud de l’Algérie. Cette zone est « empruntée exclusivement par des véhicules militaires des séparatistes du Polisario. On s’étonne donc de voir les autorités algériennes évoquer la présence d’un camion qui se trouverait dans cette zone, eu égard à sa nature juridique et à son utilisation à des fins militaires », relève toutefois la source marocaine.

Sujets associés : Algérie - Diplomatie

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

L’Algérie accuse le Maroc de tentative d’attaque armée (vidéo)

Les services de sécurité algériens soupçonnent le Maroc d’être derrière les attaques armées planifiées par un groupe séparatiste kabyle.

L’Algérie craint le réarmement du Maroc par Israël

Les dernières acquisitions en armes faites par le Maroc auprès d’Israël créent un vent de panique chez l’Algérie. Son armée estime que les nouvelles armes israéliennes confèrent la...

Maroc-Algérie : la crise diplomatique freine l’intégration régionale

La crise diplomatique entre le Maroc et l’Algérie a de graves répercussions sur les transactions commerciales entre les deux pays voisins, mettant ainsi à mal l’intégration...

Des routiers algériens tués par un drone marocain ?

Trois civils algériens, originaires des villes de Laghouat et Ouargla, auraient été tués lundi par un drone marocain lors d’une attaque contre l’armée sahraouie. Les autorités...

Nous vous recommandons

Algérie

L’Algérie dément l’invitation de Mohammed VI à Abdelmadjid Tebboune

L’Algérie a démenti vendredi la « supposée invitation » du roi Mohammed VI au président Abdelmadjid Tebboune à se rendre au Maroc pour « dialoguer », évoquant une « invention » de Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires...

Gazoduc Maghreb-Europe : l’Espagne négocie sa réouverture avec l’Algérie

L’Espagne a entrepris de négocier avec l’Algérie la réouverture du gazoduc Maghreb-Europe (GME), fermé depuis octobre dernier en raison des tensions diplomatiques entre cette dernière et le Maroc.

Nasser Bourita dénonce l’acharnement quotidien de l’Algérie (vidéo)

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains à l’étranger fustige l’acharnement de l’Algérie contre le Sahara devenu sa « véritable cause nationale ».

Un ex-ministre mauritanien s’en prend vivement au Polisario

Mohamed Ouled Lamine, ancien diplomate, ancien conseiller du président mauritanien et ancien ministre de l’Information est clair : le soutien de la création d’un sixième État dans la région maghrébine sera un péché...

Après le Maroc, l’Espagne en crise avec l’Algérie

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, aurait indiqué lors de sa visite jeudi à Rabat, qu’il n’envisage pas de se rendre prochainement en Algérie. Les deux pays sont en froid depuis que l’Espagne a officiellement exprimé son soutien au plan...

Diplomatie

Visas et titres de séjour : bonne nouvelle pour les Marocains en France

Les visas et titres de séjour des Marocains actuellement en France sont rallongés de trois mois.

L’Allemagne nomme un nouvel ambassadeur au Maroc

Robert Dölger, ancien commissaire pour l’Afrique subsaharienne et le Sahel, est le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Maroc, quelques semaines après le réchauffement des relations diplomatiques entre les deux...

L’Arabie Saoudite reléguée au rang des pays de la liste B par le Maroc

L’Arabie Saoudite ne fait plus partie des pays de la liste A. Le Maroc classe désormais ce pays dans la liste B, a annoncé un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères.

Maroc-Espagne : la reprise des relations est imminente

L’Espagne et le Maroc s’activent pour la reprise de leurs relations diplomatiques, après quatre mois de crise provoquée par l’arrivée en Espagne du leader du Front Polisario, Brahim Ghali. Dans ce cadre, le ministre espagnol des Affaires étrangères, José...

Le Maroc envoie une aide d’urgence en Palestine

Le roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, a ordonné l’envoi d’une aide humanitaire d’urgence au profit de la population palestinienne en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, a annoncé le ministère des Affaires...