L’Algérie veut renforcer la sécurité au niveau de ses frontières

31 août 2021 - 18h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Quelques jours après la rupture de ses relations avec le Maroc, l’Algérie entend dynamiser sa diplomatie. Dans ce sens, le gouvernement a adopté en conseil des ministres lundi dernier un plan d’action axé notamment sur le renforcement de la sécurité et de la défense nationales et la réalisation d’une politique étrangère « active et proactive ».

Avec ce plan d’action, le gouvernement algérien entend poursuivre la modernisation de l’Armée nationale populaire (ANP) et du développement de ses capacités » et « le renforcement des efforts visant à sécuriser les frontières nationales et à combattre les résidus du terrorisme et du crime organisé transfrontalier », rapporte l’APS. Ce plan est également axé sur « la contribution de l’Armée nationale populaire au développement économique et au renforcement des moyens et capacités de cyberdéfense pour la sécurisation des systèmes informatiques de toutes les institutions et organes étatiques ».

À lire :L’Algérie rompt ses relations diplomatiques avec le Maroc

La réalisation d’une politique étrangère « active et proactive » est également consignée dans le plan d’action. Il sera question d’« une actualisation des objectifs et missions de la diplomatie algérienne à la lumière des valeurs et principes constants de la politique étrangère », tout « en continuant à défendre la souveraineté des États et à soutenir les causes justes et légitimes », est-il précisé.

À lire : Algérie : les raisons de la rupture des relations avec le Maroc

L’adoption de ce plan d’action intervient au lendemain de la rupture des relations diplomatiques entre l’Algérie et le Maroc. Alger reproche à Rabat le soutien d’Omar Hilale, représentant permanent du royaume auprès des Nations Unies, au « vaillant peuple kabyle », les déclarations du ministre israélien des Affaires étrangères lors de sa visite historique à Rabat. Yaïr Lapid s’était inquiété « au sujet du rôle joué par » l’Algérie « dans la région, son rapprochement avec l’Iran et la campagne qu’elle a menée contre l’admission d’Israël en tant que membre observateur de l’Union africaine. »

L’Algérie a aussi reproché au Maroc le soutien qu’il aurait apporté au Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) et le mouvement Rachad, classés comme » organisations terroristes ». « Le MAK et Rashad ont été retrouvés impliqués dans les incendies qui ont récemment dévasté un certain nombre de provinces, le meurtre du jeune Jamal Ben Ismaël », affirmait le chef de la diplomate algérienne.

Sujets associés : Algérie - Diplomatie

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Rapprochement Maroc-Israël : ce que craignent les généraux algériens ?

L’Algérie a du mal à accepter la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. Cette alliance suscite des craintes à Alger. En voici les...

Algérie : les raisons de la rupture des relations avec le Maroc

L’Algérie a décidé, ce mardi, de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc. Les raisons de cette rupture ont été détaillées par le ministre des Affaires étrangères, Ramtane...

Rupture avec le Maroc : l’Algérie pas près de revenir sur sa décision

L’Algérie n’est pas près de revenir sur sa décision de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc. C’est du moins ce qu’affirme une source officielle...

Maroc-Algérie : quid de l’impact sur les échanges commerciaux ?

L’Algérie a récemment rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc en raison « d’actes hostiles » envers elle. Cette rupture produira-t-elle un impact sur les échanges...

Nous vous recommandons

Algérie

Samir Addahre recadre un responsable algérien à l’Unesco (vidéo)

Le délégué algérien à l’Unesco a été sèchement recadré par le représentant permanent du Maroc auprès de l’organisation, Samir Addahre, suite à son intervention sur le Sahara.

Amar Saâdani investit dans l’immobilier à Marrakech

L’ancien président du Parlement algérien, Amar Saâdani, séjourne actuellement à Marrakech où il détient quelques biens immobiliers, en tant qu’« investisseur étranger ». Contrairement aux informations relayées par les médias algériens, l’homme n’a pas encore...

Sahara marocain : le lobby algérien en action pour sa remise en cause sous Biden

Le lobby algérien semble faire feu de tout bois contre la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur le Sahara. L’administration Biden ne cède pas à la pression.

En crise avec le Maroc, l’Algérie double son budget militaire

Les tensions entre le Maroc et l’Algérie poussent Alger à doubler son budget de la défense en 2023 dans son projet de loi de finances adopté mardi par l’Assemblée nationale.

Mohammed VI n’ira finalement pas en Algérie

Mohammed VI ne participera finalement pas au sommet de la Ligue arabe qui démarre ce 1ᵉʳ novembre, à Alger.

Diplomatie

Coup de froid entre le Maroc et l’Allemagne

Dans une correspondance en date du 1ᵉʳ mars adressée au chef du gouvernement et autres membres du gouvernement, le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita a demandé la suspension de tout contact avec l’ambassade d’Allemagne à Rabat. Cette décision...

Migrants à Sebta : le Maroc évoque la fatigue des policiers

Le Maroc ne faiblit pas devant les «  provocations  » de l’Espagne qui, face au flux migratoire de cette semaine, a convoqué en des termes peu diplomatiques, l’ambassadrice du royaume à Madrid. Retournée à Rabat « cette semaine » pour des « consultations »,...

Maroc-Algérie : l’Espagne veut « contribuer à un climat de calme »

Suite à la rupture des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Algérie, José Manuel Albares, ministre espagnol des Affaires étrangères, a fait part du souhait de son pays à contribuer à un climat de calme, de tranquillité et de bon voisinage en...

Joe Biden se félicite de la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara

Le nouveau président des États-Unis, Joe Biden se serait félicité de la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental et de la normalisation des relations diplomatiques entre le royaume et...

Sahara : l’Allemagne se rapproche de la position du Maroc

L’Allemagne estime que la proposition d’autonomie est une contribution importante de la part du Maroc pour résoudre le différend autour du Sahara.