Rupture avec le Maroc : l’Algérie pas près de revenir sur sa décision

5 septembre 2021 - 17h40 - Ecrit par : S.A

L’Algérie n’est pas près de revenir sur sa décision de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc. C’est du moins ce qu’affirme une source officielle algérienne.

« Un retour à la situation antérieure est absolument exclu dans le présent et dans l’avenir. La décision souveraine de la partie algérienne de rompre les relations diplomatiques est totalement fondée et appropriée compte tenu de la grave et persistante violation par le Maroc des engagements essentiels qui structurent les relations des deux pays », déclare à Sputnik sous couvert d’anonymat une source algérienne de haut niveau, mettant ainsi fin aux supputations sur une éventuelle médiation saoudienne ou mauritanienne dans la crise entre Rabat et Alger.

À lire : « L’Algérie perçoit le Maroc comme un potentiel ennemi »

« L’idée réductrice et superficielle de médiation ignore la gravité des responsabilités du Maroc dans la dégradation chronique des relations algéro-marocaines et occulte l’ampleur des dommages politiques et moraux causés par les faits et les méfaits cautionnés de différents cercles marocains », insiste la même source.

À lire : L’Arabie Saoudite, médiatrice dans la crise entre le Maroc et l’Algérie ?

Le 24 août dernier, le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra avait annoncé la décision de son pays de couper les ponts avec le Maroc. Alger reproche notamment à Rabat le soutien d’Omar Hilale, représentant permanent du royaume auprès des Nations Unies, au « vaillant peuple kabyle », les déclarations du ministre israélien des Affaires étrangères lors de sa visite historique à Rabat, des anciens incidents, comme la profanation du drapeau algérien au consulat de Casablanca en 2013.

Tags : Algérie - Diplomatie

Aller plus loin

L’Algérie ne supporte pas l’alliance du Maroc avec Israël

Le ministre algérien de la Communication et porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, a réagi une fois de plus à l’accord de normalisation des relations diplomatiques entre le...

Rapprochement Maroc-Israël : ce que craignent les généraux algériens ?

L’Algérie a du mal à accepter la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. Cette alliance suscite des craintes à Alger. En voici les...

Royal Air Maroc interdite de survoler l’espace aérien algérien

Le Haut conseil de sécurité (HSC) algérien a décidé mercredi de «  fermer immédiatement  » les frontières aériennes avec le Maroc, interdisant ainsi à Royal Air Maroc (RAM) de desservir...

Les Algériens du Maroc vivent dans l’angoisse

Au Maroc, de nombreux Algériens vivent dans l’angoisse depuis les décisions algériennes de rompre ses relations diplomatiques avec Rabat et de fermer son ciel à tous les avions...

Nous vous recommandons

Voici l’état d’avancement du projet TGV Rabat-Fès

Les processus de réalisation du réseau de TGV reliant Rabat et Fès sont en bonne voie selon le ministère du Transport, qui a annoncé le lancement prochain d’une étude détaillée sur le financement du...

Espagne : 26 tonnes de cannabis marocain saisies par la France

Après par plusieurs mois d’enquête menée conjointement avec le Maroc et la France, la police espagnole a intercepté, dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 septembre un chargement record de 26 tonnes de cannabis près de Grenade. Sept personnes ont été...

La maman de Wafaa réclame justice après le meurtre de sa fille

La mère de wafaa, la jeune femme assassinée il y a 18 mois à Carcaixent (province de Valence) et dont le corps a été retrouvé mercredi 16 juin dans un puits, a du mal à accepter cette dure réalité, même après les tests ADN effectués par la police sur la...

Fès se débarrasse des gardiens de voitures

La ville de Fès a réussi à mettre fin aux agissements des gardiens de voitures suite aux nombreuses plaintes des habitants.

Le Maroc fait-il son retour sur le marché international de la dette ?

Le Maroc prévoit de revenir sur le marché international de la dette cette année. Il pourrait lever 25 milliards de dirhams.

L’Espagne prête à discuter du Sahara, Melilla et Sebta

La reprise des relations entre l’Espagne et le Maroc est en bonne voie depuis l’arrivée de José Manuel Albares à la tête du ministère espagnol des Affaires étrangères. Le nouveau chef de la diplomatie est ouvert au dialogue sur tous les sujets brûlants comme...

Maroc : urgence d’en finir avec le phénomène de faux gardiens de voitures

À Fès comme partout ailleurs au Maroc, les comportements de certains gardiens de voitures exaspèrent bon nombre d’internautes qui demandent la suppression de leur activité. De leur côté, les experts appellent, eux, à l’instauration d’une réglementation avec...

Brahim Ghali dénonce le « règne de la terreur » du Maroc

Le chef du Front Polisario, Brahim Ghali, a condamné les « crimes atroces » que subiraient les militants sahraouis de la part du Maroc, et dénoncé le silence « injustifié » et persistant de l’ONU face à ce qu’il qualifie de « règne de la terreur » des...

Morad, un « garçon de la rue » devenu star du rap en Espagne

Morad, 22 ans, a réussi à trouver sa voie dans la musique urbaine espagnole. Il est aujourd’hui le premier artiste espagnol d’origine marocaine à connaître le succès. Ses chansons sont écoutées, aussi bien dans les quartiers populaires que huppés. Mais son...

El Othmani aux Espagnols : «  les intérêts suprêmes du Maroc sont une ligne rouge  »

Le chef du gouvernement Saädeddine El Othmani joue la carte de la fermeté face à l’Espagne. Il affirme que « les intérêts suprêmes du Maroc sont une ligne rouge ».