L’Algérie veut renforcer la sécurité au niveau de ses frontières

31 août 2021 - 18h00 - Ecrit par : S.A

Quelques jours après la rupture de ses relations avec le Maroc, l’Algérie entend dynamiser sa diplomatie. Dans ce sens, le gouvernement a adopté en conseil des ministres lundi dernier un plan d’action axé notamment sur le renforcement de la sécurité et de la défense nationales et la réalisation d’une politique étrangère « active et proactive ».

Avec ce plan d’action, le gouvernement algérien entend poursuivre la modernisation de l’Armée nationale populaire (ANP) et du développement de ses capacités » et « le renforcement des efforts visant à sécuriser les frontières nationales et à combattre les résidus du terrorisme et du crime organisé transfrontalier », rapporte l’APS. Ce plan est également axé sur « la contribution de l’Armée nationale populaire au développement économique et au renforcement des moyens et capacités de cyberdéfense pour la sécurisation des systèmes informatiques de toutes les institutions et organes étatiques ».

À lire :L’Algérie rompt ses relations diplomatiques avec le Maroc

La réalisation d’une politique étrangère « active et proactive » est également consignée dans le plan d’action. Il sera question d’« une actualisation des objectifs et missions de la diplomatie algérienne à la lumière des valeurs et principes constants de la politique étrangère », tout « en continuant à défendre la souveraineté des États et à soutenir les causes justes et légitimes », est-il précisé.

À lire : Algérie : les raisons de la rupture des relations avec le Maroc

L’adoption de ce plan d’action intervient au lendemain de la rupture des relations diplomatiques entre l’Algérie et le Maroc. Alger reproche à Rabat le soutien d’Omar Hilale, représentant permanent du royaume auprès des Nations Unies, au « vaillant peuple kabyle », les déclarations du ministre israélien des Affaires étrangères lors de sa visite historique à Rabat. Yaïr Lapid s’était inquiété « au sujet du rôle joué par » l’Algérie « dans la région, son rapprochement avec l’Iran et la campagne qu’elle a menée contre l’admission d’Israël en tant que membre observateur de l’Union africaine. »

L’Algérie a aussi reproché au Maroc le soutien qu’il aurait apporté au Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) et le mouvement Rachad, classés comme » organisations terroristes ». « Le MAK et Rashad ont été retrouvés impliqués dans les incendies qui ont récemment dévasté un certain nombre de provinces, le meurtre du jeune Jamal Ben Ismaël », affirmait le chef de la diplomate algérienne.

Tags : Algérie - Diplomatie

Aller plus loin

Algérie : les raisons de la rupture des relations avec le Maroc

L’Algérie a décidé, ce mardi, de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc. Les raisons de cette rupture ont été détaillées par le ministre des Affaires étrangères, Ramtane...

Maroc-Algérie : quid de l’impact sur les échanges commerciaux ?

L’Algérie a récemment rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc en raison « d’actes hostiles » envers elle. Cette rupture produira-t-elle un impact sur les échanges...

L’Algérie rompt ses relations diplomatiques avec le Maroc

Ce qui n’était qu’une rumeur il y a encore quelques jours est aujourd’hui une réalité. L’Algérie vient d’annoncer la rupture des relations diplomatiques avec le...

Rapprochement Maroc-Israël : ce que craignent les généraux algériens ?

L’Algérie a du mal à accepter la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. Cette alliance suscite des craintes à Alger. En voici les...

Nous vous recommandons

Reprise timide de l’activité touristique à Marrakech

L’activité touristique reprend progressivement à Marrakech, après des mois de cessation du fait de la crise sanitaire. La ville accueille de plus en plus de touristes depuis la réouverture, mi-juillet, des frontières aériennes et la reprise des vols...

Espagne : 34 ans de prison pour le Marocain qui a enterré un homme vivant

Le tribunal de Saragosse a condamné le Marocain Mohammed AD et sa femme, Hedangeline AL, d’origine vénézuélienne, à 34 ans de prison pour le meurtre d’un homme d’affaires de Getxo (Pays basque), enterré vivant à Pedrola (Saragosse) en...

Le Maroc, une puissance militaire montante de la région

Le Maroc a acquis des drones turcs, israéliens, chinois et s’apprête à acquérir des drones américains pour non seulement renforcer son système de défense aérien mais également dissuader les velléités de l’Algérie et du mouvement indépendantiste, le Polisario....

Le Canada oublie les enfants de MRE bloqués au Maroc

Alors que la rentrée scolaire a commencé au Canada, des cours à distance n’ont pas été programmés pour les enfants des MRE bloqués au Maroc depuis la suspension des vols entre les deux pays pour une durée d’un mois. Des élèves expriment une crainte de...

Des passagers ont embarqué pour le Maroc sur les premiers ferries de FRS

La compagnie maritime FRS a repris mardi les liaisons quotidiennes avec Tanger depuis les ports d’Algésiras et Tarifa. Plus d’une centaine de passagers ont embarqué à bord des premiers ferries de la compagnie à destination du...

Voici les produits autorisés à entrer à Sebta depuis le Maroc

Les voyageurs en provenance du Maroc sont autorisés depuis quelques jours à traverser la frontière de Sebta avec certains produits alimentaires comme les légumes, les fruits, les dérivés du pain ou des épices, mais en quantité limitée et destinés...

Le post hilarant de Ziyech après sa non convocation en équipe nationale

L’international marocain Hakim Ziyech fait partie des joueurs non sélectionnés par l’entraîneur des Lions de l’Atlas, Vahid Halilhodzic, pour les deux prochains matchs de l’équipe du Maroc contre le Soudan et la Guinée. Une décision qui a provoqué un large...

Casablanca : à Maârif, la rue de Jura s’effondre

Quelques mois après sa réhabilitation, Oussama Ibnou Zaïd (ex-rue de Jura), située à Maârif, un arrondissement de Casablanca présente de graves failles de sécurité.

Casablanca : les travaux du tramway avancent à grands pas

Les travaux de construction des lignes T3 et T4 du tramway de Casablanca ont atteint un taux d’avancement de 65%, selon Casa transport.

Le dirham monte face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,74 % face à l’euro et de 1,10 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 10 au 16 mars 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...