Recherche

L’armée algérienne, principale artisane de la rupture des relations avec le Maroc ?

© Copyright : DR

26 août 2021 - 21h20 - Monde - Par: A.P

La décision de l’Algérie de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc n’émanerait pas directement du président Abdelmadjid Tebboune, mais aurait été plutôt suscitée par le Haut commandement militaire de l’Armée nationale et populaire (ANP).

Les hauts responsables de l’armée algérienne, avec à leur tête le patron de l’État-major de l’ANP, Said Chengriha, seraient à l’origine de la décision de l’Algérie de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc, ont confirmé à Algérie Part des sources bien introduites. Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra et le président Tebboune n’avaient pas envisagé une solution aussi extrême envers le Maroc, mais ont fini par céder face à l’insistance du haut commandement militaire de l’ANP, indique les mêmes sources.

La décision a été prise lors de la dernière réunion du Haut conseil de sécurité organisée le 18 août dernier à Alger. À cette occasion, les hauts responsables du commandement militaire de l’ANP ont demandé à Tebboune et Lamamra de rompre les relations diplomatiques avec le Maroc. Cette option a été finalement retenue après les débats, précisent les mêmes sources qui affirment que les militaires algériens sont très remontés contre le Maroc et Israël.

À lire : Crise Algérie/Maroc : Israël récuse les accusations d’Alger

En cause, les récentes déclarations du ministre israélien des Affaires étrangères, Yaïr Lapid, lors de sa visite au Maroc le 14 août dernier. Le haut responsable israélien avait exprimé des « inquiétudes au sujet du rôle joué par l’Algérie dans la région, son rapprochement avec l’Iran et la campagne qu’elle a menée contre l’admission d’Israël en tant que membre observateur de l’Union africaine ».

L’armée algérienne a considéré ces propos comme une « menace directe » formulée depuis le territoire marocain contre la sécurité nationale. Les militaires algériens ne voyaient déjà pas d’un bon œil le renforcement de la coopération militaire et sécuritaire entre Israël et le Maroc, croient savoir les mêmes sources qui concluent que la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc est une réponse officielle de l’Algérie aux attaques orchestrées par Israël et soutenues par le Maroc contre l’Algérie.

Mots clés: Algérie , Défense - Armement , Diplomatie

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact