Les Marocains vivant en Espagne peuvent rentrer chez eux

14 avril 2020 - 15h30 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

Contrairement à ce qui a été expliqué par des sources espagnoles, le Maroc ne trouve pas d’objection au rapatriement de ses citoyens résidant en Espagne et bloqués au royaume à cause de la fermeture des frontières.

L’association Itran a adressé un courrier à la ministre des Affaires étrangères, de l’UE et de la coopération, Arancha González Laya, pour solliciter de l’aide afin de rapatrier les Marocains résidant en Espagne, bloqués dans leur pays d’origine à cause de la fermeture des frontières. Itran indique que le gouvernement de Rabat affirme que rien n’empêche les Marocains de partir. Il revient aux pays de résidence d’assurer leur rapatriement, rapporte Europa Press.

Mohamed Alami Susi, président d’Itran, a précisé dans son courrier qu’il s’agit des personnes séparées de leurs familles, sans argent, sans médicaments, et des femmes dans un état de santé critique. Il a dénoncé le blocage des Marocains lors de la réouverture des postes frontaliers de Ceuta et Melilla. Pendant ce temps, 9 500 Espagnols ont été autorisés à rentrer.

Un seul vol est parti du Maroc vers l’Espagne depuis la fermeture des frontières. Une opération qui a permis le rapatriement de 150 Espagnols. Malheureusement, les Marocains n’ont pas pu partir ce jour-là car le royaume a interdit aux Marocains d’embarquer sur ce vol, ont expliqué des sources diplomatiques espagnoles.

Le Parti socialiste unifié (PSU) est allé à la rescousse des Marocains résidant en Espagne. C’est Nabila Mounib, secrétaire général du parti qui était à la manœuvre pour la médiation, a précisé Alami Susi dans sa lettre à la ministre des Affaires étrangères, de l’UE et de la coopération, Arancha González Laya. Elle s’est entretenue avec Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères du Maroc au sujet du rapatriement des résidents marocains.

Nabila Mounib, a expliqué à Nasser Bourita que le rapatriement des ressortissants et résidents de la Suisse, des États-Unis, de l’Angleterre n’a jamais posé problème. Elle a conseillé à l’Association ltran d’informer les autorités espagnoles que le royaume autorise les départs pour motifs professionnels, sanitaires et familiaux. Elle n’a pas manqué de rassurer qu’un travail se fait pour que les pays de résidence prennent en charge entièrement l’envoi des avions pour le rapatriement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Nasser Bourita

Ces articles devraient vous intéresser :

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Le Maroc et le Cambodge veulent organiser un forum d’affaires

En marge de la visite de Prak Sokhonn, vice-premier ministre et ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale du royaume du Cambodge au Maroc, il a été décidé de l’organisation d’un forum d’affaires.

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Consulats à l’étranger : le Maroc passe de la location à l’achat

Afin de rationaliser les dépenses et atténuer les coûts élevés des locations à l’étranger, le ministère marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a mis en place un plan stratégique.

Josep Borrell « indésirable » à Rabat

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a annulé une réunion prévue en septembre à Rabat avec le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour la politique étrangère, Josep Borrell, la jugeant « inappropriée » après la récente...

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...